Current language: fr

Within Temptation : Hup Holland !

À la fin de l’année dernière, Within Temptation a sorti « Resist », son 14e album. Le groupe a toujours une longueur d’avance et beaucoup de monde à ses pieds.
Within Temptation : Hup Holland ! © EPA

Cela fait maintenant 23 ans que les Pays-Bas nous font profiter du rock symphonique de Within Temptation, dont on peut louer la longévité. Le groupe a vu le jour en 1996 à l’initiative de Sharon den Adel et du guitariste Robert Westerholt. À l’origine, il s’appelait The Circle avant d’être rebaptisé The Voyage, sans grand succès. Robert W et Jeroen van Veen, qui font déjà partie de l’aventure The Voyage, embarquent Sharon dans un nouveau groupe dont elle sera la chanteuse : Within Temptation.

Leur genre de musique ? Ce n’est pas facile de lui coller une étiquette, il va du grunt au rock celtique. « Ice Queen » met véritablement le groupe sur la voie du succès : les festivals s’enchaînent, les albums se succèdent et Within Temptation part en tournée dans le monde entier. Et cette année, pour la huitième fois, il se produira sur la scène de Graspop.

Un groupe exceptionnel car…

Un groupe exceptionnel car… © EPA

Tout commence avec la chanson « Ice Queen », le deuxième extrait de l’album « Mother Earth » sorti en 2000. Ce titre sort en single en juin 2001 et offre au groupe un succès national et international. Il demeure d’ailleurs LE plus grand tube de Within Temptation. Au départ, l’engouement autour de cette chanson n’est pas fulgurant. Ce n’est qu’après 6 mois, quand la radio publique néerlandaise 3FM choisit de la diffuser en masse, qu’elle intègre le Top 40 aux Pays-Bas et se hisse même au 2e rang du Mega Top 100.



Une rupture avec le passé écrivait le site « Zware Metalen » et ce n’est pas tout à fait faux. Avec « My Indigo » qui voit le jour entre « Hydra » et « Resist », le groupe a le temps de se ressourcer. Et c’est bien ce qu’il fait. « Les éléments symphoniques et les riffs de metal classiques qui ont été la touche de Within Temptation pendant des années laissent largement la place à des influences électroniques contemporaines. On remarque par ailleurs à quel point les chansons prennent une couleur plus pop avec la ligne vocale qui est adoptée. » 



Jasper ?
Eh oui, il y a bien un lien entre Jasper Steverlinck, K’s Choice et Sharon den Adel. « L’amour de la musique ». Dans le magazine Knack, elle déclare : « On m’a souvent demandé de participer à des émissions télé, mais j’ai toujours refusé. Même comme membre d’un jury. Ce n’est pas du tout mon truc, je préfère jouer de la musique. C’est peut-être ça, la seule raison. Ils sont venus me voir et m’ont dit : "On sait que tu ne fais jamais de télé. Mais Jasper Steverlinck y participe et on sait que tu es fan d’Arid". Oh c’était ignoble de leur part. Ils m’ont dit aussi : "Et il y a K’s Choice". Je dis "Quoi ? K’s Choice ? Alors je dois venir". Ensuite, ils n’ont plus mentionné aucun autre nom. Ils ne m’ont parlé que de ceux-là, dans le seul but de m’appâter. Et ça a marché ! »



Trois bonnes raisons d’aimer Within Temptation !

Oui, c’est un groupe qu’il faut voir sur scène. Pourquoi ? Parce qu’il s’y sent à l’aise. Et avec « Resist », il a encore affiné son identité musicale.



Une interview ? Un must.



Une de leurs toutes premières apparitions. Waouw !



Gagnez vos tickets pour les festivals d'été !

Top