Les entreprises doivent passer en mode ‘digital first’

Publié le 18/11/2019 dans Inspiration

Les entreprises doivent passer en mode ‘digital first’

La révolution numérique ne cesse de s’accélérer et met les entreprises face à une question cruciale. Comment évoluent les attentes des clients à l’heure de la digitalisation et que faire pour y répondre ?

Tout se numérise. Comment le monde évolue-t-il ?

Bart Van Den Meersche, Chief Enterprise Market Officer chez Proximus : “La révolution numérique a commencé chez le client. Les chiffres en disent long : 42 % des Belges effectuent des achats en ligne sur smartphone, plus de 2,3 millions de déclarations d’impôts ont été déposées via Tax-on-Web cette année, nous écoutons de la musique et regardons des séries sur nos téléphones, etc. Nous n’allons plus sur internet, nous vivons sur internet. Le consommateur privilégie clairement le numérique, et étend ses attentes et ses expériences au monde professionnel. Les entreprises doivent suivre la tendance.”

La révolution numérique est fulgurante. Que doit faire une entreprise pour ne pas être à la traîne ?

“Cela peut sembler ironique, mais c’est aussi dans l’origine des nouvelles demandes du marché – et des difficultés qui en découlent – que réside la solution. Les entreprises peuvent considérer la transformation digitale comme une menace, mais aussi comme une opportunité. Celles qui embrassent la digitalisation le font pour améliorer l ’expérience client. La digitalisation stimule aussi l’excellence opérationnelle, par exemple via l’automatisation et l’accélération des processus, et augmente la mobilité et la flexibilité du personnel. ”

“De plus, la transformation digitale entraîne une refonte totale des produits et services. De nouveaux écosystèmes et partenariats qui permettent aux entreprises d’anticiper la disruption voient ainsi le jour. C’est important. Une entreprise ne peut pas échapper à la digitalisation. Pour survivre, vous devez vous armer contre la disruption éventuelle et exploiter au maximum les opportunités des nouvelles technologies.”

Les entreprises qui optent pour la transformation digitale ont au final plus de chances de grandir.

Bart Van Den Meersche, Chief Enterprise Market Officer chez Proximus

author

Modèle de partenariat

Quels sont les défis les plus fréquents liés à la révolution numérique pour les entreprises belges ?

“Les entreprises veulent avant tout être informées et accompagnées. Elles souhaitent savoir quel impact les nouvelles technologies auront sur leurs modèles d’entreprise. Plus important encore, elles veulent se faire aider pour exploiter elles mêmes ces technologies et enregistrer une croissance durable. Elles cherchent aussi souvent des partenaires de confiance. ”

“Il reste ensuite bien entendu à mettre en oeuvre les solutions choisies. La transition vers un modèle et des processus d’entreprise plus digitaux nécessite d’autres compétences. Il est loin d’être évident de développer toute cette expertise en interne, d’où la nécessité de nouer des partenariats.”

Comment Proximus relève ce défi exactement?

“La cocréation revêt une importance énorme à nos yeux. Je pense notamment au partenariat avec le groupe Besix. Dans le cadre de ses projets de construction, Proximus se charge de tout ce qui a trait à la connectivité et à l’utilisation d’outils de gestion des bâtiments. itsme® est également un bon exemple : un outil digital d’authentification sécurisée, né de la collaboration entre les quatre grandes banques et les trois opérateurs de télécoms belges.”

La clé du succès

En tant qu’entreprise, comment gérer au mieux les nouvelles demandes du marché et remédier aux problèmes que vous rencontrez à cet égard ?

“La révolution numérique n’est pas qu’une question de technologies. Il s’agit avant tout d’un profond changement culturel, que nous devons voir non pas comme une menace, mais comme une opportunité. C’est précisément pourquoi nous disons à nos clients : think possible. ”

“Nous leur présentons les manières de saisir les opportunités du monde digital et les aidons à les mettre en oeuvre le mieux possible. Concrètement, nous demandons à nos clients d’identifier les facteurs de leur réussite future à tous les niveaux de la transformation digitale, pour leurs clients, collaborateurs, processus et modèle d’entreprise, ainsi que les obstacles qu’ils rencontrent à cet égard, sur le plan digital et non digital. Voilà le secret d’une transformation digitale réussie.”

Les entreprises belges le font-elles suffisamment ? Comment nous positionnonsnous par rapport au reste de l’Europe ?

“La Belgique est à la 9e place du classement de la digitalisation en Europe. Cela signifie que les entreprises belges doivent investir dans des solutions numériques pour que notre pays embrasse l’économie digitale, grimpe au classement et devienne un précurseur en la matière.”

Les sociétés belges sont-elles assez digitales? Selon le dernier index relatif à l’économie et à la société numériques (DESI), la Belgique est 9e. Découvrez pourquoi.

Téléchargez notre analyse.

Restez en super (digi)forme et réserver un check-up digital gratuit de votre entreprise.

Check-up digital

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One