Le rap féminin reste en marge en France, malgré les talents © BELGA