Comment tirer le meilleur parti du cloud ?

Publié le 13/01/2020 dans Inspiration

Comment tirer le meilleur parti du cloud ?

Le cloud n’offre que des avantages, mais ne vous lancez pas dans l’aventure sans vous y préparer. Pour tirer le meilleur du cloud, vous devrez prendre une série de décisions mûrement réfléchies.

Dans un premier temps, il vous faudra choisir le type de cloud dans lequel vous souhaitez travailler. Les fournisseurs de cloud public, comme Microsoft Azure ou Amazon Web Services, semblent parfois l’option la plus évidente. Mais pour bon nombre d’entreprises, un cloud privé reste la solution idéale.

Cloud public, privé ou hybride ?

Quel cloud choisir ?

Économies d’échelle

Le cloud public est largement connu pour sa simplicité d’utilisation. Vous payez uniquement les services auxquels vous recourez. Ceux que vous achetez dans le cloud public se trouvent dans un environnement partagé. Ce terme s’entend au sens littéral : plusieurs entreprises utilisent les mêmes serveurs physiques. Ce modèle permet de réaliser des économies d’échelle et de coûts.

Flexibilité et conformité

Un cloud privé est adapté aux besoins spécifiques d’une entreprise en matière de flexibilité, de sécurité et de conformité. Dans un cloud privé, vous ne partagez pas l’infrastructure avec d’autres utilisateurs. Un atout important pour les entreprises actives dans des domaines strictement réglementés comme le secteur bancaire.

Si un cloud privé ne permet pas aux entreprises de réaliser des économies d’échelle grâce aux infrastructures partagées, cette option reste pourtant la moins chère pour bon nombre d’entre elles. Les organisations n’ont souvent pas conscience des coûts cachés liés à l’utilisation du cloud public, notamment par rapport au volume élevé de données. Bien souvent, le coût total de possession du cloud public n’est clairement connu qu’au moment où vous recevez l’ensemble de vos factures.

Chaque migration est différente

La question est bien sûr de savoir comment déterminer le meilleur choix pour votre entreprise : cloud hybride ou privé ? Commencez par définir vos besoins en matière de flexibilité, sécurité et conformité, sans perdre de vue le budget que vous souhaitez y consacrer. Réfléchissez aussi au type d’environnement dont vous avez besoin pour vos applications.

Proximus propose des solutions de cloud privé, de services hébergés dans le cloud et de cloud public. Nous pouvons vous aider à faire le bon choix, en fonction de vos besoins. Chaque migration dans le cloud est différente et les entreprises ne disposent pas toujours, loin de là, des spécialistes et de l’expérience nécessaires pour élaborer une stratégie cloud optimale.

En savoir plus sur l’infrastructure hyperconnectée et le rôle clé du cloud ?

Téléchargez gratuitement l’e-book

L’utilisation du cloud par les entreprises belges ne cesse d’augmenter

Le bureau d’études de marché Smart Profile a mené une enquête sur l'utilisation professionnelle du cloud auprès de 3.700 entreprises belges de plus de 50 collaborateurs. Parmi toutes les organisations interrogées, seulement 36 % n’utilisent pas d’applications cloud, contre 81 % en 2011.

Il n'est pas surprenant que près de 75 % des multinationales utilisent une ou plusieurs applications dans le cloud. En 2019, ce chiffre s’élevait à 64 % (contre 48 % en 2018) dans les entreprises de plus de 1.000 collaborateurs et à 65 % pour celles qui emploient entre 20 et 100 collaborateurs.

Experts

Nos experts vous tiennent au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT.

Les autres articles de Experts

Rubriques