×
×

Le 1er avril, on ne plaisante pas avec la cybercriminalité

par JohanSoyez inspiré31/03/2017

Le 1er avril, on ne plaisante pas avec la cybercriminalité
Le terrain d’action des criminels s’est désormais déplacé en ligne. Même les petites entreprises et les indépendants sont de plus en plus souvent visés.

L’hameçonnage n’est malheureusement pas un poisson d’avril. Suivez nos conseils de base pour protéger votre entreprise et n’oubliez pas d’informer votre personnel ! 

  1. Effectuez toutes les mises à jour

    Utilisez toujours la dernière version de vos logiciels, sur votre ordinateur comme sur votre smartphone. Installez systématiquement les mises à jour des fabricants. 

    Vous profitez d’une part des nouvelles fonctionnalités et d’autre part, les mises à jour comblent les failles que les cybercriminels utilisent pour pénétrer dans votre système. Votre antivirus doit aussi télécharger régulièrement les dernières définitions de virus disponibles afin d’identifier les nouvelles menaces. 

  2. Téléchargez tous vos logiciels dans les boutiques officielles

    Résistez à la tentation de télécharger des logiciels sur des sites officieux ou boutiques de téléchargement exotiques et inconnues qui vous proposent des versions craquées de jeux, d’applications ou des programmes pour télécharger illégalement des films. 

    De vrais logiciels sont parfois aussi vendus à des sommes ridiculement basses ou disponibles gratuitement. Ne les installez jamais, ni sur votre PC ni sur votre smartphone. Il est très probable qu’ils contiennent des virus ou d’autres menaces numériques. 

  3. Sauvegardez régulièrement vos données

    Configurez votre PC pour qu’il sauvegarde automatiquement vos principales données. Transférez ensuite les sauvegardes sur un disque dur externe, sur un disque réseau (un NAS) ou dans le cloud (par exemple Microsoft OneDrive), qui constitue probablement la meilleure option. Un disque constamment relié à votre ordinateur risque en effet d’être lui aussi infecté par un logiciel malveillant. 

    Pensez également à paramétrer votre smartphone de manière à ce que vos photos ou dossiers soient automatiquement copiés dans le cloud. Si votre téléphone est infecté par un virus ou si vous le perdez, vous pourrez récupérer vos données importantes.

  4. Choisissez des mots de passe forts

    Choisissez un mot de passe différent et difficile pour chacun de vos identifiants. Évitez votre date de naissance, le nom de votre chien ou une suite chiffrée comme 123456. Vous pouvez par contre opter pour une combinaison de chiffres, caractères et lettres sans aucune signification, comme “47{Uzo@18JJb!”. 

    Ce type de mot de passe est évidemment impossible à retenir, surtout si vous en utilisez beaucoup. Confiez cette tâche à un bon gestionnaire de mots de passe qui mémorisera pour vous tous vos mots de passe et les introduira automatiquement sur les sites que vous consultez. 1Password, Keepass, Dashlane et Keeper sont des exemples connus.

  5. Utilisez un logiciel de cryptage

    Windows et OS X sont tous deux équipés de logiciels intégrés qui chiffrent les données de votre ordinateur. Il s’agit de File Vault sur OS X et de Bitlocker sur Windows. Le chiffrement rend vos données illisibles dans le cas où elles tomberaient malheureusement entre les mains de cybercriminels. 

    Attention : vous devez également choisir un mot de passe pour chiffrer vos données. Choisissez-en un qui soit à la fois difficile et impossible à deviner. Plus il est long, mieux c’est.

  6. Protégez votre réseau

    Utilisez un pare-feu comme protection entre votre réseau et internet. Un pare-feu “surveille” toutes les données entrantes et sortantes sur votre ordinateur et ne laisse passer que le trafic autorisé. Windows et OS X sont équipés d’un pare-feu intégré, mais on en trouve également dans le commerce. 

    Vos collaborateurs travaillent parfois à domicile et se connectent sur votre réseau ? Privilégiez un VPN ou Virtual Private Network, une sorte de “tunnel” chiffré entre votre PC et internet, qui complique la tâche des hackers. Le VPN est également utile pour se connecter à internet dans un hôtel, un bar ou un aéroport

  7. Ne cliquez jamais sur un lien inconnu dans un e-mail

    En cliquant sur un lien que vous ne connaissez pas, vous risquez de faire entrer un virus, d’être victime d’hameçonnage ou d’un logiciel de rançon (les données de votre PC sont verrouillées et inutilisables tant que vous ne payez pas la somme exigée). 

    Vérifiez toujours qui est l’expéditeur du message. Si vous ne reconnaissez pas l’adresse, si le mail est rempli de fautes, si le style est étrange ou si l’expéditeur vous presse de réagir, ne cliquez pas sur les liens éventuels. Attention : ce n’est plus une règle d’or. Ici aussi, les cybercriminels se sont adaptés. Mais il y a quand même un principe de base : au moindre doute, ne cliquez pas. Sachez également que votre banque ne vous demandera par exemple jamais votre code PIN par e-mail, par téléphone ou par SMS. 

Plus d'informations sur:

  • cybercriminalité
  • 1 avril

Filtrage de Nouvelles par :

Contact

Nos Bizz Experts se tiennent à votre disposition. Choisissez votre mode de contact.

  • Appelez un Bizz Expert au 0800 33 500Lu – sam : 08 :00 – 22 :00

  • Chattez via notre site avec un Bizz Expert

    Chattez via notre site avec un Bizz Expertindisponible pour le moment

Contact

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition