Voici peut-être les meilleures reprises de David Bowie

Est-il encore nécessaire de vous dire que Bowie fut l'un des artistes les plus influents de tous les temps ? Au fil des années, Bowie a d'ailleurs été repris par les artistes les plus divers. Nous vous proposons de (ré)écouter les 10 meilleures reprises.

Jasper Steverlinck - Life on Mars

Jasper Steverlinck - Life on Mars

Est-il encore nécessaire de vous dire que Bowie fut l'un des artistes les plus influents de tous les temps ? Au fil des années, Bowie a d'ailleurs été repris par les artistes les plus divers. Nous vous proposons de (ré)écouter les 10 meilleures reprises. Jasper Steverlinck, membre du groupe flamand Arid, a fait cette reprise de Life on Mars en 2002, en collaboration avec les frères Kolacny, fondateurs de Scala.

Lady Gaga – Hommage à David Bowie aux Grammy Awards

Lady Gaga – Hommage à David Bowie aux Grammy Awards

Lady Gaga pourrait sans problème être la petite-fille de Ziggy Stardust et a décidé de rendre hommage à son héros musical. Cela se passait l'année dernière lors de la cérémonie des Grammy Awards, un mois après la mort de Bowie. Elle a présenté un medley de six minutes où elle a enchaîné 9 titres cultes du chanteur.

Nirvana - The Man Who Sold the World

Nirvana - The Man Who Sold the World

L'une des reprises de Bowie les plus célèbres est celle de The Man Who Wold the world par Nirvana, dans leur mythique session MTV Unplugged. Certains ont même toujours été persuadés qu'il s'agissait d'un morceau original de Nirvana. Pas si étonnant que cela d'ailleurs car avec la voix de Kurt Cobain, ce morceau a tout d'un classique du grunge.

Dans l'espace

Dans l'espace

L'astronaute canadien Chris Hadfield a enregistré le tout premier clip vidéo dans l'espace. Et quel morceau pouvait mieux s'y prêter que Space Oddity, le grand classique de David Bowie? Hadfield chante tout en flottant dans l'ISS. Pour la musique, il a collaboré avec son amie Emm Gryner, une musicienne qui avait accompagné Bowie sur scène.

Warpaint – Ashes to Ashes

Warpaint – Ashes to Ashes

Dans cette reprise, le groupe américain Warpaint reste proche de l'original. Le morceau Ashes to Ashes se prête d'ailleurs très bien au son indie qui est la marque de ce groupe. Dans cette interprétation onirique, portée par de superbes voix féminines, le single de l'album de Bowie Scary Monsters a l'air encore plus mystérieux.

The Horrors – Suffragette City

The Horrors – Suffragette City

Le groupe anglais de rock indie reprend le morceau de Ziggy Stardust en 2011 pour le projet On Track où les enregistrements sur vinyl se font en une seule prise. Ce n'est donc pas un exercice facile. Et c'est peut-être aussi la raison pour laquelle cette exécution – sans piano mais avec un vibrant solo de guitare – témoigne d'un peu plus d'acharnement que l'original et paraît finement éraillée. Pour le reste, le groupe de post-punk reste assez fidèle à l'œuvre du Thin White Duke.

Beck – Sound and Vision

Beck – Sound and Vision

Cette grandiose réinterprétation de Sound and Vision exécutée par Beck avec un orchestre énorme et une chorale de gospel a également été filmée avec des caméras à 360°. Beck et ses 160 ( ! ) collaborateurs ont joué ce morceau pendant plus de neuf minutes à Los Angeles en 2013 parce que Beck avait vu l'opportunité de « faire quelque chose de totalement irrationnel », a-t-il expliqué à l'époque à Rolling Stone. Un hommage puissant à Bowie.

Oasis – Heroes

Oasis – Heroes

Heroes est l'un des plus grands hits de Bowie et est donc très logiquement aussi l'un des morceaux le plus repris. De la version orchestrale de Peter Gabriel à la version électronique de Janelle Monaé, en passant par la version dansante de TV on the Radio avec Karen O (Yeah Yeah Yeahs). Mais c'est surtout la version d'Oasis qui est démentiellement bonne.

The Cure – Young Americans

The Cure – Young Americans

The Cure a réalisé cette version de Young Americans pour une radio britannique. Nous la retrouvons sur Join the Dots, un quadruple album collector sorti en 2004 avec uniquement des faces B et des raretés. La bande-titre à l'ambiance latino de l'album de Bowie de 1975 a tout d'un hit de Ace of Base, mais évidemment avec la voix si particulière de Robert Smith qui va tellement bien aux textes de Bowie.

Bauhaus – Ziggy Stardust

Bauhaus – Ziggy Stardust

Le groupe anglais de rock gothique Bauhaus considérait Bowie comme l'une de ses plus grandes sources d'inspiration. Avec leur reprise de Ziggy Stardust, ils ont rendu un hommage énergique à leur héros. C'était en 1982, dix ans après l'original. Et le célèbre riff convient particulièrement bien à une exécution punk rock.

Top