La mononucléose

La plupart des gens ont eu la mononucléose pendant leur enfance sans même s’en rendre compte. Chez les enfants, la maladie, appelée aussi fièvre glandulaire, ne provoque que pas ou peu de symptômes. Mais chez les adolescents et les adultes, la mononucléose est une infection plus grave qui peut durer plusieurs semaines.

Qu’est-ce que la mononucléose ?

La mononucléose, appelée aussi fièvre glandulaire, est une infection par le virus d’Epstein Barr (EBV). Presque tout le monde a eu la mononucléose une fois dans sa vie. La plupart l’attrapent pendant l’enfance et cela se manifeste par un simple rhume. Et une fois que vous avez eu ce virus, vous en êtes généralement immunisé pour le reste de votre vie. Le nom de fièvre glandulaire vient du gonflement des ganglions lymphatiques qui est un symptôme courant.

Comment attrape-t-on la mononucléose ?

Ce virus est assez contagieux et se retrouve dans la salive. Il peut donc être transmis en s’embrassant. C’est pour cette raison que la maladie est également appelée « maladie du baiser ». Elle peut également être transmise par contact corporel ou lors d’une relation sexuelle. Une fois que le virus pénètre dans votre corps, par la salive, par exemple, il se propage dans le sang et dans le reste du corps. Il affecte les tissus lymphatiques, tels que les amygdales et les ganglions lymphatiques du cou, ainsi que le foie et la rate.

L’EBV est un virus de l’herpès et il reste dans le corps toute la vie. Mais les chances que vous tombiez malade une seconde fois sont très faibles.

Quels sont les symptômes de la mononucléose ?

Les symptômes de la mononucléose chez les adultes sont similaires à ceux d’autres infections virales tels qu’un mal de gorge, mais ils durent souvent plus longtemps.

Les symptômes courants de la mononucléose sont :

  • Forte fièvre
  • Fatigue
  • Peu d’appétit
  • Mal de tête
  • Fatigue musculaire
  • Gorge irritée
  • Difficulté à avaler
  • Gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou, les aisselles et l’aine
  • Les amygdales peuvent être blanches et des points rouges peuvent apparaitre sur le palais
  • Mauvaise haleine

La mononucléose peut également provoquer une inflammation du foie et de la rate, mais elle devient rarement grave. Si le foie est gravement atteint, le blanc de vos yeux peut être jaunâtre. La rate peut gonfler et devenir sensible.

Comment soulager soi-même les symptômes de la mononucléose ?

La mononucléose disparait généralement d’elle-même. Vous pouvez soulager les symptômes en attendant en suivant ces quelques conseils :

  • Prenez des médicaments en vente libre contre la fièvre et la douleur comme du paracétamol.
  • Buvez des boissons froides ou tièdespour soulager le mal de gorge. Sucer un bonbon peut également temporairement apaiser le mal de gorge.
  • Évitez le sport intense jusqu’à ce que vous soyez complètement rétabli.
  • Pendant un mois après votre rétablissement, évitez toujours les exercices physiques intenses qui peuvent endommager la rate. Évitez en particulier les sports de contact, les sports d’équipes avec des placages et l’équitation. La mononucléose peut faire gonfler la rate, qui peut se rompre si vous recevez un coup violent.
  • Évitez de boire de l’alcool jusqu’à ce que vous soyez complètement rétabli, car le foie peut également être affecté par la mononucléose.

Les traitements contre la mononucléose

La mononucléose est une infection virale, les antibiotiques sont donc inefficaces. Vous pouvez soulager la douleur avec du paracétamol. Il est également conseillé de se reposer le plus possible et de boire beaucoup d’eau. La période de récupération peut prendre plusieurs semaines.

Quand demander de l’aide ?

Dans de rares cas, l’infection devient si grave qu’elle nécessite une hospitalisation. Consultez un médecin si vous avez une forte fièvre, si vous êtes déshydraté ou si vous n’arrivez pas à manger. Il est également préférable de demander de l’aide dans les cas suivants :

  • Si vous avez une forte fièvre et un mal de gorge pendant plus de deux jours, mais aucun signe d’un rhume.
  • Si vous pensez avoir une mononucléose associée à une autre maladie qui affaiblit votre système immunitaire.
  • Si vous avez la mononucléose et des douleurs sévères à l’estomac.

Comment doktr peut-il m’aider ?

doktr vous met en contact avec des médecins expérimentés qui peuvent vous aider à évaluer vos symptômes, vous donner des conseils et trouver un traitement approprié.