La stratégie porteuse d’avenir d’Autofix fondée sur le réseau et le cloud

Publié le 13/08/2021 dans Récits de clients

La stratégie porteuse d’avenir d’Autofix fondée sur le réseau et le cloud

Le marché automobile évolue rapidement, notamment avec l’avènement des voitures hybrides et électriques. Autofix anticipe au travers d’une stratégie porteuse d’avenir qui mise pleinement sur le réseau et le cloud.

Autofix propose une vaste gamme de pièces détachées, d’outils et de produits pour les garagistes, les entreprises de carrosserie et l’industrie. L’entreprise trouve sa source dans la boutique de Jean-Pierre et Christine Declercq créée à Cuerne dans les années 1980. Les trois fils du couple ont repris l’affaire en 2017, bien décidés à réaliser des économies d’échelle. Au cours des dernières années, Autofix s’est développée pour devenir une entreprise comptant 96 collaborateurs et 11 points de vente.

Pour soutenir au mieux l’expansion rapide de l’entreprise, Autofix s’est mis en quête d’un nouvel environnement ERP. “Le choix s’est porté sur la suite Dimasys d’Infomat”, explique Christophe Declercq, le chef d’entreprise. “Mais le fait que nous ayons d’abord réfléchi à la manière dont nous allions traiter l’infrastructure informatique sous-jacente était au moins aussi important.” Le nombre de points de vente d’Autofix ne cesse d’augmenter. L’entreprise met un point d’honneur à pouvoir rapidement rattacher un nouveau magasin à sa plateforme ERP.

Nous soutenons l’évolution d’Autofix avec une stratégie cloud first : les applications du cloud sont faciles à développer et à gérer.

Christophe Declercq, chef de l’entreprise Autofix

author

Cloud first

Autofix, assisté par Proximus, avait déjà mis au point la connectivité de l’entreprise. Les contacts avec Proximus ont mené au partenaire Conxion. “Finalement, la combinaison de ces deux partenaires a fait la différence”, déclare Christophe. En collaboration avec Infomat, Conxion a élaboré une ébauche d’environnement ERP sur Microsoft Azure.

“Tout s’est déroulé sans heurt et ce projet a permis d’ouvrir la voie à la stratégie cloud first actuelle d’Autofix.”, raconte Kristof Vansteeland, Executive Business Manager chez Conxion. “Le choix du cloud offre à Autofix la possibilité de développer la solution ERP, mais également de la gérer et de la sécuriser de manière simple et centralisée.”

Office 365 et Teams pour un fonctionnement hybride

Le choix stratégique du cloud n’était pas une réelle nouveauté car Autofix utilisait déjà Office 365 par le passé. “Cette suite nous a énormément aidés pendant les confinements”, explique Christophe. “Office 365 et Teams ont respectivement favorisé la transition vers le télétravail et permis de nous réunir facilement à distance.” En outre, l’avantage d’Office 365 réside dans sa capacité de connexion rapide à Autofix. “Nous gardons toujours une vue d’ensemble. Il est très facile d’ajouter un nouveau collaborateur à la plateforme, élément indispensable d’une entreprise en plein essor.”

Aperçu du réseau de l’entreprise dans le cloud

Pour garantir la sécurité, Autofix s’en remet à Cisco Umbrella. Cette solution protège l’ensemble du réseau de l’entreprise. “Grâce à un portail dans le cloud, nous gardons une vue d’ensemble du réseau.”, poursuit Christophe. Dans ce contexte également, Conxion a formé le point de contact unique pour l’entreprise. Conxion a progressivement renouvelé l’infrastructure dans tous nos établissements. Ainsi, le câblage, les pare-feu et les commutateurs ont entièrement fait peau neuve.

Notre secteur fonctionne au volume. C’est pourquoi nous nous développons au travers de nouveaux points de vente que nous devons rapidement intégrer au réseau de l’entreprise.

Christophe Declercq, chef de l’entreprise Autofix

Les partenaires appropriés : la clé d’un franc succès

Cet exercice illustre également très bien la relation triangulaire efficace qui se développe toujours entre Autofix, Proximus et un partenaire de Proximus. “Très souvent, Autofix avait déjà une idée assez précise de la voie à suivre, mais l’entreprise ne savait pas encore avec quels partenaires elle allait la concrétiser”, explique Gert Vanackere, Enterprise Account Manager Flandres chez Proximus. “Grâce à notre vaste réseau de partenaires, nous mettons toujours Autofix en relation avec le partenaire idéal : Conxion pour la partie informatique, InterIT pour la téléphonie et Vandenabeele pour le support au niveau des appareils mobiles.”

Proximus est ravi de jouer le rôle de ciment qui lie l’ensemble. “Une bonne communication est la clé”, poursuit Gert. “Avec nos partenaires, nous donnons la priorité au client. Il s’agit de considérer le support client comme un objectif commun.”

Un fonctionnement simplifié

Le résultat de cet exercice a notamment permis à Autofix de disposer d’un réseau sécurisé et d’opter pour le cloud, grâce auquel l’entreprise rationalise davantage son fonctionnement interne. “En fin de compte, cela nous permet également de servir nos clients de manière plus fluide.” Le réseau reste essentiel pour la poursuite de l’expansion d’Autofix, notamment sur le plan digital. “Nous travaillons d’arrache-pied sur un nouveau webshop”, dit-il. “Les clients bénéficieront d’un accès personnalisé, où ils pourront passer et suivre des commandes, consulter l’historique de leurs commandes, etc.”

Cap sur l’avenir

Avec la boutique en ligne, Autofix se tourne vers l’avenir. “Notre secteur connaît clairement un mouvement de consolidation”, déclare Christophe. “Tout est une question de volume. Et nous y répondons par de nouveaux magasins.” L’avènement des voitures hybrides et électriques modifiera bientôt le profil des clients d’Autofix. “Les marques automobiles vendent des concessions, de sorte que l’importance des garages indépendants ne fera qu’augmenter. Nous aspirons à devenir un guichet unique pour le garagiste universel, dans les magasins, mais aussi sur le plan digital.”

Christophe Declercq a étudié l’économie à la KU Leuven. Avec ses deux frères, il tient les rênes d’Autofix.

Une longueur d’avance grâce aux Proximus Accelerators

Découvrez Proximus Accelerators

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One