L’humain, seul juge de la plus-value de l’innovation

Publié le 23/10/2019 dans Récits de clients

L’humain, seul juge de la plus-value de l’innovation

En 2020, l’innovation sera le maître-mot chez spmt arista : déménagement du siège social dans un immeuble rénové boulevard Bischoffsheim, en face de la tour Madou à Bruxelles ; changement de nom en Cohezio; et élaboration d’une stratégie numérique.

Depuis plusieurs années, spmt arista – bientôt rebaptisée ‘Cohezio’– est pleinement engagée dans la transformation digitale. Pas le choix, avec la numérisation croissante du secteur de la santé. Mais hors de question que l’humain en pâtisse ! “Pour nous, la technologie n’a de sens que si elle est au service des collaborateurs et leur simplifie la vie”, explique Olivier Legrand, administrateur délégué chez spmt arista. “Pour notre transformation digitale, nous apportons une attention particulière à phaser le chantier et à former adéquatement notre personnel”.

Changez votre entreprise grâce à la transformation digitale et devancez la concurrence.

Comment transformer?

Réalisations

Deux personnes ont été engagées récemment pour faciliter la numérisation. Les dossiers médicaux informatisés, les contacts entre collaborateurs par écran ou smartphone et les appareils médicaux connectés (audiomètre, visiomètre) sont déjà une réalité. Tout comme l’IoT avec des capteurs dans des frigos pour la conservation des vaccins à température constante. “Notre système Safetify nous permet aussi de réaliser les visites des lieux de travail de manière connectée et instantanée”, poursuit Olivier. “Les constats réalisés lors des visites sont directement encodés, traités et envoyés depuis un smartphone. Fini, les rapports de visite sur papier !”

Pour nous, la technologie n’a de sens que si elle est au service des collaborateurs.

Olivier Legrand, administrateur délégué chez spmt arista

Vision externe

Les défis étaient nombreux pour spmt arista : trouver les bonnes sources d’information, inciter les managers sur le terrain à recourir aux nouveaux outils. Et aussi fournir des instructions claires, sans quoi le personnel ne les suivra pas. “Grâce à Proximus, nous sommes en connexion avec la réalité. Le numérique n’étant pas le cœur de notre métier, se priver d’un partenaire externe serait une grossière erreur.Et comme Proximus utilise déjà ces outils, c’est une vraie rétroaction.”

Fin 2018, nous avons tenu une Think Possible Meeting, une consultation stratégique de travail avec Proximus. Le fruit de cet audit servira de base à notre stratégie et notre plan de transformation quinquennal. “Un transformation assessment est prévu en novembre pour un bilan par rapport à nos objectifs”, poursuit Olivier. “Et l’on fixera des étapes pour les atteindre.”

Que du neuf

Un changement de nom et un immeuble intelligent sont prévus en janvier 2020. “Nous avons fait appel à des sociétés spécialisées en domotique pour combler nos besoins”, explique Olivier. “Le but est aussi d’entamer la création de cabinets médicaux de demain, à la pointe. Il faut numériser au maximum les aspects administratifs des métiers pour laisser plus de temps aux échanges avec les professionnels du bien-être au travail.”

Implication

Vu la décentralisation de leurs bureaux, l’implication des collaborateurs dans cette aventure digitale se construit par l’entremise d’ambassadeurs. Des gens du terrain transférant l’information sur les outils à leurs collègues. “Chez nous, l’humain sera toujours le seul juge de la pertinence et de la plus-value de l’apport technologique”, conclut-il. “Plusieurs projets sont en cours, mais nous visons une atteinte complète de nos objectifs pour 2022-2023.”

Olivier Legrand est licencié en sciences économiques de l’ULB. Depuis 2000, il a occupé chez spmt arista les fonctions de sales manager et de directeur commercial et stratégique. Depuis 2018, il est administrateur délégué.

Spmt arista figure au top 3 des services externes de prévention et de protection au travail et domine le marché francophone en Belgique. Ses 500 collaborateurs assurent le suivi médical de plus de 500.000 travailleurs dans 25.000 entreprises de tous secteurs.

Think Possible Meeting, de quoi s’agti-il ?

Un atelier de gestion inspirant et confrontant sur les 4 piliers de la transformation digitale et l’utilité d’un plan de transformation. Les 4 piliers :

  1. Clients
  2. Collaborateurs
  3. Produits
  4. Processus

Surfez sur le site web Think Possible pour plus d’infos.

Surfez sur Think Possible

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One