Le baromètre de fréquentation de la côte consulté plus de 1,9 million de fois

Publié le 25/11/2020 dans Récits de clients

Le baromètre de fréquentation de la côte consulté plus de 1,9 million de fois

La Covid-19 se rependant dans notre pays, la société provinciale Westtoer a directement réagi. Liesbet Billiet, Responsable régionale : “Pour garantir des séjours sans risque à la côte, une indication de fréquentation en temps réel était nécessaire.”

Des mesures très précises

Pour l'élaboration technologique de ce projet, Westtoer a lancé un appel d’offres. “À nos yeux, Proximus était le partenaire idéal”, se souvient Liesbet Billiet. “Le groupe nous avait déjà aidés à faire le point sur les activités touristiques. En outre, il a de l’expérience dans le suivi des foules en temps réel. Nous y avons vu un atout majeur, compte tenu de la nécessité d’une livraison rapide.”

Proximus a aidé Westtoer à définir tous les paramètres pertinents. Ensemble, les partenaires ont mis au point un baromètre de fréquentation très précis. “Nous ne désirions pas seulement enregistrer la fréquentation en temps réel par commune, nous voulions aussi obtenir des informations par zone. La visualisation devait être accessible à la fois aux décideurs politiques et aux touristes. Les tableaux de bord à code couleur s’y prêtent particulièrement bien”, explique Darline Vandaele, Chef d’équipe du Centre d’expertise de Westtoer.

Nous avons surveillé de très près la fréquentation en temps réel et avons dressé une carte détaillée de toutes les zones côtières.

Darline Vandaele, Chef d’équipe du Centre d’expertise de Westtoer

author

En phase avec la réalité

Le baromètre de fréquentation a rapidement joué un rôle clé dans les mesures prises à la côte en réponse à la Covid-19. Afin de ne rien laisser au hasard, l’équipe de Westtoer a comparé les résultats du baromètre à la réalité. “Nous avons vérifié sur place qu’une zone jaune requérait effectivement plus de vigilance et qu’une côte peu fréquentée correspondait bien à une zone verte”, explique Liesbet Billiet. “Ces résultats ont tout de suite été très révélateurs. Là où nous avons détecté des anomalies, nous avons ajusté le baromètre”.

Quelles technologies se cachent derrière le baromètre de fréquentation ?

Luc Cogneau, expert data analytics, l’explique

1,9 million d’utilisateurs

Fin août, le baromètre comptait déjà plus de 1,9 million d’utilisateurs, avec, pour les plus grosses journées, entre 70.000 et 80.000 clics. “Une enquête de Toerisme Vlaanderen montre que la moitié des Belges qui partent régulièrement en vacances connaissent notre baromètre. Cet outil a certainement contribué à l’image positive et dynamique de notre littoral”, explique Darline Vandaele.

Nos deux interlocutrices ont pu constater l’implication importante de Proximus. “Pendant les week-ends d’été traditionnellement chargés et les jours fériés, des experts étaient là pour nous. Ils ont également veillé à ce que nous puissions être aussi autonomes que possible”, explique Liesbet Billiet.

Grâce à un seul outil, nous sommes parvenus à répondre aussi bien aux besoins des touristes qu’à ceux des décideurs politiques.

Liesbet Billiet, Responsable régionale Côte de Westtoer

author

Perspectives d’avenir

Tant les décideurs politiques que les bourgmestres des régions côtières et Westtoer sont ravis de ce projet. Liesbet Billiet : “Certains demandent que l’application soit encore étendue, par exemple en ne se limitant pas à des données statistiques, mais en enregistrant aussi les flux de population. Nous étudions ces pistes pour l’année prochaine. Le baromètre de fréquentation a une raison d’être qui va au-delà de la période de coronavirus. Là où un touriste préfèrera une zone fréquentée, un autre optera plutôt pour une promenade tranquille. Grâce au baromètre de fréquentation, chacun choisit une destination qui répond le mieux à ses attentes”.

Westtoer est une entreprise provinciale autonome qui emploie environ 24 personnes. Située entre les autorités flamandes et les secteurs de base (communes, secteur privé), Westtoer a pour objectif de rassembler les différents acteurs du secteur touristique et des loisirs.

En tant que Responsable régionale pour la Côte, Liesbet Billiet est en contact étroit avec l’office du tourisme et les décideurs politiques. En tant que Chef d’équipe du Centre d’expertise, Darline Vandaele contribue à la mise en place des projets.

Envie de mieux savoir qui visite votre ville ou votre commune ?

Découvrez comment faire

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One

Rubriques