Current language: fr

Ces stars de la musique nous ont quittés le mois dernier (octobre 2018)

Ces stars de la musique nous ont quittés le mois dernier (octobre 2018)

© Wikipedia

Hélas, les mois se succèdent et se ressemblent. Avec sa litanie d’artistes décédés, octobre 2018 n’a pas fait exception à la règle. Ces musiciens d’exception resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Rendons-leur hommage.

Jerry González

Jerry González

© Wikipedia

Le 1er octobre dernier, le trompettiste et percussionniste Jerry González succombait à un arrêt cardiaque, suite à l’incendie de la maison qu’il occupait à Madrid. Il avait 69 ans. Américain d’origine portoricaine, il fut l’un des pionniers du latin jazz. Il commença sa carrière dans les années 70 dans le groupe de jazz du pianiste Eddie Palmieri. Plus tard, il se produisit, en compagnie de son frère et bassiste Andy, au sein de la formation « Conjunto Libre » du percussionniste Manny Oquendo. Après avoir fondé, en 1979, le « Fort Apache Band », il partit s'installer à Madrid au début des années 2000 et prit la direction des groupes « Los Piratas del Flamenco » et  « El Commando de la Clave ».

Charles Aznavour

Charles Aznavour

© Shutterstock

Charles Aznavour, le dernier géant de la chanson française, s’est éteint le 1er octobre dans sa propriété des Alpilles, des suites d’un œdème pulmonaire. Il était âgé de 94 ans. Français d’origine arménienne, celui que l’on surnommait « le Sinatra français » possédait une voix feutrée identifiable entre toutes. Chantre de l’amour, du temps qui passe et des faits de société, Aznavour a écrit ou coécrit plus de 1 000 chansons et vendu plus de 180 millions de disques. Soutien inconditionnel de la cause arménienne, il était représentant permanent de l’Arménie auprès de l’ONU et de l’Unesco. Le 24 août 2017, il inaugurait son étoile sur le prestigieux « Walk of Fame » d’Hollywood.

Geoffrey E. Emerick

Geoffrey E. Emerick

© Wikipedia

Le légendaire producteur et ingénieur du son britannique Geoffrey E. Emerick a succombé à une crise cardiaque le 2 octobre dernier, à l’âge de 72 ans. Il fut l’un des piliers de la construction et de l’évolution du son des Beatles. Cheville ouvrière des albums « Revolver », « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » et « Abbey Road », il suivit les « Fab Four » jusqu’à leur séparation, en avril 1970. Par la suite, il continua à travailler avec, entre autres,  Paul McCartney, Elvis Costello, Supertramp, Ultravox et Jeff Beck.  

Balabhaskar Chandran

Balabhaskar Chandran

© Wikipedia

Le violoniste, compositeur et producteur de disques indien Balabhaskar Chandran est décédé le 2 octobre 2018, à l’âge de 40 ans. Il était surtout connu comme l'un des maîtres de la musique fusion en Inde du Sud. Il fut initié à la musique instrumentale par son oncle, B. Sasikumar, l’une des légendes de la musique carnatique. À 17 ans, il composa la bande-son du film « Mangalya Pallakku », interprété en langue « Malayalam », devenant de fait le plus jeune compositeur de musique de film de l’industrie cinématographique indienne.

Bent Lorentzen

Bent Lorentzen

© Wikipedia

Le 3 octobre 2018 disparaissait le compositeur danois Bent Lorentzen, à l’âge de 83 ans. Il était l'une des figures marquantes de la musique danoise contemporaine. Aujourd’hui encore, ses œuvres sont fréquemment interprétées dans des festivals nationaux et internationaux. Lauréat de nombreux prix internationaux, Bent Lorentzen fut élu, en 1989, meilleur compositeur danois de musique chorale.

Hamiet Bluiett

Hamiet Bluiett

© Wikipedia

Le saxophoniste, clarinettiste et compositeur de jazz américain Hamiet Bluiett nous a quittés le 4 octobre dernier. Il était âgé de 78 ans. Son instrument de prédilection était le saxophone baryton, dont il avait élargi les performances jusqu’à atteindre la plage jugée inaccessible de cinq octaves. Membre du célèbre « World Saxophone Quartet », il pratiquait également le saxophone basse, la flûte traversière, ainsi que la clarinette alto et contre-alto. Un homme aux innombrables talents !   

Montserrat Caballé

Montserrat Caballé

© Shutterstock

De son vrai nom Maria de Montserrat Viviana Concepción Caballé i Fole, la soprano espagnole s’est éteinte le 6 octobre 2018, à l’âge de 85 ans. Surnommée « la Superba » en raison de sa technique et de sa puissance vocale, la Catalane était aussi à l’aise dans le répertoire de Rossini, Donizetti et Bellini que dans celui de Mozart ou Dvorak. La diva s’est fait connaître du grand public en interprétant, avec Freddie Mercury, le titre « Barcelona », qui allait devenir l’hymne officiel des JO de Barcelone en 1992. Avec Montserrat Caballé disparaît l’une des plus grandes voix du XXe siècle.

Oli Herbert

Oli Herbert

© Wikipedia

Le 17 octobre, Oli Herbert, le guitariste et membre fondateur du groupe « All That Remains » a été retrouvé mort dans un petit étang proche de son domicile. Il avait 44 ans. Formé en 1998, le groupe de metalcore a sorti depuis huit albums studio, ainsi qu’un CD live, et vendu plus d’un million de disques dans le monde. Dévastés par la mort inopinée de leur ami, les autres membres du groupe décrivent Oli Herbert comme un guitariste et un compositeur incroyablement talentueux.

Tony Joe White

Tony Joe White

© Wikipedia

L’auteur-compositeur-interprète et guitariste américain Tony Joe White est décédé d’une crise cardiaque le 24 octobre dernier, à l’âge de 75 ans. « Polk Salad Annie », popularisé par Elvis Presley, ou « Rainy night in Georgia », immortalisé par Brook Benton, c'était lui. Il était une figure emblématique du « swamp rock », un genre où s’entremêlent blues, country, boogie et rhythm’n’blues. Songwriter à la carrière aussi discrète que prolifique, Tony Joe White écrivit notamment deux méga tubes pour Tina Turner : « Steamy Windows » et « Undercover Agent for the Blues ». 

Top