×
×

Vision

Filtrage de Nouvelles par :

Les projets IT des pouvoirs publics et leurs nombreux problèmes

Visionpar One magazine24/02/2016

Ces quatre dernières années, Lies Van Cauter a étudié au sein de l’Instituut voor de Overheid (KU Leuven) la gestion des projets IT par les pouvoirs publics. Dans son doctorat, elle explique qu’en Belgique, bon nombre de ces projets ne sont pas menés à bien. Les causes de ces échecs, souvent évidentes, ne sont pas reconnues, ou tout simplement ignorées.

Des erreurs classiques
Les utilisateurs finaux ne sont pas assez impliqués dans un projet, les services publics ne disposent pas des connaissances techniques suffisantes pour assurer un suivi efficace, les acteurs ne tirent que trop peu de leçons des erreurs passées, etc. « Ce sont des problèmes qui semblent évidents lorsque vous les entendez, mais qui reviennent pourtant systématiquement », affirme Lies Van Cauter. Vous vous lancez bien préparés dans un projet IT, mais lorsque l’enthousiasme prend le dessus, la précipitation mène souvent à des décisions rapides et risquées. Pour remédier à ce problème, la doctorante propose de soumettre de tels projets à un audit externe.

Manque d’envie
Le manque d’envie est souvent présent dès le départ, suite à une mauvaise expérience. Pour les projets IT d’envergure, il est en effet difficile de satisfaire tout le monde. Lies Van Cauter : « En tant que chef de projet, vous devez soumettre un concept qui fonctionnera aussi bien pour la ville d’Anvers que pour une commune comme Herstappe. La première dispose déjà d’un service IT bien développé, tandis que dans la seconde, un employé à mi-temps gère souvent l’informatique à lui tout seul. Il est donc logique que tout le monde ne fasse pas preuve du même enthousiasme. Le chef de projet doit bien réfléchir aux différents niveaux d’adhésion. »

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.