×
×

News

Filtrage de Nouvelles par :

Un projet en chantier

Newspar One magazine20/05/2015

Dans les villes et communes, les travaux liés aux réseaux de téléphonie fixe et mobile ou aux impétrants ne sont pas toujours vus d’un bon œil. Avec l’application mobile pour les chantiers ‘My City App’ et sa récente collaboration avec Synductis, Proximus souhaite limiter le plus possible les nuisances occasionnées par les chantiers publics.  

Chaque année, Proximus demande aux villes et communes ce qu’elles pensent des travaux publics et de leur collaboration quotidienne avec Proximus dans ce cadre. En 2014, le degré de satisfaction client était de 84 %, contre 66 % lors de la première enquête en octobre 2011. Didier Audoor, responsable outside production plants chez Proximus, est chargé des travaux d’infrastructure pour la téléphonie fixe et mobile, ainsi que du reporting opérationnel, des processus et des relations avec les villes et communes. “Après la première enquête de 2011, nous avons lancé le programme RoSi (Roadworks & Sidewalks) et introduit directement une série de changements. Nous voulions notamment améliorer la qualité du repavement. Aujourd’hui, nous ne faisons appel qu’à deux entrepreneurs par région. Un entrepreneur qui fournit de la qualité reçoit un volume de travail garanti.

Tous les chantiers sur une seule application de gestion
“Nous désirions aussi mieux communiquer avec les autorités locales, de façon à les informer systématiquement de l’emplacement des travaux prévus sur leur territoire. C’est pourquoi nous lancerons ‘My City App’ en 2015. Une tablette et une application de gestion permettront aux villes et communes de savoir où se trouvent tous les chantiers Proximus sur leur territoire et d’obtenir l’historique, l’état et l’endroit de chacun d’eux. Les travaux pourront aussi être clairement indiqués sur une carte en superposant une image sur Google Maps. Un autre module permettra également la gestion individuelle des chantiers. Grâce à cette solution mobile, les autorités locales auront la possibilité de consulter le dossier complet d’un chantier à n’importe quel moment ou endroit”, poursuit Didier.

Une seule équipe de coordination
En 2012, plusieurs entreprises d’utilité publique ont fondé Synductis en vue d’une collaboration rapprochée. Leur ambition : limiter les nuisances pour les autorités locales et les citoyens via une approche commune et une meilleure coordination des chantiers. Proximus, qui n’avait jusqu’à présent qu’un rôle d’observateur, a officiellement rejoint Synductis en janvier dernier. Une fois encore, Didier Audoor a assuré la direction des processus opérationnels. “Nous pouvons désormais prévoir nos travaux en fonction du planning à long terme des autres entreprises participantes. Le principal avantage ? Un point de contact unique et une réduction des coûts. Nous souhaitons étendre encore plus ce réseau de partenaires. Cela permettrait à terme d’installer en un jour tous les équipements d’utilité publique, dont le téléphone, l’internet et la télévision. Une situation bénéfique pour tous les intéressés.”

Didier Audoor, qui travaille depuis le 1er juin 1990 chez Proximus, exerce depuis 4 ans la fonction de Domain Manager. En tant que membre du service outside production plants, il est responsable des travaux d’infrastructure pour la téléphonie fixe et mobile et se charge du reporting opérationnel, des processus et des relations avec les villes et communes.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.