Ces artistes qui ont arnaqué tout le monde

Les fans de Dotan n’en ont pas cru leurs oreilles il y a quelques semaines : ils ont appris que leur idole avait raconté bobard sur bobard pour promouvoir sa carrière.
Ces artistes qui ont arnaqué tout le monde

© Isopix

Le chanteur néerlandais, considéré par de nombreuses femmes d’âge moyen comme le gendre idéal, a placé plus de 40 faux profils sur les réseaux sociaux et a simulé une rencontre avec un fan malade. Et pour couronner le tout, il a inondé les réseaux sociaux de commentaires peu flatteurs, notamment sur Marco Borsato. Lorsque ses agissements ont été révélés, il a fait son mea culpa avant de disparaître dans l’anonymat. Les exemples d’artistes qui ne sont pas avares d’un petit mensonge sont malheureusement légion : les célébrités suivantes en connaissent aussi un rayon !

The White Stripes

The White Stripes

© Isopix

Ceux qui aiment le rock sans chichis sont à la bonne adresse avec The White Stripes. Frère et sœur ensemble dans un même groupe : les braves gens trouvaient cela formidable. Sauf que rien n’était moins vrai : des journalistes ont découvert que Jack et Meg White étaient mariés. Ils ont dû l’admettre ouvertement par la suite, mais même après la séparation du groupe, ils ont continué à se présenter comme frère et sœur. ‘Une relation artistique entre un frère et une sœur est beaucoup plus intéressante’, a expliqué Jack White dans une interview à Rolling Stone.

Seasick Steve

Seasick Steve

© Isopix

Seasick Steve s’est fait connaître comme un vagabond de plus de septante ans, marqué par la vie. Il aurait été cueilli en rue par hasard par un passant qui avait du flair, alors qu’il était en train d’y jouer de la musique. Les organisateurs de festivals se sont alors empressés de mettre le sympathique Steve sur leurs affiches et il est devenu le chanteur favori des hipsters à chemise à carreaux en flanelle, à la barbe un peu plus lisse que la sienne. Le public avait un respect infini pour cet homme, qui affirmait avoir parcouru les États-Unis dans des trains de marchandises, en cherchant sa nourriture dans les poubelles.
 
Mais quand le journaliste musical britannique Matthew Wright a eu l’idée d’écrire une biographie du musicien de blues, cela n’a pas du tout plu à Steve, qui a toutefois accepté de répondre à Wright par téléphone. Durant cet entretien, il s’est désespérément embourbé dans ses propres mensonges. En réalité, il a dix ans de moins que ce qu’il affirmait initialement, il n’a jamais vécu en rue et a jadis été le leader d’un petit groupe de disco. De plus, il serait né en Californie et non dans le Mississipi, comme il le prétendait. La presse s’est empressée d’imputer ses affabulations à l’attirance pour l’authenticité qui hante l’industrie musicale.

Rick Ross

Rick Ross

© Isopix

Le rappeur Rick Ross a lui aussi dépassé les bornes : jadis, il ne ratait pas une occasion de se vanter d’avoir un passé de gangster et d’avoir séjourné derrière les barreaux. L’Américain, qui s’appelle en réalité William Leonard Roberts mais qui a emprunté son nom de scène à l’ancien baron de la drogue Ricky Ross, aurait eu affaire à des personnages louches et consommé des stupéfiants.

En fait, Ross a bel et bien connu la prison, mais il a quelque peu travesti la réalité : on a pu le vérifier lorsque quelqu’un a publié une photo de lui… en uniforme de gardien de prison. Il n’a plus eu d’autre choix que d’avouer son mensonge : ‘Les gardiens de prison ne sont pas populaires dans le milieu du hip-hop’, a-t-il expliqué.

