Coronavirus | COVID-19

Le coronavirus SARS-CoV-2 provoque la maladie appelée Covid-19 et est connu depuis début 2020. Le virus s’est propagé dans le monde entier. Le 11 mars 2020, l’OMS a qualifié la Covid-19 comme une pandémie.

Les faits à savoir sur le coronavirus

Les mesures de lutte contre le coronavirus changent à mesure que le virus est étudié par le monde scientifique et que les infections évoluent. Vous trouverez les directives belges les plus récentes sur le site officiel du gouvernementNouvelle fenêtre.

Les mesures sanitaires à retenir sont les suivantes :

  • Restez à la maison si vous présentez des symptômes.
  • Contactez un médecin si vous présentez des symptômes. Il vous dira si vous devez vous faire tester.
  • Si vous avez voyagé dans un autre pays, tenez-vous au courant des mesures applicables.
  • Les masques couvrant le nez et la bouche sont obligatoires dans les transports publics. Si possible, évitez d’utiliser les transports en commun pendant les heures de pointe.
  • Travaillez depuis la maison si vous en avez la possibilité.
  • Appliquez les mesures d’hygiène, même si vous pensez ne pas être malade : désinfectez ou lavez-vous les mains régulièrement, utilisez des mouchoirs en papier et respectez la distanciation sociale (1,5 mètre avec les autres).

Comment est apparu le coronavirus ?

En 2019, à la veille du Nouvel An, l’OMS a reçu des rapports venant de Chine faisant état d’un nouveau virus responsable de plusieurs cas de pneumonie dans la ville de Wuhan. Une semaine plus tard, les autorités chinoises ont annoncé que la région était touchée par un nouveau virus respiratoire appartenant à la famille des coronavirus.

Le virus a été nommé SARS-CoV-2, qui signifie « coronavirus de type 2 provoquant un syndrome respiratoire aigu sévère ». La maladie causée par ce virus est appelée Covid-19 (abréviation de maladie de coronavirus en 2019).

L’infection s’est répandue dans le monde entier. Le coronavirus est arrivé en Belgique début février 2020. Le 11 mars 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé déclarait le Covid-19 comme pandémie.

Qu’est-ce qu’une pandémie ?

Le terme pandémie est utilisé quand une maladie infecte de nombreuses personnes dans plusieurs régions du monde. Il existe de nombreux virus qui ne touchent que les animaux et pas les humains. Ces virus mutent continuellement, de sorte qu’ils infectent parfois les humains. Par exemple, les virus de la grippe qui ont provoqué plusieurs pandémies viennent du monde animal. Lorsque l’infection peut facilement se propager d’une personne à l’autre, elle peut toucher rapidement beaucoup de monde.

Au 20e siècle, le monde a connu 3 grandes pandémies : la grippe espagnole en 1918, la grippe asiatique en 1957 et la grippe de Hong Kong en 1968. Ces trois pandémies étaient toutes causées par un virus de la grippe. Dans les années 2000, on recense deux pandémies : la grippe porcine et la Covid-19. La grippe porcine a éclaté en 2009 et était également causée par un virus de la grippe. Mais c’est la première fois qu’un coronavirus provoque une pandémie.

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus qui provoquent diverses maladies allant du simple rhume aux infections respiratoires graves. Le SRAS et le MERS sont deux maladies bien connues causées par un coronavirus. La dernière maladie en date causée par un coronavirus est appelée Covid-19.

Les coronavirus sont zoonotiques. Cela signifie qu’ils se transmettent entre les animaux et les humains. Les recherches ont montré que le SARS était provoqué par un coronavirus originaire de la martre des pins. On croit également que le MERS provenait des dromadaires.

Les symptômes du coronavirus

Les divers coronavirus pouvant infecter les humains provoquent des symptômes très différents. En général, ils provoquent principalement des symptômes respiratoires. Mais d’autres symptômes peuvent également apparaître. Dans la plupart des cas, les coronavirus provoquent les symptômes légers d’un rhume tels que le mal de gorge, la toux et la fièvre. Le SRAS, le MERS et la Covid-19 peuvent également causer des problèmes plus graves comme des difficultés respiratoires ou une pneumonie. Ils peuvent également toucher d’autres parties du corps.

En quoi consiste l’immunité de groupe ?

