×
×

L’impact du mauvais temps

par Ann et MatthiasSoyez inspiré07/04/2017

L’impact du mauvais temps

Comments

Neige, grêle, brouillard, tempête… La plupart des gens n’aiment pas le mauvais temps – et à raison.

Pour les entrepreneurs, il est souvent synonyme d’embouteillages et d’absences. Découvrez nos conseils pour rester productif même quand les éléments sont contre vous. 

L’impact sur le climat d’entreprise

Une étude britannique a démontré que le mauvais temps avait un impact sur le climat d’entreprise. D’après le Centre for Economics and Business Research, en cas de mauvais temps, la croissance du PIB au Royaume-Uni diminue en moyenne de 0,6 point de pourcentage. Lorsque la température minimale descend d’un degré en dessous de la moyenne, le PIB recule de 2,5 milliards de livres. 

Lorsque le ciel se déchaîne, les travailleurs restent bloqués dans les bouchons ou s’absentent pour maladie, et des problèmes de transport ou d’infrastructure se posent. L’impact des embouteillages n’est certainement pas à sous-estimer. 

Selon une étude menée en 2015 par Transport & Mobility Leuven (liée à la KULeuven), chaque voiture bloquée une heure dans les bouchons coûte un peu plus de 10,5 €. Pour les camions, ce chiffre dépasse les 36 euros. Les jours d’affluence, le coût total se chiffre en millions.

Travail à domicile

Comment contrer l’impact du mauvais temps ? Il est indispensable d’offrir une autre possibilité aux membres de votre personnel, en lui proposant par exemple de travailler chez eux. Nous sommes bien sûr conscients que pour ceux qui travaillent dans un environnement de production, les choses ne sont pas aussi évidentes que pour les collaborateurs administratifs. 

La première étape consiste à élaborer une politique de travail à domicile. Il ne s’agit pas de rédiger une encyclopédie, mais les bons accords font les bons amis. Déterminez donc les circonstances dans lesquelles vos collaborateurs peuvent rester à la maison, de quelle manière vous souhaitez qu’ils soient joignables et ce que vous attendez exactement d’eux. 

Les bons outils

Pour pouvoir travailler chez eux, vos collaborateurs doivent disposer d’une infrastructure adéquate. Sans une bonne connexion internet et un ordinateur portable ou fixe, ils n’iront pas loin. L’employeur peut intervenir dans les frais et, dans certaines limites, le collaborateur ne sera pas non plus perdant fiscalement. Informez-vous auprès de votre comptable. 

Vos collaborateurs ont aussi besoin de logiciels. Microsoft Office 365, par exemple, est une suite bureautique courante grâce à laquelle ils auront toujours accès aux dernières versions de Word, d’Excel et de PowerPoint, mais aussi de Skype pour la visioconférence (pratique pour rester en contact avec les collègues du bureau). 

Un service de stockage dans le cloud peut aussi être une véritable bénédiction pour les télétravailleurs. OneDrive permet par exemple de partager des documents et fichiers entre collègues ou de travailler à plusieurs sur le même document. Et bien sûr, vous devez rester joignable partout et tout le temps.

Vos collaborateurs sont bloqués quelque part sans connexion wi-fi à portée de main ? Un routeur Mifi, comme le routeur Vodafone Mobile Wi-Fi R216 4G, est la solution idéale. Cet appareil établit une connexion avec la 4G et apparaît comme point d’accès wi-fi pour vos appareils mobiles (PC portable, tablette…). Vous pouvez donc surfer en wi-fi dès qu’un réseau 3G ou 4G est disponible. 

Sécurité totale

Enfin, en cas de travail à distance, pensez aussi à l’infrastructure du côté de l’employeur. Et ne perdez surtout pas de vue la sécurité. Prévoyez par exemple un accès à votre réseau d’entreprise uniquement via un VPN ou Virtual Private Network, une sorte de “tunnel” chiffré entre les tablettes et votre réseau, qui complique la tâche des hackers cherchant à dérober des informations sur vos serveurs. 

Vos collaborateurs risquent aussi de perdre leurs appareils mobiles ou de se les faire voler. Ces appareils contiennent souvent des informations sensibles (pronostics de vente, informations sur de nouveaux produits, e-mails confidentiels…). Faites attention à bien protéger ces données. Nous vous recommandons de les protéger au moins avec un code. Assurez-vous aussi qu’elles s’effacent automatiquement lorsqu’un mauvais code est introduit à plusieurs reprises.

Plus d'informations sur:

  • Home working
  • Cloud
  • Office365
  • Climat

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contact

Nos Bizz Experts se tiennent à votre disposition. Choisissez votre mode de contact.

Contact

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition