×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

L’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles opte pour le wi-fi sécurisé

Témoignagespar One27/07/2016

Dans les bâtiments qui entourent la place Poelaert, les avocats de l’Ordre français du barreau de Bruxelles sont toujours connectés à internet. Proximus y a installé un réseau wi-fi privé et sécurisé à leur demande.

Construit à partir de 1866 selon les plans de l’architecte Joseph Poelaert, le palais de justice de Bruxelles était alors le plus grand bâtiment au monde de sa catégorie. Ce symbole bruxellois continue aujourd’hui à être utilisé. “Et nous voulons qu’il le reste”, explique Stéphane Boonen, bâtonnier de l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles. “Mais cela signifie naturellement que le palais de justice actuel – au même titre que les tribunaux avoisinants – doit se fondre dans l’univers connecté qui est le nôtre.”

Projet JustScan

La justice est, elle aussi, en train de se digitaliser. En témoigne par exemple JustScan, le programme de numérisation des dossiers, ou encore rolesbxl.be, un portail sur lequel les avocats peuvent suivre les audiences du tribunal à distance. Ils voient ainsi en temps réel quel sera le prochain dossier traité, ne doivent pas attendre inutilement et peuvent organiser leur temps plus efficacement. “Tout se passe ici, dans les bâtiments qui entourent la place Poelaert”, explique Stéphane Boonen. “C’est pourquoi nous cherchions une solution qui offre à nos avocats une connexion internet stable, performante et sécurisée sur et autour de la place.”

Sept bâtiments

Le choix s’est rapidement porté sur le wi-fi. “Les murs épais du palais de justice bloquent la technologie 3G et 4G”, explique Stéphane Boonen. “De plus, les avocats ne possèdent pas tous un appareil compatible avec ces réseaux.” Le barreau français a donc fait appel à Proximus – le partenaire en technologie du SPF Justice – pour installer le wi-fi dans le palais de justice et six autres bâtiments avoisinants, dont le tribunal de première instance, le tribunal de commerce, le tribunal de la jeunesse et le tribunal de police.

“Ce n’était pas simple”, ajoute Stéphane Boonen, “car le palais de justice est un bâtiment classé. Proximus a dû identifier avec beaucoup de soin l’endroit où placer les antennes, de manière à ce que l’installation ait le moins d’impact possible sur le bâtiment.”

Accès internet sécurisé

Les antennes garantissent une connexion internet sécurisée sur les lieux de travail des avocats francophones. “Le gros avantage, c’est que tous les avocats sont désormais en ligne et peuvent organiser leur temps beaucoup plus efficacement. Ces derniers peuvent suivre en ligne le déroulement des audiences et peuvent donc se rendre au bon moment dans la bonne salle.” De plus, ils ont désormais facilement accès aux dossiers numériques et à d’autres informations en ligne durant les audiences.

L’Ordre français considère le wi-fi comme un outil indispensable à l’amélioration des prestations de ses avocats, car la technologie permet de gagner en efficacité et de réduire les pertes de temps.

Responsabilité

L’Ordre français a lui-même pris l’initiative d’investir dans ce projet, sans attendre une intervention financière éventuelle de la part du SPF Justice ou de la Régie des Bâtiments. “Nous comprenons que le wi-fi n’est pas une priorité absolue, mais nous voulions aussi jouer un rôle dans le cadre de la réforme et de la modernisation de la justice”, précise Stéphane Boonen. “Le wi-fi sécurisé est une solution qui contribue à tracer l’avenir d’un bâtiment historique comme le palais de justice”, poursuit-il.

Atouts
  • Une connexion wi-fi sécurisée pour tous les avocats de l’Ordre français du barreau de Bruxelles
  • Une connexion gratuite, stable et performante, y compris aux endroits du palais sans couverture 3G ou 4G
  • Un gain de temps et d’efficacité pour les avocats grâce à un accès facile aux dossiers et applications en ligne

Le barreau de Bruxelles compte 7.500 avocats, dont 4.500 environ sont inscrits à l’Ordre français. Il existe en Belgique 26 Ordres d’avocats différents.

Stéphane Boonen est avocat et bâtonnier de l’Ordre français du barreau de Bruxelles. Le bâtonnier est élu par l’assemblée générale des avocats et agit en tant que président et représentant de l’Ordre français.

Plus d'infos ? Contactez votre account manager. 

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.