Coup de soleil

Si vous passez trop de temps au soleil, les rayons UV peuvent vous brûler la peau. Les coups de soleil peuvent provoquer des picotements ou des démangeaisons de la peau. Mais vous pouvez soulager vous-même cet inconfort. Dans tous les cas, il est très important de protéger sa peau du soleil.

Les dégâts d’un coup de soleil sur la peau

La lumière du soleil peut causer divers types de lésions cutanées. La forme la plus courante est ce que nous appelons « bronzer ».

Mais la lumière du soleil peut également provoquer des dégâts sur la peau, des coups de soleil et des éruptions cutanées. Si vous marchez trop longtemps au soleil, vous pouvez également endommager le tissu conjonctif de la peau, provoquant ainsi des rides. Une exposition prolongée au soleil peut aussi entraîner une kératose actinique, un changement cutané rugueux, plus fréquent chez les personnes âgées. En outre, chaque coup de soleil fait augmenter vos risques d’autres dommages de la peau, comme des taches solaires (lentigo solaris) ou un cancer de la peau.

Si vous avez déjà certains problèmes de peau tels que de l’eczéma, de l’acné ou une rosacée, la lumière du soleil peut aggraver le problème.

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?

Il ne faut pas confondre coup de soleil et bronzage. Si vous avez un coup de soleil, la surface de votre peau est brûlée et elle devient rouge et irritée. Il s’agit d’une brûlure du premier degré et d’une réaction inflammatoire de la peau. Les vaisseaux sanguins sous la peau se dilatent et la peau gonfle, gratte et brûle. Rester au soleil après un coup de soleil peut aggraver les dommages à la peau et vous pourriez vous retrouver avec une brûlure du deuxième ou troisième degré.

La kératose actinique

Une kératose actinique est un changement superficiel de la peau qui se produit lorsqu’elle a été exposée au soleil pendant une longue période. La peau présente alors de petites taches rouges qui peuvent parfois créer une croute, faire mal ou donner une sensation de brûlure. Les tâches varient en taille, allant de quelques millimètres à quelques centimètres. Elles sont plus fréquentes sur les mains, le visage et le crâne si celui-ci est dégarni ou que les cheveux sont fins. La kératose actinique se voit principalement chez les personnes âgées. La plupart du temps, elle est sans danger. Mais parfois, elle peut aussi évoluer vers un cancer de la peau.

Pourquoi avons-nous des coups de soleil ?

La cause des coups de soleil est le rayonnement du soleil. La lumière du soleil contient des rayons ultraviolets (UV). Il existe différents types de rayons UV. Deux d’entre eux provoquent des lésions cutanées, à savoir les UV-1 et les UV-B. Ces derniers sont les plus dangereux, mais autant les UV-A que les UV-B peuvent provoquer un mélanome malin ou un cancer de la peau.

Le soleil et les médicaments

Si vous prenez certains médicaments, votre médecin ou votre pharmacien vous conseillera peut-être d’éviter le soleil. En effet, certaines molécules, associées aux rayons du soleil, peuvent provoquer des éruptions cutanées. Ces réactions peuvent être provoquées directement par la lumière du soleil (phototoxicité), soit par une réaction allergique au soleil (photoallergie). Ces médicaments réagissant au soleil peuvent être appliqués sur la peau ou être absorbés par l’organisme, par exemple, sous forme de comprimés.

Exemple de médicaments réagissant au soleil

  • Anti-inflammatoire
  • Médicament contre l’hypertension artérielle
  • Antipaludique
  • Antibiotique
  • Antidépresseur
  • Antipsychotique
  • Pilule contraceptive
  • Médicament contre l’acné et le psoriasis

Comment reconnaitre une réaction phototoxique ?

  • Une peau rouge, douloureuse, enflée qui brûle et pique
  • Les symptômes apparaissent juste après un bain de soleil, en quelques minutes ou en quelques heures.
  • Les réactions sont plus souvent présentes sur les pieds ou les jambes, car la circulation sanguine y est plus faible, ce qui entraîne une accumulation du médicament.

Comment reconnaitre une réaction photoallergique ?

  • Le corps présente des signes de réactions allergiques aux substances contenues dans le médicament lorsqu’elles ont été converties par les rayons UV du soleil.
  • La peau devient rouge et vous avec un eczéma qui gratte.
  • Les symptômes n’apparaissent qu’après s’être exposé au soleil à plusieurs reprises.
  • La réaction peut être provoquée par des petites quantités de lumière.
  • Une réaction photoallergique est moins fréquente qu’une réaction phototoxique.

