20 trésors cachés à visiter pendant ton city-trip à Prague

Publié le 10/07/2019 dans Epic

20 trésors cachés à visiter pendant ton city-trip à Prague

Tu as prévu un citytrip à Prague ? La capitale de la République tchèque est une des destinations de tourisme les plus populaires en Europe. Mais à part l’emblématique pont Charles et le château qui surplombe la ville, que dois-tu visiter et voir à Prague ? Si tu n’y es jamais allé(e), tu n’imagines même pas la quantité d’endroits insolites, que même les touristes expérimentés ne connaissent pas. Voici 20 lieux étranges que tu dois voir pour un citytrip unique à Prague !

1. Le repaire de l’alchimiste

Tu remarqueras rapidement que Prague, c’est une ville qui déborde d’endroits à la fois cool, étonnants et sinistres. Commence ton city-trip praguois par le repaire d’un alchimiste. Dissimulé sous une maison de la vieille ville, ce curieux laboratoire n’a été découvert qu’en 2002, lorsque la ville a été victime de fortes inondations.

Depuis qu’il a été mis au jour, cet espace a été transformé en musée. Tu peux y voir comment les alchimistes travaillaient à toutes sortes d’expérimentations à l’abri des regards. Un réseau de tunnels relie la cachette à d’autres endroits importants et même à la forêt qui entoure Prague. Jamais trop prudent pour dissimuler ses secrets d’alchimistes !


2. Reon Argondian, la grotte magique

Cet ancien bâtiment abrite aujourd’hui un musée d’art, mais ce n’est pas tout. L’artiste à l’origine de ce curieux temple, Reon Argondian, a sculpté les parois et couvert les murs de fresques colorées, ce qui lui donne l’aspect d’une grotte psychédélique. Des œuvres d’art, suspendues aux parois, complètent le décor. Pénétrer dans un tel endroit, c’est une expérience hors du monde ordinaire. Pas spécialement fan d’art ? Ne rate quand même pas ce lieu timbré.


3. L’horloge astronomique de Prague

OK, c’est probablement l’attraction touristique la plus populaire de Prague. OK, ça semble un peu ringard. Mais t’inquiète, ça vaut la peine de t’arrêter quelques instants devant ce petit bijou. Cette horloge, digne de l’imaginaire des frères Grimm, a plus de 500 ans. Elle indique l’heure, mais aussi la position de la lune. Quand l’heure a sonné, toute une scène commence : défilent les apôtres et toutes sortes de personnages comme la Mort ou la Vanité.

Tu t’en doutes, cet objet est entouré d’une légende morbide. Le créateur de cette horloge magnifique aurait été rendu aveugle une fois son bijou achevé. Pourquoi ? Pour être sûr que d’autres villes européennes ne fassent pas appel à son talent. La réputation de Prague et de son horloge serait ainsi assurée. Le pauvre horloger, aveugle, serait devenu fou et se serait donné la mort. Tout ceci n’est qu’une légende, mais ça te donne une idée de l’atmosphère sinistre qui entoure Prague.

L’heure du selfie a sonné ! Ne rate pas cette occasion, face à la plus belle horloge d’Europe. Et ne perds pas de temps à partager la photo avec tes potes. Avec Epic stories, profite du data illimité pour les réseaux sociaux comme Instagram et SnapChat, dans toute l’UE.


4. La tour de livres

Non, ce n’est pas une réplique de la Tour des Livres de l’Université de Gand. À Prague, on ne se contente pas d’une tour en béton pour évoquer la littérature. Il s’agit littéralement d’une tour composée de livres. Empilés les uns sur les autres, pour former un cylindre érudit. Des miroirs stratégiquement placés donnent l’impression que la pile n’a pas de fin. Direction la bibliothèque municipale de Prague pour admirer cette sculpture.


5. Le pendu de David Cerny

De loin, tu crois vraiment assister au spectacle d’un homme victime d’un acte de désespoir. Rassure-toi, ce n’est qu’une des 10 sculptures d’un artiste praguois qui a bien envie de faire réagir. Une de ces sculptures, probablement la plus connue, c’est cet homme pendu, qui représente le célébrissime psychanalyste Sigmund Freud. Si tu te découvres ici une nouvelle passion pour l’art de la controverse, pars à la recherche des 9 autres œuvres de l’artiste, dispersée dans la capitale magique de l’Europe.


6. Le monastère de Strahov

Ils existent depuis 1140, mais le monastère et sa bibliothèque valent encore aujourd’hui le détour. Plus de 18.000 textes religieux et 42.000 ouvrages de philosophie sont conservés dans ce repère de la théologie et de la philosophie. Ne viens pas ici pour te plonger dans les livres ou pour entrer dans les ordres, admire plutôt la splendide architecture.


7. Le mur de stalactites

Le palais Wallenstein a été pendant des siècles et des générations une résidence familiale. Ce n’est qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale que le gouvernement tchèque a mis la main dessus. Le Sénat de la République tchèque y siège désormais. Ce lieu est particulièrement prisé par les touristes grâce à ses jardins et ses curiosités.

