Appelez-moi Chris !

Appelez-moi Chris !

© Isopix

Héloïse Letissier fêtera ses 30 ans ce 1er juin, l’artiste, plus connue sous le nom de Christine and the Queens, revient avec un nouvel album qui devrait sortir en septembre prochain et qui s’annonce torride. Elle a même révélé l’année passée au magazine NME que ce nouvel opus serait selon ses termes " suant, plus sexuel et plus dur ". En attendant, Elle revient avec un nouveau titre sorti en version française sous le titre ‘Damn, Dis moi’(feat.Dâm-Funk) et en version anglaise sous le titre ‘Girlfriend’. Elle nous impose sa voix  dans une rythmique syncopée posée sur un son inspiré par la G-Funk qui sent bon la pop des années 80 saupodré de Michael Jackson et de Mon légionnaire de Gainsbourg. Le clip fait directement écho à la comédie musicale West Side Story. On y retrouve Christine and The Queens dans de nouveaux pas de danse mettre en avant son côté plus affirmé, puissant mais aussi plus androgyne. Celle qui veut qu’on l’appelle désormais Chris a d’ores et déjà prévu plusieurs dates de concerts dans le monde dont un passage à ne pas manquer à Forest National le 12 octobre prochain !

Vos places en vente ici

Un mal pour un bien

Un mal pour un bien

© Isopix

Celle qui s’est toujours destinée à des études littéraires et théâtrales a commencé le piano à l’âge de 4 ans pour suivre ensuite une formation de danse classique et de moderne jazz. Une déception amoureuse la poussera à tout quitter pour se réfugier à Londres où elle trainera dans un cabaret queer appelé Madame Jojo’s, elle y fera la rencontre de plusieurs drag queens dont Russella qui deviendra une réelle source d’inspiration dont elle se servira tout au long de son processus créatif. Elle qui se destinait plutôt uniquement à la mise en scène, décide ensuite de rentrer à Paris pour travailler sur son projet artistique incluant performance, photo, musique et vidéo qu’elle intitulera Christine and The Queens. Elle développera d’ailleurs ce sujet dans une interview pour le magasine Fémina : "Ces travestis sont devenus des amis, ils ont été ma source d'inspiration et de création. Ils m'ont donné l'idée de me créer un personnage, de m'inventer une autre silhouette, une autre manière d'évoluer dans l'espace. Christine, avant d'être un projet musical, a été ma solution pour exister correctement. Les Queens de « Christine and the Queens », c'est un hommage que je leur rends. Sans eux, je ne serais pas là aujourd'hui".

La route vers le succès

La route vers le succès

© Isopix

Chris a maintenant tous les éléments en mains afin de construire son univers. Elle le matérialise à travers la sortie d’un premier EP nommé Miséricorde qui sera suivi en 2012 par un autre nommé Mac Abbey. On y retrouve notamment le morceau Cripple qui sortira sur son futur album Chaleur Humaine sous le titre Christine et ultérieurement dans une nouvelle version pour le continent américain qui se nommera Tilted. En 2013, c’est au tour du titre Nuit 17 à 52 de voir le jour. Le clip met aussi en avant le thème du genre et de l’identité qui revient souvent dans l’œuvre d’Heloïse ainsi que de la rupture amoureuse. C’est elle-même qui joue les différents rôles des personnages présents dans ce clip. Elle performera également en première partie de nombreux artistes comme The Do ou encore Stromae.

Premier album et un flot de récompenses

Premier album et un flot de récompenses

© Isopix

En 2014, Christine and The Queens débarque pour le grand public avec son premier album Chaleur Humaine et vient souffler un vent de fraicheur sur la musique française avec ses titres minimalistes, sa pop léchée et très aérée. Elle chante la plupart du temps en français et en anglais ce qui donne un côté très international à sa musique. Elle n’oublie pas de sortir en 2015 une toute nouvelle version de cet opus entièrement en anglais qui sera retravaillé pour coller au marché américain. Son premier album s’est vendu jusqu’à présent à pas moins de 1 300 000 exemplaires, un véritable succès pour Chris qui se destinait à la base uniquement à la mise en scène. Elle choisira Marion Motin comme chorégraphe pour ses clips et sa tournée, Marion qui n’est autre que la chorégraphe d’un certain Stromae. La presse accueillera ce premier album par des critiques élogieuses. Christine and The Queens remportera quatre prix aux Victoires de la musique dont celui de l’interprète féminine de l’année et du vidéo clip de l’année qu’elle remportera également l’année suivante. Elle s’est exprimée en disant : "Je voudrais remercier Christine, le prénom que j'ai trouvé, pour aller un petit peu mieux, pour chanter, pour écrire, et pour dire des choses que je n’osais pas dire". Chris bénéficie également d’une reconnaissance internationale et a remporté récemment plusieurs prix au prestigieux NME Awards 2017 dont celui de la Meilleure artiste féminine et de la Meilleure chanson pour Tilted.

Sur scène avec Madonna !

Sur scène avec Madonna !

© Instagram

Celle qui a notamment fait la couverture du Time et du magazine NME n’a jamais caché être une grande admiratrice de plusieurs artistes dont Bowie, Polnareff, Jackson, Beyonce ainsi que de rap US et de Madonna dont elle dira : " la seule femme macho qui a vraiment existé dans la pop en superposant des trucs contradictoires ". Lors de son passage à Paris dans le cadre de la tournée Rebel Heart Tour de Madonna en 2015, Chris est montée sur scène pour entamer des pas de danse endiablés et se faire fesser sur le rythme de Unapologetic Bitch. Madonna est fan du travail de Christine and The Queens et lui fera savoir. De son côté, Héloïse a directement partagé ce moment avec ses fans en postant une photo de ses ‘exploits’ sur les réseaux sociaux.

À l’aube de son nouvel album

À l’aube de son nouvel album

© Isopix

C’est avec un nouveau nom de scène qu’Héloïse se présente maintenant, oubliez le ‘tine and the Queens’ qui apparait désormais barré, l’artiste se réinvente et change de look. À l’occasion de la sortie de son nouveau morceau et de son futur album d’ici septembre, Chris s’est confiée sur RTL : " Il va falloir s'habituer à m'appeler Chris. Ce cycle qui s'ouvre avec ce nouveau titre et ce deuxième album, il est celui de l'évolution du personnage. Chris c'est un surnom avec encore moins de genre, avec encore moins de manière aussi ". Elle ajoute : " J'adore les grands gestes qui sont ceux de grandes discographies, où chaque album est une remise en question de son travail et répond à l'autre. Les David Bowie, Kanye West, Madonna se réinventent et en même temps restent les mêmes personnages ". Elle se confie également sur l’image qu’elle entend donner d’elle-même : " Il y a des problématiques qui sont revenues dans mon visage et qui m'ont tout de suite intéressées. C'est drôle parce que le premier album, j'ai cherché à tordre l'idée d'une jeune fille et là je deviens une femme puissante ce qui est une autre façon de tordre l'idée d'une femme aussi ". Si tout les titres sont aussi bons que 'Damn, dis moi', on risque de se prendre une nouvelle claque musicale.



Écoutez Christine And The Queens sur vos applications de streaming préférées avec des données mobiles sans fin, grâce aux Epic Beats

Top