Current language: fr

Amon Amarth : les corbeaux d’Odin font du grabuge !

Les Vikings suédois, grandes figures de la scène metal, seront présents à Graspop pour la sixième fois. La hache de guerre est déterrée.
Amon Amarth : les corbeaux d’Odin font du grabuge !

Ce groupe peut-il encore nous étonner ? Lors de son dernier passage, ils sont apparus sur scène avec deux drakkars avec tête de dragon qui leur permettaient de braver les flots. Bon, c’était peut-être un peu exagéré, mais Amon Amarth parvient toujours à surprendre son public. Cette année, ils nous reviennent avec un nouvel opus intitulé « Berserker ».

Le thème de cet album, ce sont des guerriers norvégiens vêtus de peaux d’ours qui correspondent bien à l’univers mussical du groupe. Le premier single « Raven’s Flight » donne le ton. Le nom de ce groupe de death metal mélodique se réfère au « Mont Destin », un volcan de fiction issu de l'imaginaire de l'écrivain britannique J.RR. Tolkien Après avoir dévoilé quelques titres bien accueillis, Amon Amarth sort les albums « Surtur Rising » en 2011 et « Deceiver of the Gods » en 2013, lequel était consacré au dieu Loki. En 2016, le groupe nous propose l’album conceptuel « Jomsviking » et est de retour cette année avec un nouvel opus. 

Un groupe exceptionnel, car...

Un groupe exceptionnel, car... © Wikimedia

25 ans !
Cela fait plus d’un quart de siècle qu’ils marquent les esprits au travers de la poésie de leurs ancêtres vikings. Même lors des jours les moins fastes de la scène death metal, ils ont continué à évoluer. Aujourd’hui, Amon Amarth est une véritable institution. Avec « Jomsviking » en 2016, ils passent un nouveau cap – en avant toute ! – et le montrent sur scène. Les membres du groupe portent fièrement les cornes !



Une surprise
Le chanteur Johan Hegg parle de ce nouvel album à Blabbermouth, un album qui peut surprendre. « Nous avons réalisé quelque chose d’un peu différent sous la bannière d’Amon Amarth, mais pour nos fans, cela semble plutôt familier », dit-il. « Cela sonne toujours comme du Amon Amarth bien entendu, mais il y a beaucoup d’éléments et de sons nouveaux dans ce disque. Je pense donc que le public sera positivement surpris. »

MMA
Le saviez-vous ? Johan Hegg est un grand fan de MMA, cette discipline d’arts martiaux qui se déroule dans une cage. Il lui est arrivé de faire quelques séances d’entraînement lors desquelles il a pris mal de coups. De son propre aveu, il est « trop vieux pour la compétition », mais il aime s’entraîner. Les entraînements de MMA et les bières qu’il boit en abondance forment une drôle de combinaison. C’est son épouse qui lui a donné cette idée. Non pas de se mettre à boire de la bière, mais à s’intéresser à la MMA.

Trois bonnes raisons d’aimer Amon Amarth !

Docu
N’importe quel groupe qui se respecte fait un jour ou l’autre l’objet d’un documentaire au cours de sa carrière. Johan Hegg a donc accordé un entretien à un journaliste français à l’occasion des 25 ans d’Amon Amarth.  



La batterie
Les batteurs de metal ont besoin de résistance, de puissance et de souplesse. Chaque jour, il s’agit de se donner à fond. Impossible ? Jetez un œil ici. Merci à cette caméra indiscrète.



Un enregistrement clandestin ?
Peut-être. Il s’agit des débuts d’Amon Amarth avec « Thor Arise », l’un des premiers titres du groupe qui a ensuite figuré sur la version « Viking Edition » de « Versus the World ».



Gagnez vos tickets pour les festivals d'été !

Top