Milli Vanilli

Milli Vanilli

© Isopix

Girl, You Know It’s True est l’un des tubes avec lesquels Milli Vanilli a connu la gloire à la fin des années 80 et au début des années 90. Jusqu’à ce qu’on apprenne que le duo n’avait composé aucune de ses chansons lui-même et qu’il ne faisait que du playback. Il a alors dû rendre le Grammy du meilleur nouvel artiste qu’il avait reçu et sa firme de disques l’a remercié pour services rendus. Un juge a même décidé que tous ceux qui avaient acheté son disque pouvaient en réclamer le remboursement.
 
Un come-back sous le nom de Rob & Fab, où le duo chantait vraiment, a ensuite lamentablement échoué. Après cela, les choses n’ont fait qu’empirer pour Pilatus, l’un des membres du duo. Il a essayé de se couper les veines, menacé de se jeter par la fenêtre d’un hôtel et s’est retrouvé en prison, accusé de vandalisme, de violence et de tentative de cambriolage. Il a finalement été retrouvé mort des suites d’une overdose il y a vingt ans, peu après avoir voulu refaire un nouveau come-back avec son complice de toujours.
 
L’autre moitié du duo Milli Vanilli, Fab Morvan, est réapparu au début du millénaire avec le disque Love Revolution. Actuellement, il travaille comme DJ, mais s’adonne aussi à l’écriture, à la peinture et à la création de vêtements.

Bob Dylan

Bob Dylan

© Photo News

Scott Warmuth est un fan inconditionnel de Bob Dylan, qui a examiné de très près les textes de Chronicles, la biographie du chanteur. De nombreux admirateurs de Dylan ont plutôt mal accueilli ses découvertes. Il s’avère en effet que la fable et la réalité ont été allègrement mélangées en un délicieux cocktail pour donner naissance à l’imposant ouvrage.
 
C’est le cas de passages tirés de la plume d’Ernest Hemingway ou copiés d’un livre sur le scandale de Monica Lewinksy, qui ont été présentés comme s’ils étaient de Dylan lui-même. Pour le disque Love And Theft, Dylan a également emprunté des alinéas entiers à un livre sur la mafia japonaise. ‘Un plagiat honteux’, selon certains. ‘Une preuve qu’il est passé maître dans l’art du jeu’, disent ses fans, qui voient rouge à la moindre once de critique de leur idole. Selon Dylan lui-même, ce ne sont que des chicaneries : ‘Les gens qui en font un scandale sont des minables’, a-t-il déclaré dans Rolling Stone.

Shania Twain

Shania Twain

© Isopix

Shania Twain a du sang indien dans les veines, et elle en est particulièrement fière. C’est en tout cas ce qu’elle a affirmé pendant des années : son beau-père était bien d’origine indienne, mais pas son père biologique.
 
Un journal local de l’endroit d’où Shania Twain est originaire a dévoilé le pot aux roses, ce qui a fait rougir de honte la chanteuse. ‘Peut-être ne suis-je pas à moitié indienne, mais j’ai bel et bien été élevée par un Indien et pour moi, j’ai toujours fait partie de sa culture. Je suis fière de cet héritage’, a-t-elle commenté pour sa défense.

James Blunt

James Blunt

© Isopix

Les artistes qui veulent casser la baraque auprès d’un public jeune mentent souvent sur leur âge. Lorsque James Blunt a fait un hit mondial avec You’re Beautiful, il avait 31 ans. Mais comme le charmant Blunt avait surtout du succès auprès des jeunes femmes, sa firme de disques n’a rien trouvé de mieux que d’affirmer dans des communiqués de presse qu’il avait trois ans de moins. Et il est loin d’être le seul : par le passé, Jennifer Lopez, Eminem et Geri Halliwell ont également fait un pied de nez du même genre aux années qui passent !

Britney Spears

Britney Spears

© Isopix

Pendant des années, Britney Spears a crié sur tous les toits qu’elle était vierge, dans l’espoir que son image d’innocente ‘American virgin’ boosterait les ventes de ses disques. Jusqu’au jour où Justin Timberlake est venu jeter un pavé dans la mare en affirmant que Britney et lui avaient bel et bien eu une relation charnelle.

Top