L’immunité de groupe est une forme de protection globale de la population contre une certaine maladie contagieuse. Pour cela, il faut que suffisamment de personnes — la majorité de la population — soient immunisées. Si suffisamment de personnes sont immunisées, la maladie ne peut plus se propager et l’épidémie disparaît. L’immunité de groupe peut être obtenue lorsque de nombreuses personnes ont été atteintes par la maladie ou en vaccinant suffisamment de personnes. C’est une stratégie courante en matière de vaccination. Si la majorité de la population est vaccinée, cela protégera les quelques personnes qui ne peuvent pas recevoir le vaccin pour diverses raisons.

Existe-t-il un vaccin contre la Covid-19 ?

Oui, il existe plusieurs vaccins contre la Covid-19 qui ont été approuvés par les autorités. Les recherches continuent pour mettre de nouveaux vaccins au point.

Comment le coronavirus se transmet-il ?

Le coronavirus qui cause la Covid-19 est principalement transmis entre les humains par aérosol. Des gouttelettes contenant le virus se dispersent dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. Le coronavirus peut aussi se retrouver dans de mini gouttelettes expulsées lorsqu’on parle ou respire. Elles restent alors dans l’air plus longtemps. Une ventilation suffisante est donc nécessaire. Enfin, l’infection peut également se transmettre par contact humain ou avec des surfaces contaminées. Mais on ne sait toujours pas dire combien de temps le virus survit sur un objet ni si les contaminations sont fréquentes de cette manière. Le degré de contagion dépend également du variant auquel vous êtes exposé.

La période d’incubation , qui correspond au temps écoulé entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, est comprise entre 2 et 14 jours. La plupart des gens tombent malades après 5 jours.

Quels sont les symptômes les plus courants de la Covid-19 ?

Les symptômes de la Covid-19 sont très nombreux et variés. Voici les plus courants :

La plupart des gens ne tombent que très légèrement malades et n’ont donc pas besoin d’être hospitalisés. Certaines personnes ne présentent même pas de symptômes. Mais d’autres souffrent de très graves complications et doivent se rendre à l’hôpital.

Combien de temps faut-il pour se rétablir d’une infection à coronavirus ?

La durée de rétablissement de la maladie causée par coronavirus est très variable. Ceux qui développent des symptômes légers sont malades pendant 2 à 14 jours. Parfois, les symptômes peuvent durer beaucoup plus longtemps allant de quelques semaines à plusieurs mois.

La fièvre disparaît généralement après quelques jours, tandis que d’autres symptômes tels que la toux sèche, la fatigue, la perte de l’odorat et du goût peuvent persister longtemps. Les personnes hospitalisées mettent généralement beaucoup plus de temps à se rétablir complètement.

Les scientifiques pensent que la contagiosité de la maladie est plus forte au début de celle-ci. Avec des symptômes bénins, vous devez rester à la maison pendant au moins dix jours après les premiers signes de la maladie. Vous ne devez pas avoir de fièvre pendant au moins deux jours consécutifs et vous sentir nettement mieux avant de décider de sortir. Si vous avez des symptômes plus prononcés, vous devrez peut-être rester à la maison plus longtemps. Si vous avez dû vous rendre à l’hôpital, c’est au médecin de décider quand vous pouvez reprendre vos activités normales. Ces mesures peuvent changer à mesure que le monde scientifique en apprend plus sur la maladie. Nous vous conseillons de demander à votre médecin ou de consulter les consignes gouvernementales sur www.info-coronavirus.be/fr/Nouvelle fenêtre .

Quels sont les symptômes du Covid long ?

Les connaissances sur les conséquences à long terme de la maladie sont encore limitées et de nouvelles recherchent sortent régulièrement.

Aujourd’hui, les conséquences à long terme sont divisées en deux groupes :

  • Covid-19 post-aigu : les symptômes durent 3 à 12 semaines
  • Covid long : les symptômes persistent après 12 semaines.

Les symptômes du Covid long sont :

  • Fatigue prononcée
  • Forte fatigue après un effort physique
  • Palpitations, étourdissements et nausées en se levant de la position couchée
  • Toux
  • Problème respiratoire
  • Sensation de brûlure lors de l’inhalation
  • Cordes vocales irritées
  • Douleurs thoraciques
  • Odorat réduit
  • Anxiété et dépression
  • Concentration réduite
  • Difficulté à comprendre et à se souvenir
  • Maux de tête
  • Douleurs articulaires

Comment distinguer les symptômes du rhume, des allergies et de la Covid-19 ?

