×
×

Wipmusic: »On a besoin d’un réseau internet puissant et qui ne nous lâche pas.»

par JohanVos témoignages20/11/2017

Wipmusic: »On a besoin d’un réseau internet puissant et qui ne nous lâche pas.»

Comments

Des musiciens et des chanteurs bourrés de talent qui galèrent pour percer et vivre de leur musique : Jeremy Lefebvre, Charles Doumit et Raphaël Joie en connaissent un paquet. D’où leur idée de créer l’application Wipmusic pour offrir un tremplin aux artistes émergents et les aider à trouver des lieux où le public pourra venir les écouter en live près de chez lui. Rencontre en plein cœur de Bruxelles avec trois jeunes entrepreneurs fonceurs et heureux de jouer les entremetteurs dans le milieu musical.

‘Pour les artistes, c’est parfois la galère’

C’est en voyant des potes musiciens ramer pour se faire connaître et abandonner leurs rêves au bout de quelques mois que l’idée a germé dans l’esprit de Charles et Jeremy, alors associés dans une boîte de graphisme.

Charles raconte : ‘Tout a débuté il y a 2 ans. On avait envie de créer une app pour donner de la visibilité aux artistes locaux et leur permettre de trouver des scènes.’ Pour ce faire, le duo avait besoin d’un chef d’orchestre informatique qui règlerait les lignes de code comme du papier à musique. Ça tombe bien, Raphaël est pianiste à ses heures perdues.

Un démarrage en fanfare !

L’app, accessible depuis juin 2017, sert déjà de vitrine à près de 1500 artistes, visibles également sur la page Instagram de Wipmusic qui compte quasi 46.000 followers. Sur l’app, les gens peuvent voter pour les vidéos qu’ils aiment (ou pas) en swipant vers la droite ou vers la gauche, comme sur Tinder. Charles poursuit : ‘On a lancé l’app au niveau international le mois dernier. N’importe quel artiste peut donc se faire remarquer dans le monde entier !’

‘Le mot clé, c’est découverte’

Grâce à Wipmusic, les artistes, salles, bars et organisateurs disposent d’un formidable outil gratuit pour faire la promo de leurs concerts. Du coup, c’est une mine de bons plans pour les fans de musique. ‘Le public qu’il soit du coin ou de passage dans une ville ne sait pas toujours où sortir pour aller écouter de la musique.’, commente Raphaël. ‘Or il y a plein de petits endroits pas forcément connus qui proposent des artistes incroyables qui méritent le détour. Grâce à la géolocalisation, notre app permet de découvrir de nouveaux artistes et de trouver des concerts à proximité.’

24h/24 sur internet

Pour gérer leur interface et garder un œil sur leur app mobile, le trio doit rester connecté en permanence à internet. ‘C’est pour ça qu’on a choisi Proximus’, explique Raphaël. ‘On a besoin d’un réseau puissant et disponible partout en Belgique. En plus, notre abonnement inclut une assistance 24h/24. Car même si on n’a encore jamais eu le cas, une panne d’internet, ce serait la cata pour nous !’

Un pack tout compris

‘On ne s’est pas cassé la tête ; on a opté pour un pack Bizz All-in avec tout dedans : l’internet et la téléphonie, fixe et mobile, ainsi que le cloud. On regarde des vidéos d’artistes à longueur de journée sur nos smartphones, c’était aussi important d’avoir un max de datas. Et comme ça, si l’internet fixe bogue, on switche direct sur la 4G.’

Charles et Jeremy passent aussi pas mal de temps au téléphone pour chercher des deals avec des partenaires. ‘Heureusement, on a les appels illimités. Et puis si l’un de nous est en rendez-vous extérieur, on peut facilement lui dévier un appel.’

‘L’autre jour, un parent nous a téléphoné’

Charles raconte : ‘On a la chance de bosser avec des artistes qui sont très reconnaissants, comme par exemple ceux qu’on a pu faire jouer au Brussels Summer Festival.’ Et Jeremy de s’exclamer : ‘Des parents nous ont même appelés pour nous remercier d’avoir permis à leurs enfants de vivre leur première grande scène. C’est super gratifiant !’

Vers des lendemains qui chantent, avec les bons partenaires

‘Lancer sa start-up, c’est une belle aventure, même si on a énormément de choses à gérer. Mais avec l'aide de spécialistes, par exemple comme les Bizz Experts de Proximus qui prennent en charge le volet télécoms, on y arrive, confie Jeremy avant d’ajouter : ‘D’un autre côté, c’est une bonne façon de se frotter à la réalité du monde de l’entreprise.’ Raphaël acquiesce : ‘C’est excitant et frustrant à la fois. Parfois, on doit mettre une idée géniale au frigo parce qu’on a d’autres priorités sur le feu.’

‘En tout cas’, conclut Charles, ‘il ne faut jamais lâcher, ne pas avoir peur d’échouer. Et surtout ne pas se lancer seul. Notre force, c’est qu’on est trois. On y va ensemble, pas à pas. Et on espère que dans 5 ans, les gens auront tous le réflexe d’ouvrir notre app pour voir ce qui se passe autour de chez eux.’

Plus d'informations sur:

  • Bizz All-in
  • starters
  • divertissement
  • Wipmusic

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contact

Nos Bizz Experts se tiennent à votre disposition. Choisissez votre mode de contact.

Contact

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition