Current language: fr

N.W.A a changé à jamais la culture hip hop

N.W.A a changé à jamais la culture hip hop

© Isopix

En 2015, est sorti Straight Outta Compton, le film retrace la vie du groupe de gangsta rap culte N.W.A qui fut la clé de voûte d’un changement radical dans le rap moderne et international. Le film produit par Ice Cube et Dr. Dre est réalisé par F.Gary Gray. Si vous êtes amateur de biopic musical, de hip hop ou simplement cinéphile alors ce long métrage est fait pour vous. Il nous transporte dans une période où la drogue et surtout le crack gangrénaient les rues de Los Angeles, tout ce trafic amenait avec lui son lot de violence et d’actions policières. À Compton, l’une des plus vieilles villes des Etats-Unis, ça dealait à tous les âges et tous les étages. Eazy-E était l'un de ces dealers. Lorsque son cousin qui l’avait initié au commerce illicite de la drogue fut abattu en pleine rue, Eric Wright AKA Eazy-E comprit qu'il ne souhaitait pas finir dans les mêmes circonstances.



Son pote André Young connu dans le milieu en tant que DJ electro du groupe World Class Wreckin Cru sous le nom de Dr.Dre, lui conseilla de mettre l’argent qu’il avait accumulé au service de la musique. Une discussion qui a rapidement fait tilt dans la tête d’Eazy-E. Les deux amis commencent à travailler sur quelques sons. Ils se feront remarquer par un certain Jerry Heller, manager musical, avec qui Eazy-E fondera par la suite le label Ruthless Records.



Plus d'infos sur Straight Outta Compton

Comment louer ce film ?

N.W.A and the Posse

N.W.A and the Posse

© Isopix

1986, le projet commence à prendre forme. Eazy-E, Dr Dre et Arabian Prince sont rejoints par O’Shea Jackson AKA Ice Cube et DJ Yella. Le hip hop made in West Coast a désormais un nom N.W.A ( Niggaz With Attitudes ). Ils sortent un premier single nommé Panic Zone qui contient également en face B ‘Dope Man’ et ‘8 Ball’. 



En 1987, c’est au tour de la compilation N.W.A and the Posse, de voir le jour. Il s’agit d’une sorte de carte du visite du groupe complétée par quelques morceaux d'autres artistes. La team de Compton voulait se démarquer du hip hop de base, ils voulaient être hardcore à la Public Enemy, leur pendant hip hop issu de la East Coast. Le premier titre de cet album, est également la première performance rap d'Eazy-E et est intitulé Boyz n the Hood. Un morceau écrit à la base par Ice Cube pour HBO (Home Boys Only) mais le groupe avait refusé le morceau le trouvant trop hardcore et totalement en décalage avec leur style. On raconte qu'Eazy-E, convaincu par Dr.Dre, a enregistré les paroles de Boyz n the Hood ligne par ligne pendant deux jours.

Straight Outta Compton

Straight Outta Compton

© Isopix

1988, ça roule pour les petits gars de Compton qui sont rejoints par MC Ren. Il est temps pour eux de faire leurs preuves et comment ! Straight Outta Compton est apparu sur le marché du disque il y a tout juste 30 ans, en août 1988. Pendant que Dre et Dj Yella peaufinent la production et les beats, Ice Cube et MC Ren s’attèlent à l’écriture des paroles. L’album sera reconnu comme l'élément pionnier du Gangsta rap et changera à jamais la face du hip hop. Chaque membre du groupe a posé dessus un morceau solo à l’exception de DJ Yella. La censure est passée par là et l'album fut logiquement très peu diffusé en radio ce qui ne l’a pas empêché de devenir triple disque de platine. Straight Outta Compton sera le premier album à être classé Parental Advisory. Là où certains critiques parlent d’un album au contenu ultra sexuel, axé sur la drogue et violent à l’encontre des institutions et de la police en particulier, les membres de N.W.A se défendent en disant qu’ils évoquent tout simplement la réalité à laquelle ils sont confrontés tous les jours. Outre le très controversé Fuck Tha Police, l’album contient les titres ravageurs comme Straight Outta Compton, Express Yourself, Gangsta Gangsta ou encore Dopeman. 






Un mois après Straight Outta Compton, le premier album solo d’Eazy-E voit le jour sous le nom Eazy-Duz-it. Une période qui sera également marquée par le départ d’Ice Cube du groupe suite à une mésentente avec Jerry Heller au sujet des royalties.

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

C’est le titre issu de Straight Outta Compton qui a tout changé. Le morceau dénonce les violences policières et le délit de faciès dont ils sont victimes. Un titre totalement encré dans la réalité de l’époque et qui trouve malheureusement encore écho aujourd'hui. Fuck Tha Police obtient la 417e place dans le classement des 500 meilleures chansons de tous les temps établi par le magazine Rolling Stone’s. Une lettre du F.B.I est également parvenue à la maison de disque affirmant que ce titre ne faisait qu’encourager à la violence et ne reflétait pas le travail difficile fournit par les forces de l’ordre. Cette lettre eut bien sûr l’effet inverse en accordant encore plus d’intérêt et de popularité à ceux qu’on surnommait aussi The World’s Most Dangerous Group.

