Current language: fr

Initiation aux crooners : quels crooners doivent avoir leur place chez vous ?

Initiation aux crooners : quels crooners doivent avoir leur place chez vous ?

© Wikimedia

« Un chanteur à la voix grave et douce », voici la définition la plus concise du crooner. Le genre a été popularisé par l’émergence du micro, car avant cela, les chanteurs devaient davantage pousser leur voix pour être entendus. Quels crooners devez-vous absolument posséder dans votre discothèque ? Voici nos conseils.

Nat King Cole – The very best of Nat King Cole

Nat King Cole – The very best of Nat King Cole

© Wikimedia

La vie de ce grand musicien n’a pas été très longue, mais elle lui a néanmoins donné le temps de construire sa légende de géant du jazz vocal et de grand interprète de ballades des années 50 et 60. Il a appris à jouer de l’orgue et à chanter à l’église, mais c’est la musique du Diable qui l’attire : le jazz. Il s’installe à Los Angeles et commence à se produire avec le King Cole Trio. Après le jazz, Nat King Cole chante des ballades sous le label Capitol qui le rend millionnaire. Connu entre autres pour la chanson « When I Fall in Love », il est le premier Afro-Américain à présenter son propre show télé sur NBC. C’était en 1956, c’était hier. 

Sammy Davis Jr. – All the way... and then some

Sammy Davis Jr. – All the way... and then some

© EPA

Un homme bon, avant tout ! Sammy Davis Jr. était, plus encore qu’un excellent chanteur, acteur, danseur et musicien, un défenseur de l’égalité des droits entre les Noirs et les Blancs. Il a été élevé par son père et son oncle (c’est eux qui lui ont inoculé le virus artistique) qui ne lui ont pas montré le monde tel qu’il était. Durant sa jeunesse, Sammy a été protégé de la haine raciale. L’image du monde qu’il imaginait a donc volé en éclat lorsqu’il a dû faire face au racisme en entrant à l’armée. Il trouve alors son bonheur sur scène. Victime d’un grave accident de la route, il perd l’usage d’un œil, car on ne voulait pas soigner les Noirs dans l’hôpital où il avait été admis. Il se convertit au judaïsme et porte une grande attention à ce que la ségrégation raciale ne soit pas appliquée dans les salles dans lesquelles il se produit et épouse May Britt, une Suédoise. Ce mariage mixte fait aussi l’objet de controverses.

Charles Aznavour - The Best of Charles Aznavour

Charles Aznavour - The Best of Charles Aznavour

© BELGA

Il vient hélas de nous quitter. Charles Aznavour (Chahnour Varinag Aznavourian) avait des origines arméniennes et c’est par hasard qu’il est arrivé à Paris. Ses parents voulaient émigrer vers les États-Unis, mais après la naissance de Charles, ils décident de rester en France. Découvert par Édith Piaf qui l’emmène rapidement en tournée, il est devenu l’un des chanteurs français les plus populaires et a vendu plus de 180 millions de disques. Surnommé le Franck Sinatra français, il a sorti plus de 100 disques et a joué dans plus de 60 films. Ses chansons les plus connues ? « La Bohème », « Les Comédiens », « Je M’Voyais Déjà », etc. Si vous connaissez mal le répertoire de Charles Aznavour, découvrez-le via « The Best of Charles Aznavour ».

Tony Bennett – The Tony Bennett/Bill Evans Album

Tony Bennett – The Tony Bennett/Bill Evans Album

© EPA

Italia ! Italia ! Tony Bennett appelait aussi sa grand-mère « nonna », car tout comme Dean Martin et Franck Sinatra, c’est en Italie que se trouvent ses racines. Entre Anthony Dominick Benedetto et Tony Bennett, il n’y a qu’un pas. Aujourd’hui âgé de 92 ans, il reste actif et se produit régulièrement en public. On peut qualifier sa longévité de miraculeuse, car l’homme ne s’est pas ménagé : il est passé de la misère à la richesse, avant de sombrer à nouveau dans la pauvreté. Il commence à chanter dans les cafés où il est serveur et les années 50 et 60 constituent l’âge d’or pour les crooners. Les années 70 et 80 se passent un peu moins bien, mais il parvient à sortir du placard dans les années 90. Il a remporté son dernier Grammy Award en 2015 pour l’album « Cheek to Cheek » qu’il a enregistré en duo avec Lady Gaga. Mais s’il y en a un que vous devez posséder, c’est « The Tony Bennet/Bill Evans Album » (1976). Tony Bennett y est au sommet de son art.

Michael Bublé – It’s Time

Michael Bublé – It’s Time

© EPA

Ce jeune homme nous vient du Canada. Au cours de sa courte carrière, il a tout de même déjà vendu plus de 25 millions d’albums et partage aujourd’hui sa vie entre le Canada et l’Italie. Rendu célèbre par le tube « Haven’t Met You Yet », il a su très jeune qu’il voulait devenir chanteur et a poursuivi son rêve, même après avoir été disqualifié d’un concours de jeunes talents parce qu’il était trop jeune. Il remporte ensuite le Canadian Youth Talent Search à l’âge de 17 ans et, l’histoire est authentique, il doit sa carrière au fait de s’être produit lors d’une fête d’entreprise et que son CD soit ensuite arrivé dans les mains de l’ancien Premier ministre canadien Brian Mulroney. Il a ensuite été invité à chanter au mariage de sa fille auquel assistait un producteur. Ne manquez pas son premier album « It’s Time ».