C’est surtout cette étrange grotte qui suscite les airs médusés des visiteurs de Prague. Fascinant, ce mur bizarre évoquant à la fois des stalactites et des crânes ! Après tout, à Prague, le bizarre, on connait. Avec un peu d’imagination, tu arriveras à distinguer toutes sortes de formes dans la pierre : humains, animaux...


8. La tête de Franz Kafka

Qui fut le plus célèbre résident de Prague ? L’écrivain Franz Kafka, qui a vécu sa vie de doute et de dépression dans l’étrange capitale. Et l’artiste David Cerny, encore lui, a imaginé son cerveau. Cette grosse tête mécanique est composée de 42 pièces qui tournent simultanément, tu ne vois donc jamais vraiment son visage. On sent la référence à l’historique horloge astronomique de Prague et à son mécanisme, non ?


9. La maison dansante

Il n’y a pas qu’à Barcelone où l’architecture donne le tournis. Comme tu peux le constater depuis le début de cette liste, Prague aussi abrite quelques bâtiments assez particuliers. Au centre de la ville, tu vois cet édifice de 7 étages ? On dirait qu’il danse le tango avec son voisin. Épatant ! Ce bâtiment unique a remplacé une maison qui a été détruite pendant la guerre.

La construction de ce bâtiment a duré 4 ans, pendant lesquelles la République tchèque a été séparée de la Slovaquie. Certains résidents ne sont pas fans de cette construction et la surnomment « la maison ivre », plutôt. T’en penses quoi ?


10. Le bunker nucléaire

Cinq étages sous tes pieds, se terre un bunker remontant à l’époque de l’Union soviétique. Lors de ton city-trip, n’hésite pas à plonger sous terre pour visiter ce bunker, érigé en musée. Avec sa collection de masques à gaz et toutes sortes d’artefacts de la guerre froide, tu peux revivre cette époque historique.

L’objectif de cet abri n’était pas que les gens y survivent pendant des années. C’était plutôt pour protéger les habitants des effets immédiats d’une explosion nucléaire. Situé dans le parc de Parukarka, le bunker est une des haltes des visites guidées de la ville de Prague, ne rate pas ça.


11. Le mur Lennon

Un peu à l’abri des hordes de touristes qui prennent d’assaut Prague pendant la saison touristique, le mur Lennon, c’est l’endroit où les graffeurs expriment leurs émotions depuis des décennies. Tout au long de ce mur, tu peux admirer une quantité innombrable de graffitis dédiés aux Beatles. Visage de John Lennon, références aux paroles des chansons des Fab Four... tout !

Le premier graffiti à orner ce mur-hommage a été réalisé peu de temps après l’assassinat de John Lennon. Bien que le chanteur n’ait jamais mis les pieds à Prague, il est rapidement devenu un symbole pacifiste pour les étudiants. Dès le premier trait de couleur, la police a tenté de réprimer les graffeurs qui continuent à décorer le mur, mais, tu t’en doutes, elle a dû abandonner ses efforts.


12. Ce coup d’œil inusité...

Euh, il y en a encore beaucoup, d’œuvres complètement bizarres à Prague ? Tu n’as encore rien vu ! La galerie Futura est facile d’accès, même si elle est un peu à l’écart des principaux attraits touristiques de la ville. Dans le jardin de ce musée, tu pourras y voir ces deux gigantesques corps nus, penchés vers l’avant. Et oui, oui, tu as compris l’intention. L’idée, c’est de grimper l’échelle et de mettre la tête entre les fesses de ces personnages.

On entend déjà les blagues douteuses... Pas de danger pour ta rétine, tu ne verras qu’un écran diffusant des images de deux politiciens tchèques qui se donnent à manger. Métaphore de la politique en République tchèque, tu vois le genre ?

Bref, c’est le genre de truc parfait pour des photos bien marrantes. À moins qu’ils n’aient eux aussi visité Prague, tes potes ne vont rien comprendre si tu partages ça sur Intagram. Avec le data illimité pour tes réseaux sociaux préférés, Epic stories, c’est vraiment ton compagnon de voyage idéal.


13. La main du voleur

L’église Saint-Jacques, sise au centre de Prague, conserve un artefact assez surprenant. Près de l’entrée, tu repèreras un bras noirci, pendouillant au bout d’une chaîne. L’histoire l’entourant n’est pas mal : un voleur aurait, en fait, un jour, tenté de voler les parures d’une statue de la Vierge. Mais celle-ci ne s’est pas laissée faire et aurait agrippé le bras du malfaiteur, ce qui a laissé le temps aux paroissiens d’intervenir et d’arrêter l’individu.

Le malfrat n’a pas pu être libéré de l’emprise de la Vierge. Résultat ? Il a dû être amputé. Depuis, son bras est accroché à l’entrée de l’église en guise d’avertissement. Ah et en passant, il y aurait aussi un esprit errant dans cette église. Cool...


