Current language: fr

Ces musiciens nous ont quittés en mai

Adieu est un mot vide de sens. Ces musiciens nous ont en effet quittés le mois dernier, mais leur musique continuera à vivre éternellement.
Ces musiciens nous ont quittés en mai © Wikipedia

John Starling

La disparition de John Starling est une immense perte pour la scène musicale. Il possédait l’une des voix les plus douces du bluegrass et fut l’un des fondateurs du groupe The Seldom Scene. Lauréat d’un Grammy Award, il s’est éteint dans la nuit du 2 mai à l’âge de 79 ans. The Seldom Scene est peut-être le meilleur trio vocal que le bluegrass ait produit. Des titres comme « Wait A Minute », « Body And Soul » et « Out Among The Stars » sont devenus des classiques et continuent de tourner plusieurs décennies après leur sortie.

Pekka Airaksinen

Pekka Airaksinen © Wikipedia

Pekka Airaksinen, l’un des pionniers de la musique électronique finlandaise, est décédé le 6 mai. Il avait 73 ans. Il s’est d’abord fait connaître sur la scène underground de son pays dans les années 70 comme membre et compositeur du groupe controversé The Sperm. En 1970, il se lance en solo et tire son inspiration du bouddhisme. Au cours de sa carrière (qui s’étale sur plus de 40 ans), il a sorti de nombreux titres et albums. 

Doris Day

Doris Day © Wikipedia

Tout le monde est capable de fredonner la chanson « What Will Be, Will Be (Que Sera, Sera) ». Doris Day, actrice et chanteuse américaine, a tiré sa révérence le 13 mai. Mondialement célèbre, elle a succombé à une pneumonie à l’âge de 97 ans. Elle était immensément populaire dans les années 50 et 60, aussi bien pour son tube que pour ses rôles dans de nombreux films et comédies musicales. 

Charles « Chuck » Barksdale

Charles « Chuck » Barksdale © Wikipedia

Le chanteur basse du groupe de rythm and blues The Dells, Charles « Chuck » Barksdale, est mort le 15 mai à l’âge de 84 ans. Durant cinquante ans, ce groupe a enchaîné les succès comme « Oh, What A Night », « Stay In My Corner » et « Always Together ». En 1991, ils parviennent à se classer 13e au classement R&B avec la chanson « A Heart Is A House For Love » qui a également servi de bande originale au film « The Five Heartbeats ». 

Sol Yaged

Sol Yaged © Wikipedia

Sol Yaged était un clarinettiste américain passionné de jazz. Il n’a que 12 ans lorsqu’il tombe amoureux de cet instrument dont Benny Goodman joue à la radio. Sa carrière aux États-Unis a duré 70 ans et il était connu à travers tout le pays, aussi parce qu’il avait l’habitude de distribuer des bonbons à la menthe. En 2006, la scène musicale a célébré le cinquantième anniversaire de son premier album « It Might As Well Be Swing ». Il avait encore le projet de sortir un nouveau disque, mais la mort l’a cueilli le 16 mai à l’âge de 96 ans. 

Geneviève Waïte

Geneviève Waïte © Wikipedia

Le 18 mai, Geneviève Waïte, la star sud-africaine de musique du monde, est décédée à l’âge de 71 ans. Actrice et chanteuse, elle avait commencé sa carrière en tant que mannequin. Elle a notamment joué dans les films « Joanna, Move » et « Just A Kiss ». En 1974, elle sort son album « Romance Is On The Rise ». 

Nilda Fernandez

Nilda Fernandez © Wikipedia

Le chanteur franco-espagnol Nilda Fernandez, qui s’est fait connaître dans les années 80 et 90 avec ses chansons « Madrid, Madrid » et « Nos Fiançailles », est mort le 19 mai à l’âge de 61 ans. Né à Barcelone, il a grandi à Lyon et a débuté sa carrière dans des bars et des clubs. Il sort son premier album en 1981, mais ce n’est que sept ans plus tard qu’il perce véritablement. Ces dernières années, il se produisait surtout en Russie et à Cuba. 

Mira Zakai

Mira Zakai © Wikipedia

La contralto israélienne Mira Zakai est décédée le 20 mai des suites d’un AVC. Elle avait remporté un Grammy Award pour son interprétation de la symphonie Résurrection de Mahler. Elle avait 76 ans. Cette artiste a souvent partagé la scène avec les plus grands orchestres et chefs d’orchestre du monde. En 2000, elle décide de ranger les micros et prend la tête de la Buchmann-Mehta School of Music de Tel Aviv.   

Jake Black

Jake Black © Wikipedia

Le groupe électronique anglais Alabama 3 a perdu l’un de ses membres. Jake Black, l’un des fondateurs du groupe, est mort le 21 mai. Tout comme ses comparses avec qui il avait fondé le groupe en 1995 (dont Rob Spragg), il utilisait un pseudonyme. Il y a trois ans, en 2016, ils avaient sorti leur dernier album intitulé « Blues ». 

Top