×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

Un support IT extensible et disponible : la clé de la croissance

Témoignagespar One magazine23/04/2014

L’entreprise de café et de plastique Miko opte pour la centralisation du support IT de ses 22 sites en Europe et en Australie. Belgacom a construit au siège de Turnhout deux datacenters basés sur une technologie HP, NetApp et Cisco.

140423_proximus_ict_news_160x2312

Dans le cadre de son expansion, Miko vise plus d’efficacité sur tous les fronts. C’est pourquoi le groupe a choisi un support IT centralisé. Belgacom lui a fourni un tout nouvel environnement IT, basé sur un datacenter redondant.

L’histoire de Miko remonte à 1801, lorsque Leonardus Michielsen crée une usine de torréfaction de café et un commerce de denrées coloniales. Son fils Jan s’installe à Turnhout. Dans les années 1950, la troisième génération de Michielsen mise sur l’innovation et lance notamment le filtre à café Miko lors de l’Expo de 1958. La production de filtres en plastique débouche alors sur une nouvelle activité. Miko opère aujourd’hui non seulement comme entreprise spécialisée dans la vente de café et de systèmes de café sur le marché professionnel, mais également comme producteur d’emballages en plastique. En 2012, Miko a vendu 4 500 tonnes de café et 20 000 tonnes de plastique. Ces activités représentent chacune environ la moitié du chiffre d’affaires.

Miko est actuellement le fruit d’une croissance organique et d’acquisitions. Le groupe est géographiquement réparti sur 22 sites, chacun possédant ses propres solutions IT. “Nous voulons progressivement faire migrer l’ensemble du groupe vers un environnement IT centralisé”, confirme son administrateur Dirk Hermans. “C’est aussi ce que le marché demande. Nous avons des sites en Europe et en Australie, et nous exportons dans le monde entier. Cela nécessite un environnement IT disponible en permanence.” Miko est alors parti en quête d’un partenaire capable d’offrir une solution d’avenir, avec une attention particulière pour la redondance – et donc la disponibilité – de l’environnement.

Approche tournée vers l’avenir

À l’issue d’une sélection rigoureuse, la proposition de Belgacom s’est révélé la plus adaptée. Concrètement, Belgacom s’est vu confier l’installation de deux nouveaux datacenters au siège de Miko, ainsi que la rénovation des liaisons LAN et WAN entre le siège et les différents sites. “Nous avons sciemment choisi de conserver les datacenters en gestion propre, sur le site de production à Turnhout”, poursuit Dirk Hermans. “La principale valeur ajoutée de l’approche centrale est qu’elle nous permet de standardiser les solutions proposées. Nous offrons plus de fonctionnalités aux utilisateurs, et améliorons l’efficacité à grande échelle.”

À terme, dans la nouvelle approche de Miko, environ 700 utilisateurs travailleront sur les systèmes IT installés à Turnhout. La plupart des utilisateurs travaillent sur les deux grands sites de production à Turnhout et en Pologne, d’autres opèrent depuis une vingtaine de bureaux de vente, répartis dans 10 pays européens et en Australie. Les défis de la migration vers un environnement IT centralisé concernaient surtout la performance, la sécurité et le stockage. “Belgacom a analysé nos besoins et a élaboré une solution d’avenir”, témoigne Herman Braeken, IT Manager de Miko. “Nous avons travaillé autant que possible en modules, afin de pouvoir, à terme, facilement étendre l’infrastructure actuelle.”

Extensible et disponible

En pratique, Belgacom a construit deux datacenters basés sur un boîtier HP BladeSystem c7000 avec serveurs en lame – virtualisés sur VMware – et un SAN NetApp FAS 3240 d’une capacité de 65 To. Cisco a fourni la technologie pour le réseau câblé et sans fil. Belgacom Explore relie les différents sites au siège de Turnhout. Les sites communiquent entre eux via des tunnels VPN. “À terme, nous voulons en finir avec les servers locaux”, explique Herman Braeken. “Tous les collaborateurs travailleront via Citrix sur des systèmes – dont SAP – qui tourneront chez nous à Turnhout. La nouvelle installation marie extensibilité et disponibilité élevée. C’est essentiel parce que tous nos systèmes reposent sur l’IT. Les machines des sites de production sont ainsi directement reliées à SAP.” Partant de la nouvelle infrastructure et du nouveau réseau, Miko pourra désormais mieux identifier les économies d’échelle. Miko a entre-temps demandé à Belgacom d’installer Microsoft Office 365 et Lync dans l’ensemble du groupe.

Company profile

Miko, entreprise familiale cotée en bourse, a deux grandes activités : le café et les emballages en plastique. Elle compte environ 750 collaborateurs et sont chiffre d’affaires est de 140 millions EUR.

Business benefits
  • Installation de datacenters redondants pour une disponibilité et une fiabilité élevées des systèmes critiques
  • Extensible en fonction de la croissance future
  • Productivité et efficacité accrues grâce à la centralisation et à la standardisation des applications IT
  • Gestion IT centrale avec une équipe compacte de 6 collaborateurs

Plus d’infos?

Pour de plus amples informations sur les solutions datacenters, rendez-vous sur le site web de Belgacom ou prenez contact avec votre Account Manager.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.