×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

De l’eau pure et une communication fluide

Témoignagespar One magazine20/06/2013

L’épuration des eaux des 39 communes de la province de Namur relève de la responsabilité de l’INASEP, qui surveille à distance 275 sites via sa solution intégrée maison. Depuis 2011, une cinquantaine de sites est connectée grâce au ‘M2M’ pour la gestion quotidienne, comme l’envoi d’alarmes.

19_namur-(klein)

Un des objectifs principaux de l’INASEP pour les années à venir est que l’ensemble de son parc soit connecté en mode ‘en ligne’. Si, à l’origine, tous les sites étaient connectés via une ligne commutée, le DSL a progressivement remplacé cette technologie historique amenée à disparaître. Depuis 2011, le M2M a rejoint le DSL parmi les supports de communication utilisés.

Vers un suivi plus efficace

Avant d’opter pour le M2M via GPRS/3G, l’INASEP utilisait déjà plusieurs moyens de télécommunication afin de pouvoir visionner l’état de ses sites (stations, sites de pompage…). Le Web est utilisé comme principal média de supervision. “Les technologies en ligne permettent en effet un visionnage en direct. Alors que la téléphonie commutée est synonyme d’attente plus ou moins longue d’une connexion qui, encore trop souvent, se solde par un message d’erreur”, pointe Pol-Henry Lebrun, responsable de la cellule Télégestion et du service de garde.

Coûts limités et qualité de service

Pol-Henry Lebrun revient sur la genèse de cette introduction du M2M : “Sur chacun de nos sites est installé un automate avec modem embarqué qui nous communique, via une ligne DSL, les données relatives à l’activité du site. Une migration générale vers le DSL était financièrement impensable. Sur les automates de 50 sites, nous avons donc préféré le mobile au filaire. Des cartes M2M communiquent avec nos bureaux par GPRS/3G.” La sélection du M2M est soumise à une première condition : le débit nécessaire sur le site. “Le M2M concerne les petits sites qui peuvent se contenter d’un débit moins important que celui d’une ligne DSL. En effet, s’ils requièrent une communication rapide et directe, donc en ligne, ils n’ont pas de besoins bureautiques vu qu’aucun agent n’y travaille.” Autre condition au M2M, cette fois au niveau du fournisseur : la disponibilité du réseau mobile, dont dépend la qualité du dialogue. “La couverture GPRS de Proximus a été décisive dans notre choix. Sa qualité étant à l’image de celle de la voix, j’ai utilisé un principe basique, à savoir le nombre de barres qu’il y avait sur mon GSM lorsque j’étais dans les sites potentiellement concernés par le M2M. Des endroits profonds, étant donné que l’on se trouve toujours près des cours d’eau !”

Sécurité des communicants

La qualité relevait aussi de la conception même de la solution. “Belgacom a accepté de faire un test grandeur nature, à un coût acceptable, d’une solution qui correspondait à notre volonté de séparer les communicants. Ainsi, nous avons installé sur le site de notre maison-mère un APN, réseau privé totalement indépendant. Son antenne privative et son routeur GSM communiquent en direct avec nos automates.” En marge de la supervision et du reporting web, l’envoi fiable d’alertes, qui reste la priorité n° 1 de l’INASEP, impliquait que deux manières de communiquer soient disponibles. Chaque alerte est envoyée par e-mail. Pol-Henry Lebrun tenait cependant à ce que son fournisseur soit capable de proposer une redondance SMS active sur tous les sites (et en cas d’arrêt d’urgence, que les deux supports soient simultanément utilisés). “Le SMS, fonctionnant de GSM à GSM, sans intermédiaire, est le système le plus sécuritaire, nous explique-t-il : Belgacom a également répondu à cette demande particulière. Je ne peux d’ailleurs qu’encenser la réactivité de nos personnes de contact, promptes à nous mettre en relation avec les interlocuteurs internes adéquats.”

Company profile

L’INASEP regroupe les compétences en matière d’épuration des eaux de la province de Namur (39 communes), un secteur de distribution d’eau, un bureau d’études et un laboratoire d’analyses.

Business benefits
  • Disponibilité des données synchronisées et rapidité de chargement
  • Redondance SMS des alarmes e-mail
  • Sécurité et fiabilité de la communication mobile
  • Facilité, rapidité et souplesse de déploiement
  • Cartes M2M inactives de réserve, abonnement payé après la mise en service

Plus d’infos?

Pour de plus amples informations sur machine-to-machine, rendez-vous sur le site web de Belgacom ou prenez contact avec votre Account Manager.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.