Current language: fr

blackwave. : du hip-hop jazzy festif et glorieux

Qu’est-ce que le temps passe vite ! Blackwave. Voilà deux ans que Blackwave. a pointé le bout de son nez sur la scène hip-hop et le groupe a déjà rempli l’AB fin novembre. Vraiment ?
blackwave. : du hip-hop jazzy festif et glorieux

© blackwave.

Si vous n’avez jamais entendu parler de blackwave., il y a trois possibilités : soit vous avez passé un an au fond d’une grotte, soit vous n’avez pas écouté la radio, soit vous détestez la scène hip-hop jazzy belge. Si ce n’est pas le cas, vous avez sans doute été totalement séduit(e) par le son que le producteur Willem Ardui et le rappeur Jaywalker (né Jean Atohoun) vous ont proposé au cours de l’année passée, à commencer par le fantastique single « Big Dreams » (ils avaient déjà sorti un titre intitulé « Flow » auparavant), qui a enregistré pas moins d'1 million de streamings sur Spotify, suivi de « Elusive », un morceau très soul avec David NGyah dans le rôle des chœurs. Blackwave.

En concert, c’est une expérience incroyable. Ces hommes qui vous offrent un moment exceptionnel sont : Jarno Verheyen (clavier), Bram Vanhove (batterie, voir aussi Coely, Collective Conscience...), David Idrisov (guitare), Egor Doubay (saxo) et Luuk Hof et Sam Vandekerckhove (trompette). Le nom blackwave. est une référence à la différence de couleur de peau entre les deux chanteurs. Ils ont sorti un EP, baptisé « Mic Check » (2017) qui a rencontré un immense succès. La suite de l’histoire s’écrit en 2018 au travers des singles « GoodEnough », « Whasgood?! » et « Swangin » ! À l’heure actuelle, « Good Enough » est leur album le plus caractéristique. Une vibe hip-hop vieille école des années 90 !

Dates de concert : La Roma à Anvers le 23/04 - sold out, date supplémentaire le 24/04.

Un groupe particulier, car...

Un groupe particulier, car...

© Ashley De Buck

Bruxelles ?
Non, même si cela a été évoqué à un moment, blackwave. est une belle combinaison de talents de deux grandes villes belges : Gand et Anvers, ou plutôt Atohoun et Ardui. Un tandem qui fait du bon boulot avec un objectif clair : percer à l’étranger. Évidemment… le hip-hop s’est énormément développé au cours des dernières années, mais la Belgique n’en demeure pas moins un petit pays et il y a plus de gloire et de célébrité à aller récolter ailleurs. Et ils le méritent amplement.

Willem Ardui.
Il officie également sous son propre nom et en néerlandais. Combiner deux projets musicaux, est-ce bien compatible ? Ardui à ce sujet : « Pour moi, mener ces deux projets de front, c’est une évidence, même si les gens trouvent cela bizarre de combiner deux choses si différentes. Moi, j’estime qu’elles sont pourtant relativement proches. blackwave., c’est un rêve d’enfant qui se réalise. Jouer les morceaux que l’on veut lors de grands festivals, enregistrer des clips vidéo totalement fous, etc. Avec blackwave., je n’ai pas cette pression de toujours devoir sortir des titres profonds. On peut parfois proposer des chansons plus légères. Quant à mon projet en solo, il reflète ma personnalité, j’écris noir sur blanc ce que je pense et ce que je ressens.» (source : bill.be)

redB2017
Red Bull Elektropedia Award. C’était écrit : blackwave. a reçu l’award de l’artiste le plus prometteur. Le mérite-t-il ? À votre avis ? Trois anecdotes au sujet de blackwave.

Whasgood?!
Un clip de très grande qualité pour l’une de leurs dernières chansons, « Whasgood?! ». Jaywalker ressemble un peu à Kendrick L. et le groupe montre au travers de cette production qu’il aime également se plonger dans du funk moelleux. Une chanson parfaite pour l’été dernier et celui à venir.



DavNg
« Vous allez encore entendre parler d’eux.» De qui ? David Ngyah, la voix dans « Elusive ». C’est vrai ? Bien sûr, avec un tel timbre, le jeune Ngyah a sans aucun doute sa place parmi les grands de ce monde. Ici, à 1 heure et 6 minutes !



Méandre
Oui, Willem Ardui (qui a étudié le violon) sait ce qu’il veut : faire de la musique. Il réalise de la pop onirique (entre autres) sous son véritable nom et réussit à faire parler de lui dans Voxtip sur Radio 1.



Trois bonnes raisons d’aimer blackwave.
Bram Vanhove est batteur. Et pas n’importe quel batteur : l’un des plus convoités à l’heure actuelle parce qu’il joue aussi bien avec blackwave. que Coely, Dvtch Norris et Collective Consience.



Après le festival Gent Jazz, les membres de blackwave. racontent ce qu’ils font en détail…



Oui ! Gorilllllaaaazzzz !   



Écoutez blackwave. sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top