×
×

RGPD: quatre lettres qui changent tout dans votre entreprise

par PerspectiveEntreprendre09/03/2018

RGPD: quatre lettres qui changent tout dans votre entreprise
25 mai 2018 : date cruciale pour toute société qui collecte et traite les données personnelles. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) entre en vigueur. Une chose est sûre : il va marquer de son sceau le futur de votre organisation. Mais comment ?

Le RGPD, c’est l’affaire de tous

Pour commencer, vous devez désigner un délégué à la protection des données. Son rôle est de veiller à ce que la gestion et le traitement des données se fassent dans le respect du RGPD. Cela dit, ce sont tous vos collaborateurs qui sont concernés. Ils doivent être conscients de leur responsabilité dans la protection des données personnelles de vos clients. Il est donc primordial de les sensibiliser par le biais d’une bonne communication interne.

Les entreprises qui comprendront le mieux la nécessité de respecter les obligations qui leur incombent aux termes du RGPD bénéficieront d’un avantage concurrentiel sur les autres acteurs du marché.

Sheila M. FitzPatrick, Chief Privacy Officer, NetApp

Quelles sont vos obligations ?

La notion de données personnelles est désormais large. Cela inclut, par exemple, les données génétiques, sociales, culturelles, mentales et économiques. Bref, toute donnée client conservée par votre entreprise. Et vous êtes directement responsable de la sécurité de ces données ! D’ailleurs, il est requis de votre part de procéder à des analyses d’impact sur la protection des données dans le cadre d’un projet à risque élevé.

Vous transmettez des informations à un partenaire ou un fournisseur ? C’est à vous de veiller à ce qu’il gère ces données conformément au RGPD, et ce pendant toute la durée de votre relation.

Cyberattaques : une réalité qu’on ne peut éluder

D’autre part, votre organisation est tenue de répondre en toute transparence chaque fois qu’un client demande quelles données le concernant sont en votre possession.

Vous avez besoin d’un partenaire capable de vous aider à relever le défi que représente le stockage des données dans le cloud en assurant la confidentialité de celles-ci.

Sheila M. FitzPatrick, Chief Privacy Officer, NetApp

Lisez l’interview de Sheila M. FitzPatrick au sujet du RGPD

Une fuite ? Réagissez vite !

Tout d’abord, sachez que c’est votre rôle de détecter les fuites de données ou les incidents techniques. Alors, que devez-vous faire en pareil cas ?

  • déclarer le problème dans les 72 heures à l’autorité compétente et aux personnes concernées
  • combler la fuite
  • mener une enquête et rassembler des preuves juridiques
  • prouver que vous avez pris les mesures de base pour protéger les données. À ce titre, ne vous contentez pas du minimum : optez pour une solution performante, comme le cryptage des données.

Comment se protéger contre la cybercriminalité ?

Ne pas respecter le RGPD peut vous coûter cher

Cette nouvelle réglementation n’est pas à prendre à la légère. On ne joue pas impunément avec les données des citoyens. Le législateur le fait comprendre clairement : en cas de non-respect du RGPD, votre entreprise s’expose à une amende d’un montant équivalent à 4 % de votre chiffre d’affaires, avec un maximum de 20 millions d’euros !

Le RGPD n’a plus de secrets pour vous !

S’il n’y avait que trois points à retenir au sujet du RGPD, les voici :

  1. votre entreprise doit désigner un responsable en charge de la protection des données ;
  2. vous devez communiquer en toute transparence auprès de vos clients sur les données les concernant ;
  3. vous devez signaler toute fuite de données dans les 72 heures, et immédiatement ouvrir une enquête.

Pas encore prêt pour le RGPD? Besoin d’aide?

Plus d'informations sur:

  • Ready for tomorrow Limit the risks

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contactez-nous

Nos collaborateurs sont prêts à vous aider !

Contactez-nous