Les plus belles places et villes évoquées en chanson

Lorsque les artistes partagent avec nous leur point de vue sur une ville, une place ou même une île, la plupart du temps c'est pour évoquer le lien d'amour qui les unit. Voilà une belle opportunité de découvrir quelques endroits qui ont inspiré nos musiciens.
Les plus belles places et villes évoquées en chanson

© Photonews

Il est 5 heures, Paris s’éveille (Jacques Dutronc)

Il est 5 heures, Paris s’éveille (Jacques Dutronc)

© Isopix

La chanson fut écrite en une nuit par Jacques Lanzmann et Jacques Dutronc. Les paroles sont inspirées de la chanson Tableau de Paris à cinq heures du matin écrite en 1802 par Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers. On découvre dans les paroles une description de Paris et de ses places après une nuit agitée, on y parle des balayeurs, des travestis, des stripteaseuses qui se rhabillent et de tous les gens qui vont commencer le travail alors que celui des noctambules se termine. Le célèbre solo de flûte fut imaginé par Roger Bourdin qui viendra ajouter un peu de relief dans les arrangements musicaux du morceau.

Brussels (Arno)

Brussels (Arno)

© Isopix

Le plus bruxellois des belges a toujours mis à l’honneur Bruxelles dans sa musique et ce n’est pas pour rien puisqu’il y vit et qu’il aime cette ville. Après un album live intitulé Live in Brussels sorti en 2005, Arno a sorti en 2010 l’album Brussld dont la chanson Brussels est tirée. L’artiste n’a d’ailleurs pas hésité à défendre Bruxelles dans une lettre ouverte à Trump lorsque celui-ci l’a traitée de Hellhole, en voici le un extrait : "Je ne pense pas que tu sois passé souvent par Bruxelles. Nous avons notre cul dans une énorme motte de beurre ici, mec. Dans n'importe quelle grande ville américaine, chaque jour, plus de personnes sont tuées que chez nous. Tout ça 'grâce' à la loi sur la possession d'armes - soutenue par les Républicains, d'ailleurs. S'il devait y avoir un 'hellhole' sur cette Terre, il serait bien là me semble-t-il."

Le Baiser (Alain Souchon)

Le Baiser (Alain Souchon)

© Isopix

Dans cette splendide chanson où la mélodie fait place aux souvenirs et à la mélancolie, Souchon évoque la plage de Malo Bray-Dunes qui sera le théâtre d’un baiser inattendu. Cette plage est le point le plus au nord de la France et est d’ailleurs située non loin de la Panne en Belgique. Le nom de la ville fut tiré du nom de son fondateur Alphonse Bray auquel fut tout simplement ajouté le mot ‘dunes’ car elles entourent la ville. En flamand, on la nomme Bredene et en néérlandais Brayduinen.

Je danse le MIA (IAM)

Je danse le MIA (IAM)

© Isopix

Après avoir évoqué la pointe nord de la France, on se dirige vers le sud. La cité portuaire réputée pour son climat aussi chaud que ces habitants, son accent, son équipe de foot et ses différents groupes musicaux. C’est dans cette ville qu’est né le groupe de rap le plus célèbre du sud de la France : IAM. Dès leur premier succès, ils ont rendu hommage aux soirées de 'leur' Marseille des années 80 : ‘Je te propose un voyage dans le temps via planète Marseille….’ Je  danse le MIA !

Belle-Île en Mer - Marie Galante (Laurent Voulzy)

Belle-Île en Mer - Marie Galante (Laurent Voulzy)

© Isopix

C’est la chanson de 1985 que tout le monde a fredonné un jour. Ce morceau fut composé à l’aide de son ami de toujours Alain Souchon. Elle est très particulière aux yeux de Laurent Voulzy car elle fait tout simplement référence à son enfance. Belle-Île est l’endroit où il passait ses vacances et Marie-Galante est l’île de Guadeloupe où Laurent Voulzy est né. Cette chanson a d’ailleurs favorisé le jumelage des deux îles. Cet endroit est également très apprécié par les touristes pour ses plages, ses sentiers côtiers, son golf, son port et de nombreuses personnes y possèdent une résidence secondaire.

