Voyages d’affaires post-corona : la technologie essentielle

Publié le 17/06/2021 dans Solutions et services

Voyages d’affaires post-corona : la technologie essentielle

Beaucoup d’entreprises revoient actuellement leur politique sur les voyages professionnels : lesquels apportent une plus value ? Elles emploient la technologie pour assurer la sécurité des voyageurs. Les canaux digitaux deviennent un facteur important.

La crise sanitaire a drastiquement réduit le nombre de voyages d’affaires. Lors d’une enquête menée par l’organisation professionnelle ATPI, 65 % des travel managers d’entreprise ont indiqué qu’aucun voyage professionnel n’a eu lieu dans leur entreprise pendant les six premiers mois de la pandémie. Ceux qui ont bien eu lieu étaient essentiels pour l’entreprise. Une enquête similaire menée par Egencia et BTN Group montre que la politique en matière de voyages d’affaires évolue constamment. 63 % des répondants au sein de la zone EMEA déclarent que la direction fait preuve d’une grande implication en matière de voyages professionnels.

Nouvelle priorisation

Les entreprises définissent de nouvelles priorités en matière de voyages professionnels. Elles les mettent en balance avec les réunions virtuelles et cherchent la solution qui offre le plus grande valeur ajoutée. Si cette analyse se révèle en faveur d’un voyage à l’étranger, ce voyage doit être conforme aux normes de sécurité préconisées par l’entreprise, ses collaborateurs et les autorités. Les entreprises implémentent en outre une politique plus stricte en la matière, qui tient compte des restrictions et procédures actuelles dans le cadre de la crise sanitaire.

60 % des entreprises veulent fournir aux collaborateurs qui voyagent plus d’informations en matière de santé et de sécurité via un site web ou une app.

Voyages d’affaires et technologie

La plupart des répondants accordent de plus en plus d’importance à l’utilisation de la technologie pour faciliter les voyages professionnels. Alors que 48 % d’entre eux considéraient cet aspect comme une priorité avant 2020, 70 % le considèrent aujourd’hui comme un point important à l’ordre du jour pour 2021 et 2022. Si l’on rassemble ces différentes conclusions, on constate que la technologie constitue la voie logique vers une politique de sécurité et de santé astucieuse pour les voyageurs professionnels.

Informer via les canaux digitaux

Diverses options sont possibles. 60 % des répondants souhaitent mettre davantage d’informations de santé et de sécurité à la disposition des voyageurs par le biais d’un site web ou d’une application. 42 % veulent transmettre ces informations par le biais de canaux tels que la messagerie directe ou le chat.

Les collaborateurs en voyage d’affaires pourront bien entendu également utiliser leur smartphone pour suivre leurs e-mails, garder le contact avec leur famille et leurs amis, consulter Google Maps pour chercher un bureau, un restaurant, un magasin, etc.

Le roaming est indispensable pour assurer que les collaborateurs en voyage puissent consulter les informations supplémentaires envoyées sur un site web, un chat, messenger ou une app.

Le roaming en détail Nouvelle fenêtre

Le roaming : indispensable pour consulter les informations de sécurité additionnelles

La disponibilité d’un réseau mobile local est nécessaire pour ‘pousser’ efficacement les informations sanitaires. Raphaëlle Duwijn et Javier Gonzalez y Gonzalez, experts roaming chez Proximus, ont vu les coûts liés à l’utilisation internationale de la téléphonie mobile baisser fortement ces dernières années. “La crainte des fameux ‘bill shocks’, ou factures exorbitantes, n’est plus fondée. En 2017, l’UE a introduit le règlement ‘Roam like at Home’. Depuis lors, pour vos appels, SMS et données, vous payez, au sein de l’UE, le même tarif que dans votre pays. Ce règlement s’applique en outre toujours au Royaume-Uni, même après le Brexit.”

“Pour les voyages dans des pays hors UE, Proximus abaisse drastiquement ses prix à partir du 1er juillet : pour les grandes entreprises, les tarifs passeront de 12 euros à 20 cents par mégabyte”, poursuivent les experts. “Les utilisateurs professionnels peuvent donc consommer sans problème jusqu’à 250 mégabytes de données. De plus, il est possible d’augmenter cette limite sur demande. Où que vous alliez dans le monde, Proximus propose différents forfaits ‘Travel’ qui couvrent les principales destination ou offrent une couverture mondiale. Pour les particuliers et petites entreprises, Proximus propose l’avantageux pass Daily Roaming.”

Raphaëlle Duwijn et Javier Gonzalez y Gonzalez recommandent aux entreprises et voyageurs de bien s’informer. “Il est important de savoir à quelle zone tarifaire appartient votre destination et de souscrire éventuellement un forfait de roaming adéquat. Il vaut également la peine de lire les SMS reçus au tarif courant à votre arrivée et de suivre activement votre consommation.

Raphaëlle Duwijn et Javier Gonzalez y Gonzalez ont tous deux acquis chez Proximus une vaste expertise en matière de solutions de roaming.

Votre destination détermine les tarifs et options. Entrez-la dans l’outil de roaming et consultez les options possibles.

Allez vers l’outil de roaming Nouvelle fenêtre

Experts

Nos experts vous tiennent au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT.

Les autres articles de Experts