Paul McCartney vise Trump et le climatosceptisme dans une chanson de son nouvel album

© BELGA