France Gall, une vie de succès et de drames

La chanteuse est décédée ce 7 janvier à l'âge de 70 ans. Portrait en images de cette icône de la chanson française.

Une famille de musiciens

Une famille de musiciens

© Isopix

Isabelle Gall naît le 9 octobre 1947 dans une famille de musiciens. Son grand-père Paul Berthier a fondé la compagnie des Petits Chanteurs à la croix de bois. Son papa Robert Gall est l’auteur de nombreuses chansons pour Édith Piaf et il a écrit La Mamma pour Charles Aznavour. Il offre à sa fille l’un des premiers succès de sa carrière en 1964 avec Sacré Charlemagne. Mais France Gall n'aime pas cette chanson en raison de son ton trop enfantin. 

En 1997, France Gall reprend La Mamma avec Charles Aznavour à la télévision.

Le succès à l’Eurovision

Le succès à l’Eurovision

© Isopix

Le succès de France Gall donne l’idée au producteur de Serge Gainsbourg, Denis Bourgeois, d’associer le talent de ces deux artistes. Gainsbourg est à cette époque un auteur-compositeur en mal de reconnaissance. Laisse tomber les filles marque le début de leur collaboration. En 1965, c'est la consécration avec la victoire de Poupée de cire, poupée de son au Concours Eurovision de la chanson en 1965 pour le compte du Luxembourg.

La désillusion avec Claude François

La désillusion avec Claude François

© Isopix

Le prix de cette victoire à l’Eurovision est élevé pour France Gall. Claude François, avec qui elle vit depuis quelques mois, vit mal le succès de sa compagne et met fin à leur relation. Elle raconte qu’il l’a appelée juste après l’annonce de sa victoire, avant qu’elle ne remonte sur scène pour rechanter sa chanson, pour lui dire qu’il la quittait. Cette rupture inspirera à Claude François le titre Comme d’habitude. Ils ne se reverront pas pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent sur un plateau de télévision en 1974 (photo).

La fin de la collaboration avec Serge Gainsbourg

La fin de la collaboration avec Serge Gainsbourg

© Capture d'écran Youtube

Malgré le succès de la chanson en 1966, Les Sucettes sera la dernière collaboration entre les deux artistes. Naïvement, la jeune femme de 18 ans n’avait pas perçu le double sens de cette chanson. Elle n’accepte pas de porter cette image d’adolescente coquine et estime avoir été manipulée par Serge Gainsbourg et son impresario.

Son histoire d’amour avec Julien Clerc

Son histoire d’amour avec Julien Clerc

© Isopix

De 1970 à 1974, France Gall vit une histoire d’amour avec Julien Clerc. Mais le décalage entre les deux artistes est trop grand : Julien Clerc est une véritable star, tandis que France Gall est dans le creux. Cette situation est trop difficile à vivre pour la jeune femme qui met un terme à leur relation. Julien Clerc mettra sa peine en musique dans la chanson Souffrir par toi n’est pas souffrir.
 
Quelques heures après l’annonce du décès de France Gall, Julien Clerc a exprimé son chagrin dans un tweet émouvant.

La révélation avec Michel Berger

La révélation avec Michel Berger

© Isopix

France Gall rencontre Michel Berger en 1973 dans un couloir de la radio Europe 1. Elle lui demande son avis sur les chansons que son producteur vient de lui proposer. Il les trouve très mauvaises, mais il attend six mois avant de lui écrire une chanson : La Déclaration d’amour. Le succès est immédiat. Cette rencontre débouche vite sur une histoire d’amour et le couple se marie en 1976. Deux enfants naîtront de cette union : Pauline en 1978 et Raphaël en 1981.

L’une des plus grandes stars des années 80

L’une des plus grandes stars des années 80

© Isopix

France Gall et Michel Berger forment un couple fusionnel et un duo d’artistes très complémentaire. Michel écrit des chansons sur mesure pour France et France fait swinguer les mots de Michel comme personne. Les tubes s’enchaînent : Débranche, Hong Kong Star, Cézanne peint (la chanson préférée de France Gall) ou encore Ella, elle l’a.

Le succès terni par les drames

Le succès terni par les drames

© Isopix

Le couple Berger-Gall maintient sa vie privée à l’abri des regards, d’autant qu’elle n’est pas simple. Leur fille Pauline souffre de mucoviscidose, les traitements sont lourds et son espérance de vie est faible. Malgré le succès, ils réservent du temps pour leurs enfants. Ils sortent en effet un album en alternance et pendant que l’un travaille, l’autre s’occupe de la maison.

La mort de Daniel Balavoine en janvier 1986 est un coup dur pour le couple. Le chanteur était un ami intime et la chanson Évidemment lui est dédiée. Quelques mois plus tard, c’est Coluche, le parrain de Raphaël qui disparaît dans un accident de moto.

L’envie de tout arrêter

L’envie de tout arrêter

© Isopix

Après des années de triomphe, France Gall estime avoir été au bout de son chemin artistique et elle décide de mettre un terme à sa carrière pour s’occuper de ses enfants. Michel Berger regrette cette décision, mais il ne parvient pas à la faire changer d’avis. Un seul projet pourrait la faire revenir sur sa décision : sortir un disque en duo avec Michel Berger. L’album Double Jeu voit le jour en 1992, mais la tournée qui devait suivre n’aura jamais lieu. Le 2 août, Michel Berger est foudroyé par une crise cardiaque à l’âge de 44 ans.

Des années difficiles

Des années difficiles

© Isopix

La mort de Michel Berger fut un choc immense pour France Gall. En 1995, elle apprend qu’elle souffre d’un cancer du sein et remporte son combat contre la maladie. Mais en décembre 1997, elle vit une nouvelle tragédie avec la mort de sa fille à l’âge de 19 ans des suites de la mucoviscidose. Elle met définitivement fin à sa carrière et ne remonte sur scène qu’en 2000 pour interpréter Quelque chose de Tennessee avec Johnny Hallyday à l’Olympia.

Résiste

Résiste

© Isopix

Le dernier projet de France Gall est de monter une comédie musicale basée sur les titres de Michel Berger. Elle écrit le spectacle avec son compagnon Bruck Dawit.

Le retour de la maladie

Le retour de la maladie

© Isopix

En décembre dernier, on apprend l’hospitalisation de France Gall pour une infection sévère. En réalité, elle fait de nouveau face au cancer, mais le combat est beaucoup plus compliqué. Elle s’éteint le 7 janvier à l’âge de 70 ans. Fidèle à son habitude, France Gall avait tenu sa maladie secrète. Malgré plus de deux décennies de silence, elle restait très aimée du public et ses chansons sont inscrites au patrimoine de la chanson française.

Top