Comment éviter les coups de soleil ?

Pour éviter les dommages causés par le soleil, limitez la durée de vos bains de soleil.

  • Prenez des bains de soleil avec modération. Prendre le soleil pendant 15 à 20 minutes par jour est bon pour la santé, car cela nous permet d’absorber de la vitamine D grâce aux rayons du soleil. Cependant si vous vous exposez plus longtemps, vous risquez le coup de soleil.
  • Protégez-vous du soleil. Évitez de bronzer au milieu de la journée, lorsque le soleil est à son apogée dans le ciel. Restez à l’abri entre 11 h et 15 h. Portez toujours des vêtements de protection et appliquez une crème solaire avec un indice de protection suffisamment élevé.
  • Ajustez les heures d’exposition au soleil en fonction de votre âge. La peau des enfants est plus fine et moins résistante au soleil. Les enfants de moins d’un an ne doivent de préférence pas être exposés à la lumière directe du soleil.
  • Ajustez les heures d’exposition en fonction de votre type de peau. Si vous avez la peau claire ou avec des petites taches rouges, vous êtes plus sensibles au soleil que si vous avez une peau foncée.
  • Ajustez les heures d’exposition en fonction de la région où vous vous trouvez . Les rayons du soleil sont plus agressifs dans certaines régions, notamment à la montagne ou dans les pays du sud. Gardez également à l’esprit que l’eau, la neige et le sable reflètent les rayons du soleil et amplifient donc leur effet.
  • Soyez prudent avec certains médicaments. Il existe certains médicaments qui rendent la peau plus sensible aux rayons UV. Par conséquent, lisez toujours la notice.
  • Évitez les bancs de bronzage. Se rendre régulièrement dans des cabines de bronzage n’a pas d’effet sur la sensibilité de la peau au soleil. Ces centres n’utilisent généralement que des rayons UV-A alors que ce sont les UV-B qui causent les principaux dommages sur la peau. Il a même été prouvé que les bancs de bronzage augmentaient les risques de cancer de la peau. Si vous avez la peau claire, vous devez faire très attention.

Comment soigner un coup de soleil ?

Si vous avez un coup de soleil, évitez de vous exposer tant que la peau n’est pas guérie. En attendant, il y a un certain nombre d’astuces que vous pouvez utiliser pour soulager la douleur.

  • Rafraichissez la peau avec un revitalisant apaisant, une crème hydratante pour la peau, de l’eau fraîche ou une serviette humide.
  • Soulagez les démangeaisons et la sensation de brûlure appliquant une pommade contenant de la cortisone.
  • Les démangeaisons sévères peuvent être soulagées avec un antihistaminique, habituellement utilisé contre les allergies. Demandez conseil à l’un de nos médecins sur doktr.
  • Vous pouvez soulager la douleur avec des analgésiques en vente libre, par exemple du paracétamol.

Comment traiter une kératose actinique ?

Bien que les kératoses actiniques ne soient généralement pas dangereuses, il vaut mieux les soigner pour éviter les cancers de la peau. La méthode dépend du nombre de spots et de leur emplacement.

  • Si vous avez quelques boutons, le médecin pourra les geler et les enlever.
  • Si vous avez un nombre important de plaques et de croutes, le dermatologue pourra vous conseiller un traitement avec un crème et une thérapie photodynamique (FDT). Avec ce traitement, les taches seront d’abord traitées avec une crème, qui les rendra plus sensibles à la lumière infrarouge. Ensuite, elles pourront être éliminées au laser.

Quand dois-je demander de l’aide pour un coup de soleil ?

Il est préférable de demander conseil après d’un professionnel si votre coup de soleil présente les symptômes suivants :

  • Vous avez une brûlure plus grande qu’une main et des cloques.
  • Vous ressentez des douleurs oculaires pendant plus de deux jours après une exposition au soleil.
  • Vous prenez des médicaments et développez des problèmes de peau.
  • Votre tâche de naissance a changé ou s’est élargie.

Vous devez également consulter immédiatement un médecin si un enfant de moins d’un an a été brûlé par le soleil.

Comment doktr peut-il m’aider ?

Nos médecins peuvent vous conseiller et évaluer la gravité de vos symptômes. Si nécessaire, ils pourront vous prescrire des médicaments ou vous renvoyer vers un établissement médical compétent.