14. R2-D2

Fan de Star Wars ? Tu dois absolument te prendre en photo avec R2-D2 à Prague. En fait, c’est le puit de ventilation du bunker bien caché sous le parc Folimanka. De joyeux anonymes ont peint la structure qui sort de terre pour lui donner le look de ce sympathique droïde.


15. Les hommes qui pissent

Bon, ton city-trip à Prague prend définitivement une tournure étrange. Pour ou contre ton gré ? Cette sculpture fait également partie des endroits insolites que tu dois voir lorsque tu te rends dans cette ville kafkaïenne, alors sors ton smartphone. Et clic !

Ces Manneken Pis tchèques ne font pas qu’uriner, en fait. Comment dire ? Leur membre bouge, de sorte qu’ils peuvent épeler un message tout en se soulageant. Ce qui est plus amusant, c’est que tout n’est pas programmé d’avance. Tu peux toi aussi envoyer un message et ces gentlemen le reproduiront. Que dire de plus ? Ah, tu insistes pour élever un peu la conversation autour de cette fontaine ? Sache que le socle sur lequel s’élèvent ces deux personnages reproduit la forme de la République tchèque.


16. L’ascenseur sans porte

Un véritable cauchemar pour certains. L’hôtel de ville de Prague dispose de ce curieux ascenseur, qui n’a, tout d’abord, pas de porte. Et qui ne s’arrête jamais. Ça a l’air fun, pas vrai ? On appelle ce type de monte-charge un Paternoster et ils étaient plutôt courants en Europe autrefois. Mais Prague est dorénavant un des rares endroits où il est encore en fonction. Un autre endroit où se retrouve un Paternoster, d’ailleurs, c’est à Bruxelles, dans les bureaux de la SNCB.

Peu sécuritaire selon les critères d’aujourd’hui, le principe de cet ascenseur est simple et logique : la cabine monte puis redescend, en boucle, sans arrêt. Il suffit d’y entrer lorsqu’elle est à votre hauteur et de sortir à l’étage désiré, finalement. Mais pas de place à l’hésitation ! Les années 70 ont apporté à la civilisation quelque chose d’assez positif, la fin de ce genre d’ascenseur.


17. Trifot

Ça te fait bien marrer, ce parcours artistique un peu décalé ? Trifot, c’est encore une œuvre de ce Cerny, cet artiste qui s’est approprié toute la ville. Après Freud, Kafka, les hommes qui urinent, voici une construction cinétique qui a des yeux tout le tour de la tête. Clairement inspiré de George Orwell, cette fois. Les yeux évoquent en effet les caméras de surveillance à qui rien n’échappe aujourd’hui. Ce qui est particulièrement flippant ? Les yeux qui bougent et suivent les passants.

En plus, tu peux voir les images retransmises sur des écrans à proximité de la sculpture. Souriez, vous êtes filmés !


18. Le Zeppelin Gulliver

Il y a un Zeppelin sur le toit ! Le toit du musée DOX, au nord de Prague, pour être précis. Cette structure en bois et métal constitue un lieu de rencontre pour les amoureux de lecture. Tu peux venir t’y installer pour lire ou discuter littérature. L’intérieur est très lumineux, mais tu n’auras jamais le soleil dans les yeux.


19. Le courrier par tube pneumatique

Depuis plus de cent ans, le courrier est acheminé par tube pneumatique dans ce bureau de poste de Prague. Jadis, de nombreuses grandes villes disposaient de ce genre de système postal. À Prague, par contre, on a continué à l’utiliser jusqu’en 2002. Ils auraient bien continué, mais des inondations ont malheureusement endommagé le système.

Il paraît qu’ils veulent le réparer et remettre le système en service. Tu pourras donc un jour voir ce curieux système postal par tube pneumatique. Mais savais-tu que ce n’est pas le dernier spécimen de ce système complètement timbré dans le monde ? Il y en a aussi un à la New York Public Library, aux États-Unis. C’est quand même plus stylé qu’un Snap ou un WhatsApp, non ?


20. Le London Booster

Tu as déjà imaginé un bus à impériale qui fait des pompes ? Un artiste que tu connais désormais assez bien, lui, l’a imaginé. On t’explique. Cette sculpture reprenant ce mythique symbole anglais a été conçue à l’occasion des Jeux olympiques de Londres en 2012. Elle ornait alors le village des athlètes tchèques. Ce bus aux bras musclés est maintenant quelque part dans le sud de Prague.


Curieux de voir de tes propres yeux ces étrangetés à Prague ? Partage toutes tes photos et suscite l’hilarité ou l’étonnement chez tes potes, parce qu’avec Epic Stories, le data est illimité sur les réseaux sociaux populaires comme Instagram et Facebook. Tu obtiens 3 Go de données en plus et 90 minutes d’appel par mois. Profite de tes vacances dans toute l’UE !

Choisis ton Epic stories !

Timo

Les derniers gadgets tech n’ont aucun secret pour moi. Réalité augmentée, réalité virtuelle, Internet Of Things… Ça me connaît ! Puis j’aime épicer ma vie avec de la bonne musique Indie (et autres).

Les autres articles de Timo