Niggaz4Life vs Ice Cube

Niggaz4Life vs Ice Cube

© Isopix

Mai 1991, le second et dernier album de N.W.A voit le jour. Niggaz4Life est un album en deux teintes, une deuxième partie chargée en grossièretés, aux thèmes et références sexuelles diverses avec des morceaux aux titres évocateurs comme To Kill a Hooker, She Swallowed it’, One Less Bitch ou encore I’d rather Fuck You. À l'opposé, une première partie revendicatrice et conforme à ce que l’on avait déjà entendu sur le premier opus avec plusieurs attaques en bonne et due forme disséminées un peu partout contre Ice Cube ex-membre de la première heure des N.W.A. Le groupe surveillait sa carrière solo de près et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Ice Cube avait réussi son coup. Les N.W.A lui reprochent sa lâcheté et remettent en doute son authenticité dans le titre Real Niggaz : " How the fuck you think a rapper lasts - With your ass sayin' shit that was said in the past - Yo, be original, your shit is sloppy Get off the dick, you motherfuckin' carbon-copy", and "We started out with too much cargo - So I'm glad we got rid of Benedict Arnold, yo." 



Un clash auquel Ice Cube n’hésitera pas à répondre via le titre No Vaseline présent sur son deuxième album Death Certificate sorti en octobre 1991 : “ You lookin' like straight bozos - I saw it comin' that's why I went solo - Kept on stompin' - When y'all Muthafuckas moved Straight outta Compton - You got jealous when I got my own company - But I'm a man, and ain't nobody helpin' me.” Peu de temps après ce sera au tour de Dr.Dre de quitter le navire pour les mêmes motifs qu’Ice Cube. A la suite de cela, il fondera le label Death Row Records avec Suge Knight anciennement garde du corps.

Le cas Jerry Heller

Le cas Jerry Heller

© Isopix

On est en droit de se poser la question pourquoi Jerry Heller est tant décrié en tant que manager alors qu’il est le seul à avoir cru en eux dès le début. Certains membres du groupe ont évoqué le fait qu’ils n’aient pas touché un centime avant d’avoir signé leur contrat. On peut donc aisément imaginer que cette inconvenance soit arrivée aussi à Ice Cube qui n’a pas hésité à faire ses adieux au groupe. Heller s’est défendu en disant qu’Ice Cube ne connaissait rien à la finance et a fait plusieurs allusions aux irrégularités financières perçues sur son propre label. Dans le titre No Vaseline : Ice Cube reproche à Eazy-E d’être à la botte d’Heller tout comme Dr. Dre qui dira : " La séparation est survenue quand Jerry Heller a commencé à s’impliquer. Il a joué à diviser pour mieux régner et au lieu de s’occuper de tout le monde, il a choisi Eazy pour tout gérer. Eazy de répondre : Je me suis occupé de tout donc allez vous faire foutre ". Dans son titre No Vaseline, Ice Cube accuse Eazy d’être influencé par Heller et de tous deux avoir exploité les autres membres du groupe. Jerry Heller n’a pas apprécié non plus la manière dont il a été dépeint dans le long métrage Straight Outta Compton et l’a fait savoir par le biais de son avocat en lançant des poursuites judiciaires à l’égard de Dr.Dre et Ice Cube : " Le film est parsemé de fausses déclarations qui nuisent à la réputation de mon client et visent à le ridiculiser, le rabaisser auprès de l’opinion publique et à dissuader des tiers de s'associer ou de traiter avec lui ". Malgré le décès de Heller en 2016, son avocat continue les poursuites.

N.W.A, la séparation, le décès d’Eazy-E et après ?

N.W.A, la séparation, le décès d’Eazy-E et après ?

© Isopix

Après la sortie de Niggaz4Life, la séparation de N.W.A est totale, Eazy-E continue à invectiver les anciens membres du groupe dans ses morceaux mais cela n’a plus la même saveur ni le même succès. Il décède en 1995 à l’âge de 30 ans des suites de complications liées au sida très peu de temps après avoir appris qu’il était atteint par la maladie. C’était un habitué des fêtes et des multiples partenaires. Il a laissé derrière lui de nombreux enfants issus de plusieurs relations différentes. Alors qu’Ice Cube cartonne autant en musique qu’au ciné, Dr Dre suivra sans doute le chemin le plus marquant historiquement parlant. Après avoir enregistré Tupac Shakur et son hit California Love sous le label Death Row Records ainsi que Snoop Dogg et son flow ultra coolé sur What’s my name ?, il jette l’éponge face à la personnalité et aux actions controversées de Suge Knight. Dr.Dre s'envole solo et fonde Aftermath Entertainment





Le nouveau label de Dre privilégie la qualité sur la quantité. Il gagnera ses lettres de noblesse avec des artistes hip hop comme Eminem, 50 Cent, The Game ou encore Kendrick Lamar





Côté rock et métal, on reconnaitra l’influence de N.W.A sur des groupes comme Rage Against The Machine, Limp Bizkit, KoRn ou même Deftones.  On comprend mieux à quel point N.W.A a changé à jamais la face du hip hop et du rock dans les années qui ont suivi son éclatement.

Écoutez N.W.A et tous les groupes qu'ils ont influencés sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top