Current language: fr

L’origine des plus grands hits de tous les temps

Tout groupe ou artiste rêve d’écrire le tube qui fera résonner la caisse enregistreuse pour toujours. Voici la liste de ceux qui ont réussi à décrocher le jackpot le plus élevé.
L’origine des plus grands hits de tous les temps

© Wikimedia

Bing Crosby – White Christmas

Bing Crosby – White Christmas

© Wikimedia

Écrite par Irvin Berlin, cette chanson a été chantée pour la première fois en direct par Bing Crosby lors de son émission radio NBC le 25 décembre 1941. « White Christmas » est une chanson de Noël profane, mielleuse et totalement dans l’ambiance romantique et kitsch de Noël. C’est Decca Records qui a sorti ce disque non pas une fois, mais plusieurs, toujours à la même période. Et à chaque sortie, la chanson prend la tête des hit-parades. Berlin décroche même un Academy Award pour le Meilleur titre original (repris dans la bande originale du film « L’amour chante et danse »). Crosby signe encore deux nouvelles reprises en 1947 et en 1954. En 1955 déjà, cette chanson décroche sa place dans le Guinness Book des Records comme single le plus vendu de tous les temps avec plus de 50 millions d’exemplaires écoulés. Elle n’a pas encore été détrônée à ce jour.

Elton John - Candle in the Wind

Elton John - Candle in the Wind

© EPA

Elton John a écrit la musique et Bernie Taupin les paroles, en hommage à Marilyn Monroe (« Goodbye, Norma Jeane (Baker)) » – le vrai nom de Marilyn Monroe) décédée 11 ans avant la sortie de la chanson. Lors de sa sortie, « Candle in the Wind » prend directement la tête des hit-parades en Grande-Bretagne. Une très belle place, certes, mais cette chanson était faite pour durer. Elton John sort une autre version live en 1988, mais celle qui rencontre un succès interplanétaire est sans aucun doute la version remaniée qu’il propose en 1997 à la suite du décès de Lady Di (Diana, Princesse de Galles). C’est cette chanson qui est propulsée à la première place des hit-parades dans plusieurs pays et rencontre un succès bien plus important que le titre original, devenant ainsi la deuxième chanson la plus vendue de tous les temps, avec 33 millions de disques écoulés ! 

Bill Haley & His Comets - Rock Around the Clock

Bill Haley & His Comets - Rock Around the Clock

© EPA

« 1-2-3-o-clock 4-o’-clock rock ». C’est probablement l’une des chansons d’ouverture les plus connues de l’histoire du rock. Avec « Rock Around the Clock », Haley and His Commets ont écrit une page importante de l’histoire de la musique. Non pas parce qu’il s’agit de la première chanson Rock'n Roll, mais bien parce qu’elle est la première à faire une si forte impression. Composée en 1952, c’est Bill Haley qui en signe l’interprétation la plus connue en 1954 et propulse le Rock'n Roll comme genre musical sur la scène internationale. Les rumeurs vont bon train en ce qui concerne ce titre : la version finale serait en fait une combinaison de deux prises de voix de Haley ; à peine audible sur la première, il a été contraint de recommencer. Le deuxième enregistrement était bon, d’autant plus combiné au premier. Le pianiste raconte toutefois une tout autre version de l’histoire : « Nous avons dû faire un deuxième enregistrement, car le batteur a commis une erreur.» Ah, ces batteurs ! 25 millions d’exemplaires ont toutefois été vendus.

Whitney Houston - I Will Always Love You

Whitney Houston - I Will Always Love You

© EPA

« The Bodyguard ». Kevin Costner sauve Whitney Houston des griffes de l’industrie musicale. Si la réalité avait rejoint la fiction, nous pourrions toujours entendre la fantastique voix de Whitney Houston. Mais ce n’est pas le cas. La chanteuse nous a quittés il y a quelques années, dans son lit, emportée par une overdose. Quel héritage nous a-t-elle laissé ? Une œuvre abondante avec un tube planétaire : « I Will Always Love You » qui s’est écoulé à 20 millions d’exemplaires. Il a été écrit par Dolly Parton pour celui qui fut pendant longtemps son compagnon et son mentor, Porter Wagoner. Si la version de Dolly Parton s’est classée, elle aussi, à la première place des hit-parades, elle n’a pas eu le succès de celle de Whitney Houston. Celle-ci a trusté le sommet des charts pendant 14 semaines et la chanson est devenue le plus grand succès interprété par une femme dans l’histoire de la musique. Cynisme ou ironie, quelques heures après l’annonce du décès de Whitney Houston en 2012, « I Will Always Love You » était la chanson la plus vendue sur iTunes et elle a refait son apparition dans le Billboard Top 100.

