16 raisons de passer tes prochaines vacances en Suisse

Publié le 17/06/2019 dans Epic

16 raisons de passer tes prochaines vacances en Suisse

Si tu penses à la Suisse, tu imagines évidemment les pistes dans les montagnes et te régales d’avance de la raclette après-ski. C’est aussi un véritable paradis pour la randonnée pendant la belle saison. Mais il y a bien plus et tu devrais vraiment passer tes prochaines vacances en Helvétie ! Voici 16 choses que tu devrais aller voir lors de tes prochaines vacances en Suisse.

1. L’Ascenseur du Hammetschwand

Si tu passes l’été à la montagne, tu peux te lancer le défi d’ignorer les téléphériques et de grimper à pied certains des plus beaux sommets d’Europe. Mais tu ne dois pas rater cet ascenseur. Tu peux atteindre l’ascenseur du Hammetschwand, qui se situe sur le lac des Quatre-Cantons, à proximité de Lucerne, par un chemin à travers les rochers. Accroche-toi, le sommet de la montagne est à 1.128 mètres d’altitude. Là-haut, le panorama sur le lac t’en mettra plein la vue.

L’ascenseur du Hammetschwand est éclairé la nuit, tu peux même le voir depuis la ville de Lucerne. C’est magique. Tu seras peut-être étonné(e) de savoir qu’il a été construit en 1905, il semble pourtant tellement récent. Difficile de croire qu’il a survécu à deux guerres et aux conditions météo extrêmes. Au moment de sa construction, cet ascenseur était en bois et le trajet durait trois minutes. Aujourd’hui ? Le métal a remplacé le bois et tu réalises l’ascension en moins d’une minute. À moins d’avoir le vertige, tu profiteras du paysage spectaculaire grâce à la cabine en verre. Impatient d’atteindre le sommet ?


2. Le Museum HR Giger

En Suisse, de nombreuses villes portent le nom d’un fromage. À moins que ce ne soit l’inverse ? La ville de Gruyère, ça te donne inévitablement l’eau à la bouche. Dans le lieu de naissance du célèbre gruyère, tu peux, oui, visiter l’ancienne usine de fabrication de ce fromage, mais tu pourrais plutôt visiter un musée assez inusité. Si le nom de HR Giger ne te dit rien comme ça, tu connais pourtant ses créations. Oui, oui !

Giger est le cerveau derrière la série de films Aliens. Ce n’est que le début, ce Suisse a réalisé un tas de choses à donner froid dans le dos. Tu peux découvrir tout ça dans son musée à Gruyère. Plongé(e) dans le noir du musée, tu auras l’impression d’entrer malgré toi dans une maison hantée. Remets-toi de tes émotions et va prendre un verre au Skeleton Bar, juste en face. Petit coup d’œil au plafond si tu l’oses ? Oui, cet ancien château a des allures de squelettes.


3. La fontaine de l’Ogre à Berne

Autant rester dans le morbide, non ? Berne abrite une statue un peu bizarre. En allemand, son nom est carrément effrayant. Kindlifresser, le mangeur d’enfants ! Au sommet de la fontaine se trouve cet homme avec un enfant à moitié dans la bouche. Pendus à son épaule, trois autres enfants sont autant de collations qu’il se garde pour plus tard. Cette statue a sa place à Berne depuis 1546 et la fontaine est une des plus vieilles de la ville.

Curieusement, personne ne connait exactement la signification de ce monument. Trois théories circulent. D’abord, ce serait peut-être un avertissement à la communauté juive de la ville. Le chapeau de l’ogre rappelle en effet le couvre-chef que portaient les juifs à l’époque. Une deuxième possibilité, c’est que cette statue représente Cronos, un titan de la mythologie grecque qui a dévoré ses enfants pour éviter qu’ils ne réclament son trône. Mais cette œuvre étrange pourrait aussi représenter le frère de Hertog Berchtog, le fondateur de Berne. Grosso modo, il aurait mangé par jalousie les enfants de la ville.

Cette image hante les habitants de Berne depuis plus de 500 ans. Peu importe la véritable histoire derrière cette fontaine, il paraît que les enfants bernois sont les enfants les plus sages du monde entier…


4. Le pont du Trift

À quelques dizaines de kilomètres au sud de Lucerne se trouve un pont pour les amateurs de sensations fortes. Pas d’inquiétude à avoir, il n’a rien de dangereux, tu peux traverser sans tracas ! Quoique tu devras rassembler tout ton courage et faire le vide dans ton esprit. Ce pont suspendu, long de 170 mètres, enjambe deux montagnes. Te sens-tu d’attaque pour marcher sur des planches de bois à une hauteur de plus de 90 mètres ?

