10 raisons d’écouter de la musique classique

C'est bien connu : la musique adoucit les mœurs. Et la musique classique a une influence particulièrement positive sur notre corps et notre tête également. La preuve par dix.

Diminuer la douleur

Diminuer la douleur

©  Iakov Filimonov

C'est bien connu : la musique adoucit les mœurs. Et la musique classique a une influence particulièrement positive sur notre corps et notre tête également. La preuve par dix. À commencer par la douleur, qui serait moins forte et plus facilement supportable sur fond de musique classique. Plusieurs études scientifiques ont pointé le fait qu'à l'écoute de la musique classique, le temps de guérison et l'intensité de la douleur diminuait. Le phénomène s'explique par la libération d'endorphines qui agissent comme antidouleur. Selon les chercheurs, la musique classique aiderait les patients à mieux affronter la douleur.

Se relaxer

Se relaxer

©  Iakov Filimonov

Les sons et les rythmes de la musique classique ont un effet apaisant sur l'être humain. Pour pouvoir travailler détendu, de nombreux chirurgiens écoutent de la musique classique lors d'opérations difficiles. Cette écoute leur permet de se relaxer. Même objectif dans les métros bruxellois ou londoniens par exemple. De la musique classique y est jouée le soir afin de diminuer les tensions et d'ainsi éviter les agressions.

Mieux se concentrer

Mieux se concentrer

©  Iakov Filimonov

Selon Don Campbell, l'auteur du livre « The Mozart Effect », la musique classique aide à se concentrer. L'écoute de musiques classiques aiderait à soigner les troubles déficitaires de l'attention. La musique en général aide à créer une bulle personnelle, ce qui permet de se concentrer dans des endroits bruyants tels que des open space. Pour pouvoir focaliser son attention sur son travail, il est plus conseillé d'écouter de la musique classique que du hard metal.

Améliorer la mémoire

Améliorer la mémoire

©  Iakov Filimonov

Selon des recherches scientifiques, la musique classique faciliterait l'utilisation des deux côtés de notre cerveau. Cette utilisation des hémisphères gauches et droits de nos cerveaux amène à une amélioration de notre mémoire. Des neuropsychologues de l'Université de Caen ont découvert que la musique classique réveillait la mémoire dormante de patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Aide au développement du cerveau

Aide au développement du cerveau

©  Iakov Filimonov

C'est ce qu'on appelle communément l'Effet Mozart. Ce phénomène a été observé par l'otorhinolaryngologiste Alfred Tomatis suite à une série d'expériences. En faisant écouter du Mozart à ses patients souffrant de problèmes auditifs, le Dr. Tomatis remarqua une régénération du cerveau. Après cette découverte, de nombreuses études ont été faites sur le sujet. Il est apparu qu'à l'écoute de la musique classique, le développement mental de l'enfant était favorisé.

Création de dopamine

Création de dopamine

©  Iakov Filimonov

La musique classique vous semble de plus en plus miraculeuse, pas vrai ? Si ce n'était pas suffisant, celle-ci a un effet positif sur la création de l'hormone du plaisir. Vingt minutes d'écoute de musique classique sont suffisantes pour sécréter de la dopamine, un neuromédiateur du plaisir. Cependant, une équipe de chercheurs de l'Université d'Helsinki, en Finlande, ont détecté un effet uniquement sur les sujets à l'oreille exercée.

Récupérer le langage en cas d'AVC

Récupérer le langage en cas d'AVC

©  Iakov Filimonov

Mozart, Beethoven, Bach, Chopin et les autres n'ont pas fini de nous surprendre. En effet, la musique classique aiderait à réduire les troubles consécutifs à un accident vasculaire cérébral (AVC). Dans de tels cas, l'écoute de la musique classique favoriserait la récupération du langage chez les personnes souffrant d'aphasie suite à un AVC. Quant aux fonctions motrices, elles peuvent être entièrement ou partiellement récupérées à l'apprentissage du piano.

Provoquer un sentiment de sécurité pour les bébés

Provoquer un sentiment de sécurité pour les bébés

©  Iakov Filimonov

Les bébés peuvent percevoir les sons et la musique depuis le ventre de leur maman. C'est même conseillé de faire écouter de la musique au bébé in utéro. Une fois sorti du ventre de maman, l'enfant retrouvera les sensations de sécurité de sa période de gestation en écoutant de la musique classique. Elle lui permet de se détendre et de mieux appréhender le monde extérieur.

Accentue la qualité du sommeil

Accentue la qualité du sommeil

©  Iakov Filimonov

Avec quoi vos parents vous berçaient quand vous étiez bébé ? Avec de la musique classique. La « Lullaby » de Mozart, peut-être ? Le tempo lent et l'orchestration minimale de cette musique en fait la berceuse parfaite. Des chercheurs de l'Université de Toronto ont découvert que la musique douce réduit l'activité du système nerveux, diminue l'anxiété, la pression artérielle, le rythme cardiaque et respiratoire. En résulte, un meilleur sommeil et une nuit réparatrice.

Des animaux plus calme

Des animaux plus calme

©  Iakov Filimonov

Mais la musique classique n'a pas que des bienfaits sur les humains. Les animaux aussi y sont sensibles ! Selon une expérience de la RSCPA (l'équivalent de la SPA, société protectrice des animaux, aux Etats-Unis), la diffusion de musique classique dans les chenils calme les animaux. Même constatation chez un vétérinaire en Australie qui, après une expérience, a constaté que les animaux souffrant de troubles anxieux étaient rassurés à l'écoute de la musique classique.

Top