Current language: fr

Florence + The Machine : toute sirène hurlante !

Adulée par les uns et conspuée par les autres, Florence Welch ne laisse personne indifférent. Avec sa voix puissante, capable de porter un bateau et de vous mouiller les yeux, elle sait y faire. Si certains sont séduits, d’autres passent leur chemin sans même se retourner. Mais Rock Werchter, prépare-toi, Florence and the Machine arrive !
Florence + The Machine : toute sirène hurlante !

Florence Welch.   Ardente, puissante et aussi un peu elfique, Florence Welch ressemble à une tornade. C’est quelqu’un qui est capable de créer du mouvement rien qu’avec sa voix. « Lungs », le premier album du groupe, sort en 2009 et le succès est immédiat. Avec « Dog Days are Over », il crée un hymne qui le place sur la scène musicale à l’échelle internationale. Lors des Brit Awards en février 2009, Florence and the Machine se voit décerner le Critics’ Choice Award, le prix décerné aux jeunes talents par les critiques musicaux. Après « Lungs » vient « Ceremonials ». Lors des interviews données à l’époque, la satisfaction de Florence par rapport au succès qu’elle rencontre est évidente : elle fait beaucoup la fête, sort avec beaucoup de monde et les beuveries sont monnaie courante. Mais cela ne peut pas durer. La machine commence à connaître des ratés et Florence est broyée par cette mécanique infernale.  

Chagrin d’amour  
L’album suivant est plus sage et davantage introspectif. « How Big, How Blue, How Beautiful » (2015), dont le thème central est le chagrin d’amour, rencontre à nouveau un franc succès. Le dernier, intitulé « High As Hope », est sorti en juin 2018. Florence s’est elle-même beaucoup investie dans la production, notamment celle des singles « Sky Full of Song » et « Hunger ». On a pu lire dans le journal The Daily Telegraph : « Le chant de Welch est extraordinaire, elle passe avec fluidité d’une douce mélancolie à une exultation puissante, voire à un hululement. Chaque respiration, grognement ou envolée est parfaitement placé(e). »

Une artiste exceptionnelle, car...

Une artiste exceptionnelle, car...

Mamy
Il y a toujours une personne qui allume la mèche de la passion. Dans le cas de Florence Welch, c’est sa grand-mère Cybill Welch, une dynamique Écossaise, qui lui a donné le goût des arts. Et Florence a écouté avec attention les conseils de sa grand-mère. Bon nombre de chansons de « Lungs » lui sont dédiées et s’en inspirent même. Amusant à savoir : Florence chantait jadis lors des enterrements.  

Dog Days
Cette chanson a été enregistrée dans un studio pas plus grand que des toilettes et sans instruments. Elle s'inspire de l’œuvre éponyme « Dog Days Are Over » de l’artiste Ugo Rondinone devant laquelle Florence Welch passait chaque jour à vélo quand elle traversait le Waterloo Bridge. Le clip, pour le moins particulier, s’est fait très spontanément selon Florence. « On avait une caméra et on se dirigeait vers le bois. Mon père a revêtu un costume de clown et le neveu d’un ami s’est déguisé en bébé clown. Nous avons un peu habillé la forêt et on a commencé à filmer. Vous auriez dû voir la tête des promeneurs qui nous croisaient. Ils se demandaient vraiment où ils étaient tombés. »



Un remake de ce clip a été réalisé en 2010.



Florence, le rouleau compresseur
Quand on assiste à un concert de Florence and the Machine, on en garde un souvenir inoubliable. C’est un rouleau compresseur capable de tout écraser rien qu’avec sa voix. Ou de déchaîner les foules, tel un prophète. Attendez-vous à un sacré voyage en regardant les premières minutes de cette vidéo que l’on croirait extraite de « The OA », une série à découvrir absolument.



Trois bonnes raisons d’aimer Florence and the Machine

Être invités à jouer chez Jools Holland en dit long sur vous. Il ne reçoit en effet que le gratin des groupes mondiaux pour des représentations en direct. Florence et toute sa machinerie y ont interprété leur nouveau single « Hunger ». Et avec verve !



Une première à Glastonbury, complètement cintrée   On l’a déjà dit, Florence aime le succès et elle en profite.



Après une longue tournée, les artistes aspirent à un peu de calme pour profiter un peu de la vie. C’est bien sûr le cas de Florence Welch, même si une petite équipe reste toujours à ses côtés pour filmer des tranches de sa vie. Survoltée sur scène et calme à la maison.

Top