Construit en 2004, ce pont a d’abord été conçu comme accès pour les travailleurs de la centrale hydroélectrique qui se situe juste en dessous des glaciers. Cinq ans plus tard, un nouveau pont a été construit, plus robuste. Le pont du Trift a alors été ouvert au public pour une traversée inoubliable. Pour y arriver, tu dois aussi prendre un téléphérique. Tu tiens vraiment à savoir à quelle hauteur vertigineuse tu te trouves ?


5. Les grottes de l’Enfer

Ces grottes portent assez bien leur nom, car tu croirais vraiment entrer dans un monde souterrain. Les formations rocheuses aux formes étranges et lacs souterrains se multiplient. Pour visiter l’ensemble de cette grotte, ça te prendrait des heures. Avec leurs superbes éclairages, ces grottes âgées de plus de 6.000 ans ont aussi un petit côté tout droit sorti d’un conte de fées. Malgré leur nom qui donne la chair de poule, la visite est très agréable en famille avec des enfants. Les petits curieux recevront un audioguide dans lequel l’esprit de la grotte explique l’histoire de cet endroit tout à fait étonnant.

Tu devras bien faire quelques photos pour prouver ta visite aux portes de l’enfer, non ? Pour immortaliser tes super vacances en Suisse, fais le plein de data et de SMS. Avec le nouveau 1-Month Travel Passport Top 3 tu reçois 1 Go de données mobiles, 100 SMS et 100 minutes d’appels pour tes vacances hors de l’UE, par exemple en Suisse, aux États-Unis et au Canada.


6. Le lion de Lucerne

Nous avons le lion de Waterloo, les habitants de Lucerne ont eux aussi une version assez impressionnante du célèbre félin. Leur lion, sculpté dans une paroi rocheuse, rend hommage aux soldats suisses morts pendant la Révolution française. Pour l’écrivain Mark Twain, c’est « la plus triste statue du monde » et tu n’auras pas de mal à comprendre pourquoi.

Cette sculpture, qui fait dix mètres de long et six mètres de haut, représente le lion mort, transpercé par une lance. Selon les inscriptions latines, elle symbolise la fidélité et le courage des Suisses. Pour les touristes en revanche, c’est plutôt un endroit pour de magnifiques photos.


7. Berggasthaus Aescher Wildkirchli

À la recherche d’un lieu original pour passer la nuit ? Épingle la Berggasthaus Aescher Wildkirchli sur ta carte, c’est un must. Cet hôtel et son restaurant sont littéralement construits sur la paroi rocheuse. L’arrière du bâtiment est donc le gros rocher lui-même. Cet hôtel surplombe la vallée depuis plus de 170 ans, plutôt étonnant pour une région d’agriculteurs.

Tu peux y loger entre mai et novembre seulement. Tu mériteras ta chambre après une randonnée assez raide et un tour en téléphérique. Mais on te prévient, ce n’est pas un hôtel cinq étoiles, loin de là. Dans l’hôtel, pas d’eau courante, les hôtes dépendent de l’eau de pluie. Euh, pardon ? Pour la douche, ça attendra. En plus de la famille qui gère l’établissement, composée des parents et des cinq enfants, tu côtoieras quelques animaux de ferme. Pour penser à autre chose qu’à une douche bien chaude, tu peux visiter les grottes de Wildkirchli, où habitaient les Néandertaliens tout récemment… il y a environ 40.000 ans.


8. Le CERN

Dans les profondeurs de la Terre, près de Genève, se trouve un endroit particulier dont tu as sûrement déjà entendu parler au journal télévisé. Savais-tu que c’est ici même qu’a été inventé le Web, par le Britannique Tim Berners-Lee dans les années 80 ? Les scientifiques sont depuis passés à d’autres projets. Le CERN est le centre de recherche en physique nucléaire le plus cher et le plus grand au monde. Ce laboratoire cache le fameux accélérateur de particules d’une longueur de 27 kilomètres qui permet aux scientifiques d’étudier le Big Bang. Là-dedans, les particules se déplacent presque à la vitesse et de la lumière et se heurtent.

