Initiation au Folk : ces 10 disques Folk doivent figurer dans votre discothèque !

Il n’existe pas de genre aussi diversifié que le Folk. Des luths traditionnels à la vielle à roue en passant par le son violent des guitares et même quelques sonorités hip-hop, le Folk permet à tout le monde de s’y retrouver. Mais quels sont les disques qui constituent la meilleure porte d’entrée vers ce genre musical ? Nous en avons sélectionné dix.
Initiation au Folk : ces 10 disques Folk doivent figurer dans votre discothèque !

© EPA

Malicorne – Le Mariage anglais

Malicorne – Le Mariage anglais

Il y a 45 ans, Gabriel et Marie Yacoub Malicorne créaient le groupe Malicorne. Ils ont emprunté ce nom à la ville française éponyme connue pour ses faïences. Au fil des années, le groupe a emprunté des formes différentes, y compris musicalement. Du folk traditionnel au folk expérimental, avec un break et une renaissance. Malicorne 2 « Le Mariage Anglais » est sorti en 1975 lors de la première période du groupe. On y trouve une musique folk traditionnelle française qui constitue aujourd’hui encore une belle introduction à l’ensemble de leur œuvre. Des instrumentaux classiques, des voix claires et des chansons qui offrent une belle vision d’ensemble du canon du folk  français. Peut-on danser sur cette musique ? Bien entendu, sur la bourrée « J’ai vu le loup, le renard et la belette ».

Fairport Convention - Unhalfbricking

Fairport Convention - Unhalfbricking

Voici l’un des groupes de folk anglais les plus écoutés et les plus influents qui navigue sur cet album entre reprises de classiques folk et chansons originales. « Unhalfbricking » est le troisième album du groupe, un disque de transition qui marque bien leur évolution vers le folk anglais. Mais ce qui le rend incontournable, c’est la voix toujours suave de Sandy Denny. Le groupe a sorti une trentaine d’albums et a connu un taux de rotation de ses membres très élevé. Sortir un disque du lot est un exercice compliqué, mais nous avons choisi « Unhalfbricking » pour des chansons telles que « Who Knows Where the Time Goes », « Si tu dois partir » qui est en français et le titre un brin plus sombre « A Sailor’s Life ». 

The Pogues – If I Should Fall from Grace with God

The Pogues – If I Should Fall from Grace with God

© EPA

Shane MacGowan s’est presque fait mordre durant un concert du groupe « The Clash ». C’est une histoire vraie. L’ambiance punk et les mœurs de l’époque ont offert une ambiance favorable à cet événement. Shane MacGowan a du sang irlandais dans les veines et il est en colère contre tout le monde (lisez sa biographie, elle vaut le détour) lorsqu’il monte un groupe punk baptisé « Nipple Erectors » qui deviendra « The Pogues ». Le mérite de ce groupe ? C’est lui qui a introduit le folk en Angleterre avec une touche de rock’n’roll (et de whisky) et l’a exporté dans tout le pays (et dans le monde entier). Quel disque devez-vous avoir chez vous ? « If I Should Fall from Grace with God » sorti en 1988 avec la bombe folk « Fiesta » qui embrase toujours les salles de concert. Épinglons également « Fairytale of New York » avec Kirsty MacColl et « The Irish Rover », avec The Dubliners.

The Dubliners – Dubliners Collection

The Dubliners – Dubliners Collection

© EPA

«  The Dubliners », c’est le groupe incontournable dans l’univers du folk. Créé en 1962 (ses membres sont donc des heureux quinquagénaires), il a fortement influencé l’évolution du folk. Mais comment sélectionner un seul disque d’un patrimoine aussi riche sans intenter à l’honneur du groupe ? Nous avons donc choisi cette collection de LP « Dubliners Collection », trois disques (six faces) sortis en 1979. 100 % folk façon « The Dubliners », pour de longues soirées d’hiver de plaisir et de danse arrosées de bière. Citons aussi « The Very Best of the Dubliners » qui date de 2009.

