×
×

Les compétences dans les jobs du futur

Publié le 29/10/2018 dans Inspiration

Les compétences dans les jobs du futur

Des jobs disparaissent ou changent. Mais partout, il faut des nouvelles compétences. Plus encore, les employés doivent sans cesse mettre celles-ci à jour. Comment une entreprise gère-t-elle cela ?

Le marché du travail tel que nous le connaissons change. Un changement guidé par l’impact des technologies, mais aussi par l’évolution de la société”, témoigne Jan Van Acoleyen. Le travailleur doit être réceptif à cette évolution. À court terme, la numérisation exige des profils qui n’étaient d’aucune utilité par le passé – par exemple dans le cadre de la sûreté ou de l’adaptation de la réglementation sur la protection des données.

“Un débat plus vaste s’initie en parallèle. Les data y joueront un rôle clé, car ils sont le fondement des solutions et des services futurs. Nous aurons besoin de nouvelles compétences en architecture des données ou encore en analyse des données”, poursuit Jan.

Non seuelement les jobs changent, mais aussi notre façon de travailler. Lisez comment les dirigeants d’entreprise gerent cette situation.

Travail et flexibilité

Mise à jour des compétences

L’interaction numérique gagne du terrain dans le monde numérique. “Les entreprises créent un lien numérique avec le consommateur”, souligne Jan. “Le numérique est l’affaire de tous, y compris des techniciens de terrain, notamment dans la sécurité ou la réglementation sur la protection des données.” Le numérique exige des compétences spécifiques que le travailleur devra perfectionner tout au long de sa carrière. “Une évolution à laquelle n’échappe pas Proximus. En tant qu’employeur, il est de notre responsabilité d’investir, avec nos collaborateurs, dans ces nouvelles compétences.” Concrètement, Proximus s’intéresse entre autres à la sécurité, au data analytics et au marketing numérique.

« L’avenir n’exige pas que des compétences numériques. C’est grâce à la numérisation que les talents pourront aussi se distinguer sur le plan de la communication, de la collaboration et de la créativité.»

Jan Van Acoleyen, Chief HR Officer chez Proximus.

La Proximus Corporate University propose des formations intensives et diversifiées, y compris sous forme de trajets où les collaborateurs suivent une formation à long terme, un jour par semaine. “Nous évaluons les compétences dont nous aurons besoin d’ici cinq à dix ans et élaborons le trajet en fonction. Cette démarche repose en partie sur les learning deals, à l’aide desquels les experts se forment mutuellement. L’avenir n’exige pas que des compétences numériques. C’est grâce à la numérisation que les talents pourront aussi se distinguer sur le plan de la communication, de la collaboration et de la créativité.

Des équipes mixtes

“Comment améliorer notre service à la clientèle dans le contexte numérique : telle est la question clé”, conclut Jan. “Nous nous y attelons en coulisses, en nous affranchissant de la configuration des départements au sens classique. Nos collaborateurs sont moins dépendants d’une structure et travaillent ensemble, autrement.” Proximus sort du schéma traditionnel. “Avant, un produit passait de la conception technique au plan marketing, puis à la vente. Aujourd’hui, nous travaillons par équipes transversales où le développement, le marketing, la vente et le service à la clientèle sont étroitement liés.”

Jan Van Acoleyen est Chief HR Officer chez Proximus depuis 2016.

Découvrez tous sur l’économie créative dans le Proximus One magazine.

Proximus One Magazine

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Rubriques

Contactez-nous

Nos collaborateurs sont prêts à vous aider !