Les symptômes les plus courants de la Covid-19 sont la fièvre et la toux. De nombreux patients se plaignent également de fatigue et disent respirer plus difficilement. D’autres symptômes courants comprennent des écoulements nasaux, des maux de gorge, des maux de tête, des nausées, des maux de ventre, de la diarrhée et des douleurs musculaires et articulaires. Un symptôme très reconnaissable du coronavirus est la perte du goût ou de l’odorat. Mais d’autres infections causent le même genre de symptômes. En outre, une personne atteinte de la Covid-19 ne présente pas tous les symptômes listés ci-dessus. Il n’est donc pas possible de distinguer de manière fiable la Covid-19 d’un rhume seulement sur base de vos symptômes.

L’allergie au pollen ne provoque pas de fièvre, mais cause souvent des démangeaisons aux yeux et au nez, un écoulement nasal et des éternuements. À l’apparition des premiers symptômes, il est toutefois difficile de différencier les allergies de la Covid-19. Dans ce cas, restez à la maison et prenez un médicament contre les allergies. Si le médicament aide à apaiser les symptômes, il s’agit probablement d’une allergie. Surveillez toujours vos symptômes.

En résumé, il est difficile de distinguer la Covid-19 des autres infections respiratoires . Par conséquent, toutes les personnes qui développent des problèmes respiratoires et des symptômes tels que de la fièvre, des maux de gorge, une toux et des écoulements nasaux sont encouragées à rester à la maison et à éviter tout contact avec les autres.

Comment prévenir le coronavirus ?

Vous pouvez réduire les risques de propagation en suivant les mesures sanitaires :

  • Restez à la maison si vous vous sentez malade. Attendez au moins deux jours après la disparition de fièvre, pour éviter de contaminer les autres.
  • Restez à la maison si vous vivez dans le même foyer qu’une personne ayant une infection confirmée.
  • Se faire tester. Cela ne s’applique toutefois pas si les symptômes disparaissent après un jour ou s’ils ont une explication claire (par exemple, une migraine ou des allergies).
  • Limitez vos contacts autant que possible.
  • Lavez-vous les mains souvent et soigneusement.
  • Évitez de toucher votre visage avec vos mains, de vous frotter les yeux ou le nez ou de vous ronger les ongles.
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir que vous jetez par la suite.
  • Gardez vos distances avec les autres (au moins 1,5 mètre).
  • Évitez les foules.
  • Évitez de vous déplacer en transport en commun, surtout aux heures de pointe.

Une personne asymptomatique peut-elle transmettre la Covid-19 ?

Oui, les personnes infectées qui ne présentent pas de symptôme (ou qui développent des symptômes plus tard) peuvent propager l’infection. C’est précisément pourquoi les mesures sanitaires et les mesures de distanciation sociale sont si importantes.

Existe-t-il des groupes à risques ?

Les personnes âgées courent un risque plus élevé de développer une forme grave de la Covid-19 ou d’en mourir. Les personnes âgées qui ont déjà une ou plusieurs autres maladies sont encore plus à risques. Les hommes sont environ deux fois plus susceptibles que les femmes de tomber gravement malades et d’en mourir.

Le risque de formes graves de la maladie augmente progressivement avec l’âge. Dès 60-70 ans, le risque de tomber gravement malade est deux fois plus important que chez les personnes âgées entre 50 et 60 ans.

En plus du vieillissement, de mauvaises conditions de santé augmentent le risque de symptômes graves. Plus vous êtes en mauvaise santé et plus le risque de maladie grave est grand. Indépendamment de l’âge, les facteurs de risques sont :

  • Avoir subi une transplantation d’organe.
  • Avoir (eu) un cancer du sang.
  • Souffrir d’une maladie neurologique telle que la SEP, la myasthénie grave ou la maladie de Parkinson.
  • Souffrir de surpoids. Plus le degré d’obésité est élevé, plus le risque est grand.
  • Souffrir de diabète. Si le diabète est bien surveillé, le risque est moins grand.
  • Être traité pour un cancer.
  • Souffrir d’une maladie pulmonaire chronique, y compris l’asthme. L’asthme bien traité réduit les risques.
  • Avoir subi un accident vasculaire cérébral ou souffrir de démence.
  • Avoir un système immunitaire affaibli en raison d’une maladie ou d’un traitement médical.
  • Avoir une maladie du foie.
  • Avoir les fonctions rénales altérées.
  • Avoir une maladie cardiovasculaire, à l’exception des personnes qui ne souffrent que d’hypertension artérielle.
  • Présenter un risque accru de maladies graves causées par des infections respiratoires, quelle que soit la raison.

Les enfants courent un très faible risque de tomber gravement malades , même s’ils souffrent d’autres maladies sous-jacentes.

Les femmes enceintes constituent-elles un groupe à risques ?