The Chieftains – The Chieftains 2

The Chieftains – The Chieftains 2

© EPA

Fondé en 1962 en même temps que « The Dubliners », cet immense groupe folk compte en ses rangs l’un des joueurs de flûte les plus connus d’Irlande en la personne de Matt Molloy. Au cours de leur carrière, « The Chieftains » ont sorti un nombre incroyable de disques (en sélectionner dix constitue déjà une gageure) mais puisqu’il ne faut en retenir qu’un, notre choix se porte sur « The Chieftains 2 », leur deuxième album qui date de 1969 et qui est composé d’airs traditionnels irlandais. On y trouve par exemple une superbe version de « The Foxhunt » qui bénéficie pour la première fois de l’arrangement d’un groupe et qui a connu un énorme succès.

Amazing Blondel – Evensong

Amazing Blondel – Evensong

© Amazing Blondel

À la question « Comment joueraient les Beatles s’ils faisaient de la musique folk ? », la réponse serait sans doute : comme « Amazing Blondel ». Ces hommes âgés, mais pas usés, ont fait connaître au monde leur interprétation de la musique de la Renaissance. Ils qualifiaient eux-mêmes leur œuvre de « musique acoustique pseudo classique/élisabéthaine chantée avec un accent anglais ». Sur « Evensong » (1970), le son est beaucoup plus progressiste. Cet album pourrait sortir tel quel aujourd’hui. Sur ce joli disque acoustique, l’accent est mis sur les luths et les flûtes, comme dans les morceaux « Pavan » ou « Spring Season » qui est une ode au printemps. Un disque léger qui met de bonne humeur.

Rum – Rum.2

Rum – Rum.2

© Lieven Muësen

Si vous ne devez sélectionner qu’un disque belge de folk, c’est « Rum.2 ». Pourquoi ? Parce qu’il comprend le classique « Ik hou van alle vrouwen », une chanson folk qui est devenue l’hymne de beaucoup d’hommes. Créé en 1969 par Dirk Lambrechts, Paul Rans et Wiet Van de Leest, il s’inspire du folk anglais traditionnel. Un magnifique album comprenant des titres très connus et d’autres un peu moins entrés dans la mémoire collective comme « Twee conincskinderen », le déjà mentionné « Ik hou van alle vrouwen », le nostalgique « Schoon Lief » et l’histoire de « Heer Halewijn ». RUM a ensuite décidé de faire une pause avant de trouver un second souffle en 2005. Paul Rans et Wiet Van de Leest se sont mis en quête de deux nouveaux musiciens et ont sorti un album « A la rum », fidèle à leur âme folk.

Alan Stivell – Brian Boru

Alan Stivell – Brian Boru

© EPA

Quel est le mérite du barde breton Alan Stivell ? Il est à l’origine de la redécouverte de la harpe celtique. Stivell, né Alan Cochevelou, est comme d’autres pionniers de la musique folk, un enfant des années 60. Il a sorti son premier album en 1964. Vingt autres ont suivi et ils attirent toujours l’intérêt aujourd’hui. Une caractéristique de Stivell, c’est qu’il ne chante pas seulement en français, mais aussi en gaélique et en gallois, comme sur les albums « Renaissance de la Harpe celtique », « E Langonned » et « E Dulenn ». Lequel devez-vous ramener chez vous ? Écoutez d’abord sur Internet, car son œuvre est monumentale.

Gryphon – Gryphon

Gryphon – Gryphon

© Gryphon

Ce groupe a de nombreux visages, mais il a toujours incarné avec beaucoup d’enthousiasme le folk progressiste. Son premier album « Gryphon » a vu le jour en 1973 et représente un folk légèrement différent. Il peut même être vu comme un jeu musical avec un amalgame d’instruments et d’expérimentations. Du rock folk progressif donc, mais qui compte aussi des éléments de jazz, de swing et des chansons de l’époque d'Henry VIII comme « Pastime with Good Company » ou des classiques comme « Sir Gavin Grimbold ».

Ambrozijn – Ambrozijn

Ambrozijn – Ambrozijn

© Bart De Nolf

Retour en 1996. Le violoniste Wouter Vandenabeele crée Ambrozijn à Gand. À l’origine, ce groupe revisitait des mélodies populaires traditionnelles, mais il a très vite décidé d’écrire ses propres titres. Son premier bébé intitulé « Ambrozijn » est très apprécié des connaisseurs. Dix-sept chansons populaires, dont les classiques « Vier Weverkens », « St. Anna », « Schoon Lief » et « Belle » qui donnent une bonne vision de la folk traditionnelle agrémentée d’une orchestration enrichie. Le dernier titre est interprété par Ludo Vandeau et vaut largement le détour.



Écoutez le Folk sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top