Dean Martin – Dean Martin: Greatest Hits

Dean Martin – Dean Martin: Greatest Hits

© EPA

Sur son passeport, il est écrit Dino Paul Crocetti, mais il est surtout connu sous le nom de Dean Martin. Comme Franck Sinatra et Sammy Davis Jr., Dean Martin est à la fois acteur et chanteur et sa notoriété est immense. Il se fait d’abord connaître à la télévision (et à la radio) avec entre autres, Jerry Lewis. Les deux hommes collaborent à un spectacle humoristique et jouent ensemble dans plusieurs films (« My Friend Irma », « My Friend Irma Goes West », etc.). Il est surnommé le « king of cool » en raison du charisme et de la confiance en soi qu’il dégage. On ne sait par où commencer l’énumération de son œuvre, mais nous vous conseillons de débuter par « Dean Martin: Greatest Hits » qui comprend le tube planétaire « That’s Amore ». « When the moon hits your eye like a big pizza pie, That’s amore ».

Harry Connick Jr. – To See You

Harry Connick Jr. – To See You

© EPA

L’héritier de Frank Sinatra ? Qui osera le dire ? Le fait est que Harry Connick Jr. avait tout pour réussir sa carrière musicale. Il commence à jouer du piano à l’âge de 3 ans, fait partie de son premier groupe de jazz à 10 ans et sort son premier album à 19 ans (« Dixieland Plus »). Assez de talent pour en distribuer à d'autres et en conserver, car Harry a également connu une carrière d'acteur passionnante. Musicien, chanteur et acteur, le tout avec une aisance incroyable. Né à la Nouvelle-Orléans, il verse toujours une partie des recettes de la vente de ses CD à une œuvre caritative. En effet, la Nouvelle-Orléans ne s’est toujours pas relevée de l’ouragan Katrina (2005).

Frank Sinatra – Love... the very best of Frank Sinatra

Frank Sinatra – Love... the very best of Frank Sinatra

© Wikimedia

S’il est un crooner qui a placé cette manière de chanter sur la carte musicale, c’est bien Franck Sinatra. Surnommé Ol’ Blue Eyes ou The Voice, interprète de standards comme « New York, New York », « My way » (adaptation de « Comme d’habitude » de Claude François), et « Strangers in the Night », il est aussi connu (ou suspecté) pour avoir entretenu des liens avec la mafia. Sinatra, d’origine italienne, couplait pathos et lyrisme et fut l’un des chanteurs les plus célèbres de sa génération. Il a décidé de devenir chanteur après avoir entendu Bing Crosby à la radio. Il a également fait partie du groupe « The Rat Pack », sorte de club auquel ont appartenu d’autres artistes de talent comme Sammy Davis Jr. et Dean Martin. Franck Sinatra est aussi associé à Las Vegas avec les albums « Come Dance With Me », « The Voice » et « LA Is My Lady ».  

Bing Crosby – Greatest Hits

Bing Crosby – Greatest Hits

© Wikimedia

Chanteur et acteur mondialement célèbre, il a signé le single le plus vendu de tous les temps avec « White Christmas ». Avocat de formation, Bing Crosby a vite constaté qu’il gagnait mieux sa vie en chantant dans les bars qu’en plaidant. Le choix de donner une nouvelle direction à sa vie fut donc vite fait. Et c’était apparemment une bonne décision puisqu’en plus de « White Christmas », il a reçu 21 disques d’or, notamment pour « I’ll Be Home for Christmas », « Too-Ra-Lo-Ra-Loo-Ral » et « Swinging on a Star ». 

Karen Carpenter

Karen Carpenter

© Richard Carpenter

Peut-on vraiment ranger Karen Carpenter dans la catégorie des crooners ? Quelle importance ? La musique des Carpenters a souvent été considérée comme liquoreuse et facile à écouter. Les arrangements « propres » de son frère Richard y sont pour beaucoup, mais si vous vous plongez dans leur discographie, vous y trouverez quelques pépites mises en valeur par une chanteuse magistrale. Les Carpenters ont été repris à de multiples reprises, par le grand Burt Bacharach notamment, mais les compositions originales valent également la peine d'être écoutées. Karen décède à 32 ans seulement des suites de l’anorexie mentale dont elle souffrait, ce qui lui a conféré le statut d’héroïne tragique. Sa voix douce reste pour beaucoup inégalée. Et cette chanson compte sans doute  les plus beaux « shooby doo lang lang » de l’histoire de la musique.

Scott Walker

Scott Walker

Aujourd’hui, Scott Walker réalise toujours des disques formidables, mais mystérieux, hermétiques. Au début des années 60, il était le chanteur des Walker Brothers, un trio à qui l’on doit d’énormes tubes comme « Make It Easy On Yourself » et « The Sun Ain't Gonna Shine Anymore ». Et Scott n’a pas usurpé sa place dans ce classement, car après la séparation des Walker Brothers, il a sorti un album solo dans lequel il donne au terme crooner une autre dimension. Il s’intéresse à l’art en général et au cinéma européen en particulier et cela transparaît dans ses chansons. Il admire beaucoup Jacques Brel qui a, selon lui, dépassé tout ce qui avait été fait jusqu’alors au niveau de l’écriture et de l’interprétation d’une chanson. Son premier album sobrement intitulé « Scott » débute d’ailleurs par une reprise de « Mathilde », suivie de ce « Montague Terrace In Blue ».



Écoutez les chansons des crooners sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top