La grossesse augmente les risques de tomber gravement malade de la Covid-19. La maladie augmente également le risque d’une naissance prématurée de l’enfant. C’est ce que les études récentes tendent à montrer. Il existe également un risque que la mère développe un caillot sanguin et une pré-éclampsie. Par conséquent, toutes les femmes enceintes doivent faire très attention, en particulier à partir de la 36e semaine.

Les risques sont également plus élevés si la mère a d’autres problèmes de santé, tels que de l’hypertension artérielle, de l’obésité ou du diabète. Il est recommandé à toutes les femmes enceintes de faire très attention à l’hygiène des mains, de garder leurs distances et d’éviter les rassemblements en dehors d’un petit cercle.

Quel est l’impact du coronavirus sur les accouchements ?

Les hôpitaux visent toujours à garantir les meilleurs soins pendant les accouchements, même en temps de Covid. Et cela s’applique également aux femmes atteintes par le coronavirus. Cependant, les hôpitaux ont mis en place une série de mesures pour éviter la propagation du virus. Cela concerne, par exemple, le nombre de personnes autorisées à accompagner la mère et leur liberté de déplacements dans l’hôpital. Ces mesures varient d’un établissement à l’autre. Il serait donc intéressant de consulter le site web de votre hôpital avant l’accouchement.

Puis-je allaiter si je suis atteinte par le coronavirus ?

Les mères atteintes de la Covid-19 sont autorisées à allaiter leur bébé . Il n’y a aucune preuve que l’allaitement maternel nuirait au bébé.

La Covid-19 chez les enfants

Les enfants présentent des symptômes similaires à ceux des adultes, tels que de la fièvre, une toux et des maux de gorge. Certains enfants atteints de la Covid-19 peuvent également avoir la diarrhée, vomir ou sont particulièrement fatigués. D’après les informations sur le virus, les jeunes enfants semblent présenter généralement des symptômes bénins du coronavirus. Il est assez rare qu’un enfant soit admis à l’hôpital ou en soins intensifs à cause de la Covid-19.

On ne ne connaît toujours pas l’origine de cette différence entre enfants et adultes. Les chercheurs pensent que le système immunitaire des enfants fonctionne différemment.

Toutefois, même si les enfants présentent des symptômes bénins, ils peuvent infecter d’autres personnes. Par conséquent, il est important comme pour les adultes, de les garder à la maison et d’éviter les contacts avec les autres s’ils présentent des symptômes comme le nez qui coule, un mal de gorge, de la fièvre ou une toux.

Quand demander de l’aide ?

Si vos symptômes s’aggravent et que vous n’êtes plus capable de prendre soin de vous à la maison ou si après une semaine de maladie, vous avez de plus en plus de mal à respirer, une toux sèche, un essoufflement, des douleurs thoraciques ou des jambes enflées, vous devriez consulter un médecin.

doktr peut-il m’aider ?

Oui, vous pouvez contacter un médecin via doktr. Il pourra vous conseiller et vous aider à évaluer vos symptômes.

Voyage : à quoi dois-je faire attention ?

Voyager n’est actuellement pas recommandé. Consultez les derniers conseils sur www.info-coronavirus.be/fr/Nouvelle fenêtre. Si vous voyagez, assurez-vous de minimiser le risque d’être infecté ou d’infecter d’autres personnes.

Les points d’attention :

  • Vous n’êtes pas du tout autorisé à voyager si vous présentez des symptômes.
  • Vous devriez limiter vos contacts avec les autres en dehors de votre bulle.
  • Si vous tombez malade pendant le voyage, isolez-vous et restez où vous séjournez jusqu’à votre rétablissement complet.
  • Vous devez respecter les règles locales.
  • N’oubliez pas que les restrictions locales peuvent vous imposer de rester confiné pendant un certain temps. Vous devez donc tenir compte du fait que vous serez peut-être absent plus longtemps que prévu.

Lorsque vous voyagez à l’étranger, les conditions suivantes s’appliquent  :

  • Consultez le site web du SPF Affaires étrangères pour connaitre les conseils de voyage qui s’appliquent à votre destination.
  • Tenez-vous au courant des mesures locales contre le coronavirus.
  • Souscrivez à une assurance en avance ou vérifiez quelles sont les garanties de votre assurance en cas d’infection ou de confinement.
  • Gardez à l’esprit que si une personne de votre groupe est infectée, vous devrez tous rester en quarantaine.
  • Certains pays exigent que les voyageurs présentent un test négatif ou un certificat sanitaire pour prouver qu’ils ne sont pas infectés par le coronavirus.