×
×

Vision

Filtrage de Nouvelles par :

N’importe quel budget est un budget IT

Visionpar One15/11/2016

Le rôle et l’impact de l’IT évoluent avec le secteur et les entreprises. Il y a cinq ans, AVEVE a réorganisé son département IT au niveau du groupe. Erwin Verstraelen, CIO, rapproche l’IT, plus axé sur l’architecture et la gestion de projets que sur l’aspect purement opérationnel, du coeur de l’organisation.

L’origine d’AVEVE remonte à 1901, année de création du Comptoir d’Achat et de Vente (C.A.V) par des coopérants agricoles. AVEVE est aujourd’hui un groupe d’entreprises spécialisé dans l’agriculture et l’horticulture, la réception et la transformation céréalière, la vente d’engrais et de produits pour la protection des plantes, la production et la distribution d’aliments pour animaux. Le grand public connaît surtout AVEVE à travers ses 250 magasins de distribution, où l’entreprise met son expertise au service du consommateur. Également actif en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, le groupe emploie 1.800 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros.

Transformation

En 2010, le département IT du groupe AVEVE a entamé une transformation radicale. “Les premières mesures en matière d’IT remontent aux années 60”, explique Erwin Verstraelen. “Au fil du temps et des acquisitions, un environnement très hétérogène s’est développé, avec une multitude de plateformes différentes.” Ce morcellement ne répondait plus aux besoins du marché actuel, très complexe et volatil. “Les anciennes structures disparaissent et la mondialisation perturbe les équilibres en place. La numérisation a le potentiel de modifier le modèle d’entreprise. Nous avons donc décidé d’adapter notre structure organisationnelle. C’est fondamental pour un groupe qui, ces dernières décennies, a évolué comme un ensemble de PME indépendantes.”

Crédibilité et confiance

Chez AVEVE, l’IT soutient directement la réalisation des objectifs stratégiques de l’entreprise. “Toute la transformation repose sur quatre grands programmes IT, qui représentent plus de quarante projets. Un défi énorme, d’autant qu’il faut le combiner avec les tâches opérationnelles quotidiennes. Dans ce contexte, une bonne collaboration avec des partenaires IT stratégiques est indispensable.” De manière générale, Erwin Verstraelen considère l’IT comme un moteur. “Il nous permet aussi de nous différencier”, poursuit-il. “Sans la technologie, il serait impossible de produire des aliments pour animaux adaptés aux besoins du client dans des délais courts, et d’en modifier constamment la composition.”

Stabilité et tranquillité

Grâce à l’IT, AVEVE se différencie aussi dans le service au consommateur, et en particulier dans l’élaboration d’une approche multicanal. “L’IT nous aide à mieux connaître nos clients, et donc à mieux positionner notre offre en fonction de leurs besoins concrets.” Grâce à l’analyse du big data, le groupe identifie les nouvelles opportunités. L’IT doit aussi leur offrir de la stabilité et de la tranquillité d’esprit. “La crédibilité et la confiance sont essentielles”, affirme Erwin Verstraelen. “Ces deux aspects font du département IT un conseiller privilégié pour l’organisation. Ce n’est que sur cette base qu’une entreprise peut évoluer et innover grâce à l’IT.”

Tout projet est un projet IT

Lors de la création de son département central IT en 2011, le groupe a longuement réfléchi aux compétences dont il souhaitait disposer en interne. “L’IT est plus axé sur l’architecture et la gestion de projets que sur l’aspect opérationnel. Nous avons d’ailleurs confié nos centres de données à un partenaire externe. L’importance de l’IT ne cessera d’augmenter à l’avenir. Tout projet est un projet IT”, ajoute Erwin Verstraelen. “Et n’importe quel budget est un budget IT.”

Moins de profils IT classiques

Les nouvelles évolutions (cloud, internet mobile, big data, l’Internet of Things) facilitent l’exploitation de la technologie dans tous les aspects de la gestion d’une entreprise. Cela a aussi un impact sur la demande en profils IT spécifiques. “Comme notre département se positionne de plus en plus au coeur de l’organisation, nous recherchons désormais moins de profils IT classiques. Nous avons surtout besoin de chefs de projets et d’architectes, ce qui étend notre champ de recrutement. L’état d’esprit, la motivation et le bagage de base du candidat importent plus que tout. Le reste suit avec le développement interne et un coaching actif.”

Conseils aux CIO: 
  1. Coach plus que manager

    “Le CIO est constamment en exploration. Il sait quand et pourquoi il part, mais jamais jusqu’où précisément. Au cours de ce voyage, l’entreprise, le marché et le contexte global évoluent. Le CIO doit donc à tout prix collaborer avec toutes les personnes impliquées. Il est un coach avant d’être un manager. Les collaborateurs créent ensuite la valeur ajoutée nécessaire en fonction de la mission et des objectifs.”

  2. Espace de développement

    “N’intervenez pas trop, et évitez surtout le micromanagement. Le CIO est un peu la caisse de résonance du département. Si votre équipe comprend la répartition des rôles, vous accomplirez des miracles. L’équipe a une mission claire, mais c’est elle qui conçoit la solution. Les collaborateurs ont à la fois le plaisir de la liberté et le poids de la responsabilité. Le CIO consacre la majeure partie de son temps à l’organisation plutôt qu’au volet opérationnel, qui ne fait pas partie de ses tâches. Il se concentre sur la stratégie et la vision.”

  3. Relativisez

    “Le CIO n’est pas omniscient, il se pose aussi des questions. Avec un état d’esprit positif, vous pouvez cependant aller très loin. Ne voyez pas les choses comme un ‘problème’, mais comme ‘un défi’ ou ‘une opportunité’. Si cela se passe mal, gardez la tête froide. Le CIO doit avant tout avoir l’air serein. Ne perdez pas de vue vos objectifs à long terme.”

  4. Ne soyez pas obnubilé par la technologie

    “L’IT évolue vite. Ce qui semble de la fiction aujourd’hui n’étonnera peut-être plus personne demain. N’oubliez cependant jamais l’aspect humain. Les gens ont besoin de temps pour assimiler les nouvelles technologies. Mais ce n’est pas la technologie qui détermine notre avenir, nous seuls avons ce pouvoir.”

Quote: 
“Ma devise : dans la vie, on est confronté à des problèmes, des défis et des opportunités. Ces trois termes ont la même signification, la seule chose qui change, c’est notre état d’esprit.”

Erwin Verstraelen

A étudié l’économie appliquée à l’université d’Anvers. Il débute en tant que consultant en organisation chez KBC. Il travaille ensuite comme architecte chez EMD et chez IBM en tant que consultant en management, où il s’occupe de la stratégie et de la transformation. En 2011, il devient CIO d’AVEVE. Erwin y dirige une équipe d’environ 80 collaborateurs. Il est président de CIOforum depuis 2015.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.