Il est possible de visiter le centre d’expositions du CERN. Si tu tiens à faire la visite, il vaut mieux réserver ton ticket deux semaines à l’avance. Tu peux toujours tenter d’acheter ton entrée sur place, mais les visites sont souvent complètes. Ne cours pas le risque, car tu peux y voir des scientifiques en pleine expérience. Voilà ce qui se passe au centre de la Terre !


9. La bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall

Amoureux des livres ? Rendez-vous à la magnifique bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall ! Une des plus anciennes bibliothèques d’Europe, et quoi d’autre ? La plus belle, sans l’ombre d’un doute. Un conte de fées devenu réalité pour tout rat de bibliothèque qui se respecte. Vers 820, il y avait déjà une bibliothèque dans cette abbaye historique connue pour sa riche collection de manuscrits.

Détour dans le temps, au XVIIIe siècle, la collection déménage dans un nouvel espace de style baroque et rococo. Lève parfois le nez hors des bouquins, pour admirer le plafond et les somptueux balcons de bois. Encore aujourd’hui, cette bibliothèque possède une des plus importantes collections de livres au monde, avec de la littérature qui remonte à plus de douze siècles.


10. Les chutes de Reichenbach

Après le morbide, reste un peu dans le monde de la littérature. Mais quel rapport, puisque notre prochain arrêt est une cascade ? Les chutes de Reichenbach, entre Berne et Lucerne, sont le théâtre d’une confrontation littéraire célèbre. C’est ici que, dans les récits de Sir Arthur Conan Doyle, a lieu le duel final entre Sherlock Holmes et son ennemi, Moriarty. Les deux rivaux se sont battus près de la cascade et sont morts ensemble.

Cette histoire relève de la fiction, mais l’écrivain s’est lui-même rendu sur place. Il aurait été gagné par un sentiment de terreur dans ce lieu tout particulier. Il l’a décrit comme un « immense abîme où l’eau monte comme la fumée d’une maison en flamme ». Si tu cherches à impressionner tes copains, rappelle-toi ces quelques lignes au moment d’admirer ce spectacle naturel époustouflant.

Et si tu veux vraiment tout savoir, Conan Doyle a décidé d’en finir ici avec son célèbre détective, car il en avait vraiment marre. Pourtant il a dû se raviser, car les fans de la première heure ne comprenaient pas la disparition de leur héros préféré. Voilà, si tu te trouves dans les environs de Reichenbach, suis quand même le chemin qui mène là où Sherlock Holmes aurait dû mourir.


11. L’observatoire du Sphynx

Un observatoire parmi les plus hauts sommets de Suisse ? Pour les scientifiques, c’est le pied ! En fait, c’est un endroit idéal pour mener des recherches en laboratoire, mais surtout, pour installer une station météo et un télescope. L’observatoire a ouvert ses portes en 1937 et c’est aussi la plus haute construction d’Europe.

Pour t’y rendre, c’est en train. En chemin, tu profites des paysages magnifiques. De la gare, tu as accès aux plus beaux des panoramas. Alors, immortalise ce point de vue spectaculaire en photos. Tu pourras te vanter d’avoir vu en un coup d’œil les sommets enneigés des Alpes, les vallées suisses verdoyantes et des glaciers, mais aussi d’avoir admiré l’Allemagne et l’Italie… Pas mal !


12. L’hôtel Belvédère

Autrefois très prisé par les touristes, l’hôtel Belvédère est une victime directe des changements climatiques. Au milieu du col de la Furka, l’un des plus belles destinations de road trip en Europe, il y avait un glacier à seulement 180 mètres de l’hôtel, il n’y a encore pas très longtemps. Avec la fonte et le détachement des glaciers, il n’est désormais plus qu’un souvenir malheureusement.

En un siècle, un kilomètre et demi de glaces a été perdu. Aujourd’hui, on estime la fonte à dix centimètres par jour. L’hôtel Belvédère est le seul témoin de cette époque où les touristes venaient admirer les glaciers dans toute leur splendeur. Et il a eu son petit lot d’hôtes célèbres : le pape Jean XXIII et l’acteur Sean Connery y ont déjà séjourné. Et l’hôtel a fait une petite apparition dans le film Goldfinger.


