Wi-fi public

par One magazineNews05/03/2015

Wi-fi public

Comments

Les règles relatives au wi-fi public ont été assouplies : la loi ne considère plus les entreprises et pouvoirs publics qui proposent un accès internet sans fil comme des opérateurs.

Auparavant, quiconque proposait un wi-fi public dans son organisation devait, tout comme les opérateurs télécom, remplir plusieurs obligations : identifier les utilisateurs, tenir certaines données à jour et payer 636 € par an. Des conditions qui freinaient le développement des réseaux publics ou débouchaient dans le meilleur des cas sur des procédures de connexion complexes. 

Assouplissement des règles
Beltug, l’IBPT, la Commission vie privée et la FCCU se sont récemment mis d’accord sur de nouvelles règles plus souples : les organisations qui veulent proposer un wi-fi public ne seront plus considérées comme des opérateurs, à condition que le signal ne sorte pas de leurs murs.

C’est une bonne nouvelle pour les entreprises, mais aussi pour les pouvoirs locaux, comme les maisons communales, les bibliothèques ou les CPAS. Il y a toutefois une exception pour les hotspots publics situés hors de la ville, auxquels on se connecte via un login unique, et pour les hotspots temporaires installés notamment lors des festivals.

Plus d’infos ?

Pour plus d’informations, visitez DataNews (en néerlandais).

Plus d'informations sur:

  • PubliLink Explore
  • Gouvernement

Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contactez-nous

Nos collaborateurs sont prêts à vous aider !

Contactez-nous