Quand les bureaux deviennent un lieu de rencontre

Publié le 27/07/2022 dans Inspiration

Quand les bureaux deviennent un lieu de rencontre

Le lieu de travail devient un espace dédié à la rencontre, la créativité et la collaboration. Johan Van Neck, directeur Gestion des risques du Groupe IDEWE, explique comment notre manière de travailler détermine désormais la conception des bâtiments.

Certes, la crise du coronavirus a parfois accéléré certains processus. Mais les heures de l’open space étaient comptées même avant la pandémie. Johan Van Neck, directeur Gestion des risques du Groupe IDEWE, explique comment notre manière de travailler détermine désormais la conception des bâtiments : “Le lieu de travail doit aujourd’hui correspondre aux activités de l’organisation. L’extension du télétravail l’a transformé en un espace où l’on se réunit pour créer ensemble.”

L’extension du télétravail a transformé nos bureaux en espaces de rencontre.

Johan Van Neck, directeur Gestion des risques du Groupe IDEWE

author

Lieu de travail basé sur l’activité

L’avenir, c’est le lieu de travail basé sur l’activité. Sa conception a pour points de départ les besoins et les activités de l’organisation. “Un processus ascendant”, souligne Johan Van Neck. “L’espace naît du dialogue avec les équipes, et plus seulement avec les facility managers et le CEO, mais toujours en partant de la finalité de l’entreprise.”

Une conception flexible pour un usage durable

Les besoins et activités d’une organisation ne sont pas une donnée immuable, mais évoluent avec le temps. D’où un besoin de flexibilité dans la conception du lieu de travail, pour que ces ajustements n’impliquent pas de grandes transformations. “La durabilité est garantie par la circularité des matériaux utilisés. Les bâtiments modernes ne sont plus qu’un lieu d’entreposage de matériaux qui seront réutilisés ailleurs.” Citons par exemple le recours à des panneaux facilement démontables ou au leasing des systèmes d’éclairage et des ascenseurs. “Le leasing offre la meilleure garantie du point de vue de la durabilité”, estime Johan Van Neck.

Les bâtiments modernes ne sont plus qu’un lieu d’entreposage de matériaux.

Johan Van Neck, directeur Gestion des risques du Groupe IDEWE

Certificat WELL

Des études montrent qu’un cadre de travail moderne dont la conception prend en considération la santé et le bien-être a des effets bénéfiques. Johan Van Neck en retient trois : hausse de la productivité, diminution de l’absentéisme et rétention du personnel. “C’est également un atout en termes d’employer branding et de responsabilité sociétale.” Qu’il s’agisse d’un nouveau bâtiment ou d’une rénovation axée sur le bien-être, le fil rouge reste le même, à savoir la norme de construction WELL, qui met l’accent sur dix éléments : l’air, l’eau, l’alimentation, la lumière, l’activité physique, le confort thermique, l’acoustique, les matériaux, l’esprit et la société.

Fluidité

Avec la fluidification du rythme de travail, les bureaux modernes sont devenus un lieu où les collègues vont et viennent, alternant présentiel et télétravail. “La conception du lieu et les technologies présentes sur place doivent soutenir cette manière hybride de travailler. On doit pouvoir réserver aussi bien un poste individuel qu’une salle de réunion ou une salle de conférence. Tous ces lieux doivent être équipés de systèmes vidéo et audio de qualité afin que les personnes qui font du télétravail puissent participer sans problème.”

La mobilité constitue elle aussi un point essentiel. “Il n’est plus nécessaire de prévoir une place de parking pour tout le monde, mais les personnes qui se rendent au bureau doivent pouvoir en réserver une ou venir facilement en transports en commun.”

Lead by example

En tant que conseiller en prévention, IDEWE attache beaucoup d’importance au bien-être, tant au niveau des services fournis au client qu’au niveau des équipes. L’entreprise veut dès lors jouer un rôle de précurseur en matière de construction axée sur la santé et le bien-être en visant le certificat WELL pour ses propres bâtiments.

Le bon poste pour chaque tâche

“Nos collaborateurs nous ont demandé de prêter attention à la qualité de l’air, à l’acoustique, aux déplacements et au côté familial. Ça a été notre point de départ ”, explique Johan Van Neck. “Les bureaux sont parfaitement adaptés aux différentes activités qui s’y déroulent. L’aménagement est très ouvert.” Les collaborateurs choisissent de faire du télétravail ou de travailler dans les bureaux en fonction de leur tâche du moment. “En conclusion, notre nouvelle organisation prévoit le bon poste pour chaque tâche.”

Johan Van Neck, directeur Gestion des risques du Groupe IDEWE

IDEWE aide quelque 35.000 employeurs et 822.000 travailleurs à mettre en place un environnement de travail sain et sûr. À cet effet, IDEWE s’appuie sur 11 bureaux régionaux et plus de 900 collaborateurs.

IDEWE innove pour créer un cadre de travail sûr et agréable.

Lire la suite

À l’ère du tout numérique, IDEWE continue à miser sur l’humain.

Lire la suite

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One