×
×

Appeler et surfer à l’étranger, comment ça marche ?

Publié le 06/04/2018 dans Le bon conseil de…

Appeler et surfer à l’étranger, comment ça marche ?

Vous partez vous dorer au soleil ou profiter des sports d’hiver durant les vacances de Pâques ? N’oubliez pas votre smartphone, car vous pouvez l’utiliser tout autant, là où vous allez. Parce que depuis l’été passé, vous pouvez surfer, appeler et envoyer des SMS au même tarif qu’en Belgique, dans toute l’Union Européenne, sans coût supplémentaire.

Mais attention, saviez-vous que ce n’est pas le cas pour des pays comme la Suisse ou la Turquie ? Et que faire si vous avez dépensé tout votre forfait ? Partez sans vous faire de souci et jetez un œil ci-dessous pour obtenir une réponse à vos questions sur le roaming dans l’Union Européenne.

D’abord : le roaming, c’est quoi ?

En fait, il s’agit simplement d’utiliser un réseau étranger, à la place d’un réseau Proximus en Belgique. Sur vos pistes de ski en France par exemple, mais aussi lors de votre city-trip en Allemagne.

Il n’y a vraiment aucun coût supplémentaire ?

Aussi longtemps que vous restez en Belgique, ou dans l’Union Européenne, vous ne payez, en effet, rien de plus. Vos minutes d’appel, votre volume de surf, ou vos SMS sont uniquement déduits de votre forfait habituel. Et si vous dépassez la limite, c’est compté au même tarif qu’en Belgique. 

Mais attention : si vous appelez vers un numéro étranger lorsque vous êtes en Belgique, cette règle ne compte pas ! Et ce, aussi bien vers un numéro dans l’UE que hors-UE. Dans ce cas, ce sont les tarifs internationaux qui sont d’application, et ils sont plus élevés que les prix normaux.

Si vous appelez d’un pays de l’UE vers un pays en dehors de l’Union Européenne, vous devez également payer des frais de roaming supplémentaires.

Quelques exemples :

  • Vous appelez en Italie vers un restaurant local pour réserver une table. Les minutes d’appel sont alors tirées de votre forfait, au même prix qu’en Belgique.
  • Vous appelez en Belgique, un ami qui se trouve en Grèce. Dans ce cas, vous payez au tarif international.
  • Vous appelez de France, votre famille au Canada. Dans ce cas, vous payez des frais de roaming supplémentaires.
Et si vous avez dépensé tout votre forfait ?

Voici d’abord un conseil : à l’étranger aussi, vous pouvez parfaitement suivre votre consommation de près, avec l’application MyProximus, sur votre smartphone. C’est l’idéal pour éviter les mauvaises surprises.

Vous êtes seulement à la moitié de votre voyage lorsque vous vous rendez compte que vous avez déjà dépensé toutes les minutes d’appel ou toutes les datas de votre abonnement Mobilus ?

Pas de souci, vous pouvez acheter dans toute l’EU un forfait supplémentaire de 500 MB. Ou vous payez simplement le même tarif hors-forfait qu’en Belgique.

Pouvez-vous toujours utiliser votre app favorite à volonté ?

Bien sûr ! Et si vous n’en avez jamais entendu parler, avec votre Mobilus ou Tuttimus, vous avez encore droit à du volume de surf illimité, pour l’appli de votre choix. Et vous pouvez donc aussi l’utiliser à volonté dans le reste dans l’Union Européenne, et partager vos plus belles expériences de voyage sur Instagram ou Snapchat. Vous avez aussi la possibilité de checker ce que vos amis postent sur Facebook, ou appeler votre famille via WhatsApp.

Est-ce que ça compte aussi pour des pays comme la Suisse ou la Turquie ?

Malheureusement non. Dans les pays comme Andorre, Monaco, San Marino ou la Suisse, vous ne pouvez pas utiliser votre forfait belge. Là-bas, vous payez encore les frais classiques de roaming pour surfer, appeler et envoyer des SMS.

Et c’est aussi le cas pour des pays comme la Turquie, le Canada, l’Afrique du Sud ou l’Australie. Vous partez en vacances dans des pays en dehors de l’Union Européenne ? Checkez alors les tarifs pour votre destination. Vous pouvez alors éventuellement opter pour le forfait spécial Daily Travel Passport ou le Daily Travel Surf.

Faites également attention si vous voyagez vers l’Italie en voiture et que vous traversez la Suisse. Pareil si vous êtes sur les pistes de ski françaises et que vous franchissez la frontière avec la Suisse ou Andorre. Ou encore si vous vous relaxez sur une île grecque à proximité de la côte Turque. Votre smartphone se connectera automatiquement sur le réseau ayant la meilleure portée, et dans ces situations vous pourriez vous retrouver sur le réseau d’un pays qui ne fait pas partie de l’UE.

Soyez également vigilant(e) si vous voyagez en mer lors d’une croisière par exemple. Lorsque vous vous éloignez des côtes et que vous vous retrouvez en pleine mer, vous payez aussi des frais supplémentaires.

Un bon conseil est de choisir votre réseau manuellement dans les pays de l’Union Européenne.
Avec un smartphone Android, faites-le facilement via les paramètres > connexion > réseaux mobiles > opérateurs mobiles > recherche de réseaux.

Si vous avez un iPhone, rendez-vous dans les Paramètres > Cellulaire. 

Sélectionnez alors un réseau dans la liste et désactivez l’option « Automatique ».

Nous vous souhaitons alors de profiter à fond de votre superbe voyage !

Vous avez encore des questions concernant le surf et les appels dans l’Union Européenne ? Vous souhaitez connaître les pays de l’UE dans lesquels vous pouvez appeler et surfer sans stress ? Ou vous avez besoin d’autres conseils ?

Jetez un œil à notre page faq

Erik

Spécialiste du marketing numérique et de contenu. Regarder des séries ou des films, ça c'est mon truc, j’aime aussi jardiner et manger.

Rubriques

 

Vous avez une question?

Posez-la à l'un de nos conseillers. Faites votre choix:

  • Chattez avec nous via notre site

    Chattez avec nous via notre siteindisponible pour le moment