Waterloo (ABBA)

Waterloo (ABBA)

© Photonews

Composé spécialement pour l'Eurovision, c'est le morceau qui a permis au groupe ABBA de remporter la compétention en 1974. Elle a atteint le sommet des charts dans de nombreux pays Européens et a fait l’œuvre de versions officielles dans différentes langues dont le français, l’allemand, l’anglais et bien sûr le suédois. À noter que ce sera la version anglaise qui sera jouée lors de l’Eurovision et que de base la chanson devait s’appeler Honey Pie, traduisé ‘mon chou’. La chanson parle d'une femme qui "se rend" à un homme et promet de l'aimer, faisant directement référence à la reddition de Napoléon lors de la bataille de Waterloo en 1815. Waterloo est située non loin de Bruxelles. Vous pouvez d’ailleurs venir y visiter de nombreux musées dédiés à cette bataille ainsi que monter les marches du Lion de Waterloo ou encore profiter des reconstitutions grandioses de la bataille de Waterloo qui ont lieues presque tous les ans. Qui plus est, la ville est très agréable et les places de parking sont gratuites !

Empire state of mind (Jay-Z feat Alicia Keys)

Empire state of mind (Jay-Z feat Alicia Keys)

© Isopix

New York est sans doute l’une des villes les plus cosmopolites du monde et l’une des  villes qui a connu le plus de références et d’hommages en chansons. On pourrait citer encore celles de Frank Sinatra avec ‘ New York, New York’, LCD Sound System avec ‘New York i love but why are you bringing me down ou encore celle de Taylor Swift ‘Welcome to New York’. Celle qui se nommait au départ New-Amsterdam et qui fut rebaptisée New York à l’arrivée des anglais, est connue pour la statue de la liberté mais aussi pour ses différents arrondissements comme Manahattan, Brooklyn, The Bronx ou encore le Queens. Jay-Z  et Alicia Keys nous transportent dans un New York moderne, le titre évoque l’Empire State qui est aussi le surnom donné à la ville de New York.

Alexandrie Alexandra (Claude François)

Alexandrie Alexandra (Claude François)

Une des plus célèbres chansons de Claude François dans laquelle il évoque son enfance en Egypte est sans nul doute Alexandrie, Alexandra. Le phare d’Alexandrie qui est considéré comme la dernière des sept merveilles du monde aurait mis 15 ans à être construit. Le but du phare était de protéger les marins et de démontrer aux yeux de tous, la puissance et le savoir-faire grec de l’époque. Il fut détruit en 1303 lors d’un séisme. En 2015, l’Egypte évoquait même sa possible reconstruction. Claude François aura eu le temps de l’interpréter seulement quatre fois à la télévision avant son décès en 1978.

À lire aussi : Comment Claude François est devenu "Cloclo"

Berlin (Christophe Willem)

Berlin (Christophe Willem)

© Isopix

Ce titre qui est le premier extrait de l’album Caféine de Christophe Willem met en avant l’amour du chanteur pour cette ville, on peut écouter : ‘La nuit détaille, Mon corps en Braille, Berlin m’appelle, Cocktail trinken, Discotheken, Berlin m’appelle. ‘ . La ville allemande est en effet considérée comme the place to be pour faire la fête en Europe. De nombreux artistes  aiment cette ville et l’ont fait savoir. Berlin a d’ailleurs reçu en 2000 le titre de capitale mondiale de l’électro et abrite le club de légende le Berghain qui se situe au cœur du quartier alternatif Friedrichshain.

À lire aussi : Les insolites de Christophe Willem

Le port d'Amsterdam (Jacques Brel)

Le port d'Amsterdam (Jacques Brel)

© Photonews

Qui ne connaît pas cette chanson de Jacques Brel qui nous conte la journée ordinaire des marins du port d’Amsterdam ? La manière de chanter de Brel fait directement écho au ressac des vagues. Le morceau, enregistré en 1964 à l’Olympia, a la particularité de ne jamais avoir été enregistré en studio. En effet, Jacques Brel avait l’habitude d’interpréter ses chansons en concert dès qu’elles étaient terminées soit bien avant de les enregistrer et a décidé que celle-ci ne le serait jamais. Il n’avait au départ pas un grand amour pour ce morceau qui est finalement devenu l’un de ses plus grands succès.

Top