UNIZO : le nombre de nouveaux entrepreneurs augmente en Flandre, mais recule en Wallonie et à Bruxelles

par Proximus Bizz teamSoyez inspiré25/01/2016

UNIZO : le nombre de nouveaux entrepreneurs augmente en Flandre, mais recule en Wallonie et à Bruxelles

Comments

L’année dernière, 45 311 personnes ont lancé leur propre affaire en Flandre, ce qui représente une augmentation de 2,3 % par rapport à 2014. En Wallonie et à Bruxelles, les chiffres sont par contre en légère baisse.

L’année dernière, 45 311 personnes ont lancé leur propre affaire en Flandre, ce qui représente une augmentation de 2,3 % par rapport à 2014. On notera toutefois que ces chiffres sont habituellement quelque peu réajustés dans les mois qui suivent leur publication. Sur la base des expériences passées, nous pouvons dès lors tabler sur une croissance effective de 2,7 %. "La tendance à la hausse qui avait débuté il y a quelque temps déjà se poursuit. C’est un signe encourageant, qui montre que l’économie se redresse. Les nouvelles entreprises apportent une bouffée d’oxygène dans l’économie et créent de nouveaux emplois", explique Karel Van Eetvelt, président d’Unizo. On remarque cependant qu’il y a eu moins de nouveaux entrepreneurs en Wallonie et à Bruxelles en 2015 qu’en 2014 (-1 %). Selon l’union des entrepreneurs, cette différence est liée au fait que l’économie flamande est très ouverte. Lorsque les choses vont mal, le nombre de starters diminue immédiatement. À l’inverse, quand l’économie se redresse, il augmente. En Wallonie et à Bruxelles, cet impact est beaucoup moins palpable. Cela s’est également vu pendant la crise. À l’époque, le nombre de nouveaux entrepreneurs a plus fortement diminué en Flandre qu’en Wallonie et qu’à Bruxelles. Selon l’Unizo, nous devons toutefois continuer à faire le nécessaire afin de créer un climat favorable à l’entrepreneuriat. Les starters pourraient encore bénéficier d’un meilleur accès au financement. Par ailleurs, les pouvoirs publics doivent tous continuer à miser sur la simplification administrative. Les nombreuses règlementations et formalités, tout comme les conditions à remplir en vue d’obtenir les autorisations nécessaires à l’exercice de l’activité souhaitée, constituent un frein pour les candidats-entrepreneurs.

En Wallonie, le nombre de starters est aujourd’hui en baisse de 1,4 % — un chiffre qui sera lui aussi ajusté à terme. Sur la base des statistiques des années passées, nous estimons à 0,9 % la diminution effective. D’après les chiffres actuels, la Wallonie compte 21 566 starters, contre 21 868 l’année d’avant. Bruxelles enregistre également une diminution de 1,9 %, ce qui équivaut à 10 989 nouveaux entrepreneurs pour 2015. Sachant que ces chiffres seront eux aussi actualisés au cours des prochains mois, la baisse réelle devrait selon nous s’élever à 1,2 %.

Anvers sur la première place du podium

En Flandre, c’est dans la province d’Anvers que les starters sont les plus représentés. Leur nombre y a en effet progressé de 5,2 %, passant à 13 620. En deuxième et troisième positions, on retrouve respectivement la Flandre-Orientale (+2,1 %) et le Brabant flamand (+1 %). En Flandre-Occidentale, le nombre de nouveaux entrepreneurs a progressé de 0,8 %. C’est donc le Limbourg qui, avec 0,5 %, affiche la progression la moins importante.

(source : UNIZO)

Lancez votre entreprise avec Proximus: lisez plus 

Plus d'informations sur:

  • UNIZO
  • starters

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contact

Nos Bizz Experts se tiennent à votre disposition. Choisissez votre mode de contact.

Contact