ThinkThings 2021 : ode à l’innovation par la co-création

Publié le 01/12/2021 dans Innovation

ThinkThings 2021 : ode à l’innovation par la co-création

IoT, analyses, 5G, IA et smart working offrent un immense potentiel. La co-création est la clé pour transcrire toutes ces idées folles en solutions pratiques. ThinkThings a révélé comment la collaboration sous toutes ses facettes contribuait à des innovations uniques.

Chaque année, l’événement ThinkThings est pour Proximus l’occasion de réunir des experts et utilisateurs de diverses entreprises. Lors de l’édition 2021, les clients, partenaires et experts présents ont montré comment la co création leur permettait d’utiliser pleinement les possibilités de l’IoT, des analyses, de la 5G, de l’IA et du smart working.

“Notre façon de vivre, travailler et nous détendre évolue à toute vitesse. Ceci implique de nouveaux défis, mais vous n’avez pas à les relever seul(e). En développant des projets ensemble, on augmente nettement ses chances de succès”, affirme Alex Lorette, Director Enterprise Solutions & Platforms chez Proximus, accompagné pour l’occasion d’un invité remarquable. “Robothond Spot illustre comme nul autre les interactions entre l’humain et la machine. Il parvient à exploiter pleinement son potentiel à l’aide du cerveau humain.”

Selon moi, l’humain joue toujours un important rôle dans le déploiement d’applications d’IA.

Geertrui Mieke De Ketelaere, imec

L’IA et l’humain

En tant que Director AI du centre de recherche imec, Geertrui Mieke De Ketelaere suit en première ligne les évolutions en matière d’intelligence artificielle. Pour elle, l’humain joue toujours un important rôle dans le déploiement d’applications d’IA. L’approche préconisée par l’experte implique une perspective ‘people, planet, profit’.

“L’implémentation de l’IA va plus loin que la seule technologie. Elle impacte les processus existants et exige les bonnes connaissances humaines. Il nous faut également tenir compte de l’aspect durable des nouvelles solutions d’IA. De nouvelles règles et législations doivent en outre être introduites afin de définir comment manier l’IA et qui peut travailler avec.”

Data analytics et IoT

Les data analytics et l’IoT démontrent de bien des façons leur grande valeur pour notre société. En cette période de COVID, la surveillance du nombre de visiteurs d’un magasin – une application de What The Shop, soutenue par Proximus – contribue par exemple à sécuriser les espaces commerciaux. Les sites touristiques wallons de Villers-la-Ville et des Lacs de l’Eau d’Heure utilisent quant à eux l’analyse de données basée sur le réseau Proximus pour générer de précieuses informations relatives aux visiteurs.

François-Xavier Lenne, au nom du cabinet de la ministre Valérie De Bue : “Si nous voulons nous adresser aux bons touristes de la bonne manière, il est important de bien les connaître et les comprendre. D’où viennent-ils ? Quel est leur profil économique ? Combien dépensent-ils sur nos sites ? Un tel projet de données s’inscrit parfaitement dans nos ambitions digitales.”

En développant des projets ensemble, on augmente nettement ses chances de succès.

Alex Lorette, Director Enterprise Solutions & Platforms chez Proximus

Mettre ses connaissances en commun

Différents hubs rassemblent des partenaires autour de la co-création et permettent ainsi de développer, tester et perfectionner conjointement des projets. Le consortium 5G d'A6K a récemment ouvert le premier laboratoire 5G de Wallonie, tandis que POM Oost-Vlaanderen met ses connaissances logistiques en commun avec Fabriek Logistiek. Ces deux projets sont issus de la plateforme d’innovation 5G fondée par Proximus.

La co-création permet également aux applications d’IA de passer au niveau supérieur. Avec le projet de smart buildings Aug∙e, BESIX, Proximus et i.Leco innovent dans le secteur du bâtiment. La plateforme connecte, à l’aide de capteurs IoT, un bâtiment physique à un ensemble d’applications digitales, permettant aux utilisateurs de surveiller et d’optimiser la consommation d’énergie.

L'Institut flamand pour l'agriculture, la pêche et la recherche en alimentation (ILVO) unit quant à lui ses forces à celles des agriculteurs, établissements d’enseignement, instituts de recherche et spécialistes en technologie comme Proximus pour détecter à temps les maladies au sein des cultures agricoles à l’aide de drones, d’IA et de 5G.

La force des appareils connectés, du cloud et de la connectivité se retrouvent dans la manière dont Schréder adapte l'intensité des éclairages au Bois de la Cambre aux conditions en temps réel, météorologiques ou de trafic par exemple. La ville économise ainsi de l’énergie et réduit sa pollution lumineuse sans faire de compromis sur la sécurité.

ThinkThings montre comment la co-création mène à d’exceptionnelles innovations.

Revoir l’événement Nouvelle fenêtre

Osez vous essayer à de nouvelles collaborations.

Découvrez comment

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One