13. Les grottes de Saint-Béat

Encore une grotte ? Elles sont assez nombreuses, les grottes, au milieu des Alpes suisses à vrai dire. Mais tout est plus amusant lorsque c’est relié à une légende, non ? Les grottes de Saint-Béat portent le nom d’un moine qui a choisi ce lieu pour vivre dans la piété. Malheureusement pour lui, quelque chose y résidait déjà : un terrible dragon. Le moine a réussi à faire fuir la créature mythique grâce à sa croix. Selon la légende, l’eau du lac pourtant toujours si plat s’est mise à bouillir au moment où le dragon a plongé.

Étonnant, une grande partie des grottes n’a encore jamais été explorée. Une partie est tout de même accessible aux visiteurs et le bâtiment d’accueil en vaut déjà le détour. Lors de ton excursion, tu apprendras tous les détails de cette histoire de dragon. Soies sans crainte, cette terrible créature a été chassée pour toujours grâce à son altercation avec le moine.


14. Le musée des grenouilles

Tu as bien lu. Le concept de ce musée semble à la fois tordu et sinistre. Ça te dit de voir toutes sortes de scènes de la vie quotidienne ? Et si elles étaient représentées avec des grenouilles empaillées ? Cette collection insolite a été créée vers 1850 grâce à un soldat qui recueillait des batraciens lors de ses promenades dans la nature. Il paraît qu’il amenait les bestioles à la maison, leur retirait les organes, les remplissait de sable avant de les mettre en scène.

Les bestioles ont été exposées dans différents dioramas. La collection s’est graduellement agrandie et maintenant, tu peux admirer 108 spécimens de taxidermie dans ce musée. Tu as dit excentrique ? En plus des grenouilles, le musée expose des objets qui racontent l’histoire de la Suisse, comme une cuisine du 17e siècle et des armes.


15. Barryland

Pour les animaux vivants, direction Barryland. Ce musée est consacré au plus célèbre chien des Alpes : le Saint-Bernard. Il s’agit aussi d’un élevage canin. Quoi de mieux que de caresser d’adorables toutous devant un magnifique paysage de montagne ?

Certains représentants de cette race sont carrément des légendes en Suisse. Ce n’est pas un mythe, plusieurs chiens téméraires ont autrefois sauvé la vie d’êtres humains au creux des montagnes. Le plus connu est Barry, qui a donné son nom au musée. Le courageux Barry a extirpé plus de 40 personnes des monts enneigés. Bien sûr, son succès est aussi dû au baril de schnaps autour de son cou : hop, une gorgée pour reprendre des forces avant le retour à la maison.

Ce musée-monument en hommage à Barry a été créé après le décès du héros à quatre pattes, mais l’admiration à son égard continue de grandir aujourd’hui. On dirait vraiment que les Suisses sont obsédés par les animaux morts, tu trouves aussi ?


16. La Fourchette

Envie de mettre à jour ton fil Instagram ? Voici un endroit assez cool pour des photos. La Fourchette, c’est — tu l’as deviné — une grosse fourchette plantée dans un lac suisse. Cet ustensile imposant y est depuis 2007. Pour la ville de Vevey, c’est l’équivalent de la Petite Sirène de Copenhague. Seul King Kong pourrait l’agripper, car cette sculpture pèse 421 kilogrammes et mesure environ huit mètres de haut.

L’intérêt derrière tout ça ? Les habitants de Vevey peuvent se vanter d’avoir la plus grande fourchette au monde, littéralement. Euh… pas convaincu ? En fait, Vevey possède aussi l’Alimentarium, un musée dédié à l’alimentation. Fais-en la visite, pendant que tu es dans les environs.


Pour continuer à poster tes photos sur les réseaux sociaux sans te soucier de tes datas même après avoir traversé la frontière, n’oublie pas de rajouter un 1-Month Travel Passport Top 3 à tes bagages. Pour un mois, tu reçois 1 Go de données mobiles, 100 SMS et 100 minutes d’appels pour tes vacances dans les destinations les plus populaires hors de l’UE, comme la Suisse. Parfait pour immortaliser tes super vacances !

Choisis ton 1-Month Travel Passport Top 3 ici !

Timo

Les derniers gadgets tech n’ont aucun secret pour moi. Réalité augmentée, réalité virtuelle, Internet Of Things… Ça me connaît ! Puis j’aime épicer ma vie avec de la bonne musique Indie (et autres).

Les autres articles de Timo