Elvis Presley - It's Now or Never

Elvis Presley - It's Now or Never

© EPA

« O sole mio » (je chante avec brio). Un rien irrespectueux ? Pas du tout ! Nous sommes tous fans du King qui, avec cette chanson, a signé l’un des plus grands succès de tous les temps. « It’s Now or Never » s’inspire du titre de Tony Martin « There’s no Tomorrow », adaptation de la chanson italienne « O sole mio » du Napolitain Eduardo di Capua. Elvis a découvert la version de Tony Martin pendant son service militaire en Allemagne. Il a alors demandé à ses auteurs, Aaron Schroeder et Wally Gold, d’en faire un tube. Cela leur a pris 30 minutes et ils en ont vendu 20 millions d’exemplaires.  

We Are the World - USA for Africa

We Are the World - USA for Africa

© Wikimedia

Années 80. La crise pétrolière des années 70 est passée et le monde retrouve l’espoir. Le disco donne une sensation de bien-être, une croyance romantique naïve en l’avenir. « We Are the World » sort sept semaines après « Do They Know it’s X-mas Time », une chanson caritative née à l’initiative d’un collectif d’artistes anglais désireux de récolter de l’argent pour combattre la famine en Afrique. « We Are the World » est écrite par Lionel Richie et Michael Jackson et interprétée par les plus grandes stars de l’époque qui apparaissent toutes dans le clip. La chanson sort le 7 mars 1985 et devient vite le single le plus vendu de tous les temps. Quadruple disque de platine, elle bat de nombreux records et collectionne les récompenses (Grammy, American Music Award, People’s Choice Award). Le disque s’écoule à 20 millions d’exemplaires et permet de récolter l’équivalent actuel de 141 millions de dollars.

The Ink Spots - If I Didn't Care

The Ink Spots - If I Didn't Care

© Wikimedia

Qui ça ? Voici un interprète relativement peu connu dans cette liste avec une chanson vieille de près d’un siècle. Écrite par Jack Lawrence en 1939 et interprétée par Bill Kenny, elle sort juste avant la guerre. Pourquoi cette chanson a-t-elle connu un tel succès ? Sans doute parce que son message parle à beaucoup de monde. « If I Didn’t Care » est l’une des rares chansons à avoir été vendue à plus de 10 millions d’exemplaires. 19 millions pour être précis. En 2018, elle a été reconnue par la Bibliothèque du Congrès comme « dotée d’une valeur culturelle, historique et artistique ».

Baccara - Yes Sir I Can Boogie

Baccara - Yes Sir I Can Boogie

© Wikimedia

Le titre le plus vendu par un groupe féminin a donc des interprètes espagnoles. Cette chanson constitue l’un des plus grands succès disco en Europe. Nous sommes en 1977, les hippies apprennent à danser, on découvre l’amour libre et sur les pistes de danse, les pantalons pattes d’eph ont la cote et le punk est déjà à l’affût pour tout renverser sur son passage. Mais c’est avant tout l’époque de Baccara, un groupe composé de deux danseuses de flamenco (Mayte Mateos et Maria Mendiola) qui sont repérées par le directeur de RCA Leon Deane alors qu’elles interprètent des chansons traditionnelles pour des touristes à Fuerteventura. Il leur fait signer un contrat et le reste fait partie de l’Histoire : 18 millions de disques vendus.

Céline Dion - My Heart Will Go On

Céline Dion - My Heart Will Go On

© EPA

Qui a dit « Titanic » ? Le blockbuster de James Cameron sorti en 1997 n’a pas seulement fait de Leonardo DiCaprio (et de Kate Winslet) une star mondiale, il a aussi hissé la Canadienne Céline Dion tout en haut de l’iceberg de l’industrie musicale. La chanson originale du film, une ballade sirupeuse emplie de pathos et de drame, est devenue un succès mondial. 18 millions d’exemplaires sont vendus et elle devient la chanson-signature de Céline Dion. À l’origine, il s’agissait d’un morceau instrumental composé par James Horner pour illustrer de façon sonore tout le film. Dans un premier temps, Céline Dion ne voulait pas la chanter, car elle avait donné son accord à Disney pour interpréter la chanson de « La Belle et la Bête ». C’est son mari René qui l’a convaincue de privilégier « My Heart Will Go On ». C’est ce que l’on appelle un conseil en or.

Mariah Carey - All I Want for Christmas Is You

Mariah Carey - All I Want for Christmas Is You

© EPA

Avec Mariah Carey, on reste dans le registre de la puissance vocale. Avec 417 millions de vues sur YouTube, cette chanson figure aussi dans les premières places au classement des vidéos les plus vues. Et les 16 millions de singles vendus lui offrent une place méritée dans ce top 10. Cette chanson, tirée de son quatrième album, a même fait de Mariah Carey une star de tout premier plan. Deux clips de cette chanson ont été tournés, dont un dans le style film familial des années 60 en forme d’hommage aux Ronettes. Ce succès phénoménal a permis à Mariah de s’offrir une nouvelle garde-robe : en 2017, le montant de ses royalties s’élevait à 60 millions de dollars. Morale de l’histoire ? Écrivez une chanson de Noël !



Écoutez votre musique sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top