×
×

Technologie

Filtrage de Nouvelles par :

Bienvenue dans l’ère du ‘wearable’

Technologiepar One magazine05/11/2015

La sortie de l’Apple Watch a montré qu’un ordinateur peut désormais tenir dans une montre. Avonsnous dès lors atteint la limite de la miniaturisation ? Non ! L’ère du ‘wearable’ – la technologie qui se porte – ne fait que commencer. À l’avenir, les ordinateurs seront littéralement intégrés dans notre vie quotidienne. Jean-Marie Stas, Marketing Manager chez Proximus, lève un coin du voile sur les évolutions qui nous attendent.

“Vous souvenez-vous du ‘mainframe’, le premier ordinateur ? Une pièce entière remplie d’appareils. Que de chemin parcouru pour arriver aux smartphones et smartwatches : une technologie plus petite, plus puissante et plus complète. Et l’évolution n’est pas près de s’arrêter. La miniaturisation des puces électroniques permet aujourd’hui d’intégrer des capteurs, des caméras et des processeurs dans des objets de la taille d’une pièce de monnaie (bague, boucle d’oreille, bouton…). À l’avenir, les capteurs feront même partie de nos vêtements. Google a lancé le projet Jacquard pour examiner la possibilité de tisser des fils intelligents. Une initiative à laquelle Levi’s s’est associé. De son côté, Ralph Lauren a lancé un t-shirt de sport intelligent : des fibres d’argent tressées dans le tissu mesurent entre autres les rythmes cardiaque et respiratoire, et envoient les informations à l’iPhone du sportif.

Une nouvelle révolution industrielle
Un nouveau matériau, le graphène, devrait ouvrir la voie à une miniaturisation encore plus poussée. Composé d’une couche monoatomique de carbone, cet élément peut remplacer le silicium utilisé actuellement pour produire les puces d’ordinateur. Une évolution qui permettra d’intégrer une capacité de calcul sur une couche de l’épaisseur d’un atome, soit 100 fois plus fine que ce qui est possible actuellement. Il est aussi 200 fois plus résistant que l’acier, tout en restant souple, et conduit les électrons environ 100 fois plus vite que le silicium. Pas étonnant que le graphène soit considéré comme le matériau de la nouvelle révolution industrielle. Si vous pensez qu’il s’agit de science-fiction, détrompez-vous ! Les applications seront bientôt nombreuses : les vêtements intelligents – avec capacité de calcul et de stockage, batteries, caméras, micros, capteurs et autres solutions de communication sans fil – ouvrent la porte à une utilisation novatrice de la technologie. Votre température corporelle est trop faible ou trop élevée ? La densité du tissu s’adaptera. Vos mouvements pourront aussi produire de l’énergie…

Des services inédits
Les vêtements intelligents apportent surtout un regard neuf sur la fourniture de services. Au niveau de la santé, par exemple, les médecins pourront suivre les patients sans utiliser d’appareils imposants, voire sans les examiner. Les instructions d’utilisation seront intégrées aux vêtements des techniciens, qui seront toujours en communication avec le siège, qui leur transmettra notamment leur emploi du temps. Autre possibilité : les travailleurs d’une entreprise pourront enregistrer les dialogues avec les clients pour éviter toute contestation par la suite. Vous l’aurez compris : les possibilités sont infinies. Parallèlement, ces technologies soulèvent de nombreuses questions. Jusqu’où peut aller une entreprise qui équipe ses collaborateurs de ces appareils ? Peut-elle d’office collecter des données biométriques ? Quid du stockage des données, de la protection de la vie privée et de la sécurité ? Autant de questions qui montrent aussi que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère…”

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.