×
×

Vision

Filtrage de Nouvelles par :

Interview avec Peter Bal, ‘CIO of the Year 2015′

Visionpar One magazine11/03/2016

Interview avec Peter Bal, ‘CIO of the Year 2015′

Comments

La numérisation marque le début d’une période passionnante pour les CIO. L’IT reste bien sûr un outil opérationnel, mais il a aussi un nouveau rôle à jouer. “L’existence des nouvelles technologies modifie les modèles d’entreprise actuels”, explique Peter Bal, CIO de Wabco. “Cette évolution est non seulement un nouveau défi pour le département IT, mais aussi une opportunité à saisir.”

Wabco fait partie des leaders mondiaux en matière de technologie automobile. L’entreprise développe et produit notamment des systèmes de freinage et de suspension pour les camions. Elle compte 11.400 collaborateurs dans 38 pays. Peter Bal (CIO) travaille au siège à Bruxelles. Fin 2015, il a été élu CIO de l’année par le magazine Data News, une distinction qui récompense le parcours remarquable qu’il a réalisé avec son équipe ces dernières années. “L’excellence opérationnelle reste essentielle pour l’IT”, explique-t-il. “Nous ne l’oublions pas. Nous considérons l’IT comme un moyen de simplifier nos systèmes et nos applications. Nous pouvons ainsi gagner du temps et nous consacrer à d’autres tâches.” Cette capacité est une constatation particulièrement importante dans un environnement où les activités et la technologie évoluent très vite. “Le secteur est très volatil. Il est indispensable de pouvoir réagir vite aux changements. Le mieux étant bien sûr de les anticiper.”

L’IT ne doit bien sûr pas améliorer uniquement ses propres activités. Peter Bal : “Nous élaborons des solutions qui augmentent la productivité des autres départements.” Cela demande non seulement une connaissance approfondie des systèmes IT, mais aussi des processus opérationnels auxquels ils s’appliquent. “Le meilleur exemple est le Shared Service Center, au sein duquel nous avons rassemblé et optimisé plusieurs processus.” La numérisation des processus – et par extension de l’ensemble des activités – est à la fois un défi et une opportunité. “Nous vivons une période passionnante sur le plan de l’IT”, déclare Peter Bal. “La numérisation apporte une nouveauté dans le sens où le CIO doit prendre plus d’initiatives.” Jusqu’il y a peu, le CIO avait plutôt un rôle d’appui. “Aujourd’hui, il doit plus que jamais évaluer comment la technologie peut améliorer le modèle d’entreprise.”

L’IT prend les devants
Dans le cas de Wabco, la collaboration avec les clients et les partenaires joue un rôle essentiel. “Nous développons généralement nos produits et services avec les clients. Mais le marché s’attend de plus en plus à ce que nous prenions les devants.” Résultat : Wabco se tourne progressivement vers la gestion de flotte. Elle a notamment racheté Transics, une entreprise belge qui développe des solutions pour le secteur des transports. “Dans ce contexte, le CIO doit avoir la confiance et la marge de manoeuvre nécessaires pour lancer des projets alternatifs, et ce, même s’il n’y a pas de business case classique.” L’IT est donc à la fois un moteur et un facilitateur. “Nous assistons à l’émergence d’un véritable business des données. Nos ordinateurs de bord équipent plus de 100.000 camions. Les données récoltées permettent la création de nouvelles applications, par exemple au niveau de la conduite en peloton.” Il s’agit de faire rouler des camions en groupe de manière très rapprochée, ce qui réduit notamment la consommation. L’IT permet de connecter les systèmes de freinage des camions entre eux, de façon à ce qu’ils freinent tous en même temps et de la même manière.

Business et IT : deux aspects intimement liés
“L’exemple montre l’interdépendance entre le business et l’IT. Nos activités reposent de plus en plus sur l’IT et vice-versa.” Le concept de la voiture autonome est entièrement basé sur les applications connectées. “L’important est maintenant d’intégrer les systèmes utilisés pour le suivi des véhicules dans les nouvelles applications. C’est ce que font actuellement les transporteurs qui veulent sortir du lot.” Cette évolution met plus que jamais en exergue le rôle de l’IT chez Wabco. “C’est la combinaison entre technologie et leadership qui nous permet de faire la différence à ce niveau”, conclut Peter Bal.

3 conseils aux CIO

1. Combiner modestie et ambition
“Les Belges sont des gens simples qui ont les pieds sur terre. C’est une très bonne qualité, car l’autosatisfaction fait rater des occasions. En général, les Belges arrivent à bien collaborer. Le ‘compromis à la belge’ donne d’ailleurs un grand avantage au CIO : il permet de mettre sur pied des partenariats avantageux pour toutes les parties, et pas seulement pour l’entreprise. En revanche, les CIO belges pourraient se mettre plus en avant. Dans le cadre de la numérisation, une entreprise a besoin d’un CIO proactif et ambitieux : un entrepreneur dans l’entreprise. En tant que CIO, vous devez oser formuler des objectifs ambitieux – et bien sûr les atteindre. La confiance et la crédibilité permettent au CIO d’étendre son rôle au sein de l’entreprise.”

2. Adopter un leadership communicatif
“Pour atteindre ses objectifs, le CIO doit comprendre parfaitement son environnement et anticiper ainsi les tendances et les évolutions. Il doit susciter l’enthousiasme de la direction à l’égard des nouvelles idées, afin d’obtenir la confiance nécessaire pour les concrétiser. La communication joue un rôle crucial dans ce processus. En communiquant clairement ses idées, le CIO peut obtenir l’adhésion de son équipe et du management.”

3. Apprendre des meilleurs
“Il est selon moi très important d’échanger régulièrement ses expériences et ses idées avec des collègues. Je le fais notamment via les activités de CIONET, du CIOforum, d’Euro CIO et du MIT Club. Les autres CIO et les fournisseurs peuvent nous en apprendre beaucoup. Cela permet aussi de se familiariser rapidement avec les nouvelles évolutions et de donner ainsi un avantage concurrentiel à l’entreprise.”

Peter Bal est CIO de Wabco, une fonction qui lui permet de combiner sa passion pour la technologie et le leadership. Deux centres d’intérêts qui ne datent pas d’hier, puisqu’il possède un diplôme d’ingénieur industriel et un autre en gestion d’entreprise. Peter Bal a commencé sa carrière chez Imec. Il a ensuite travaillé chez Alcatel, Proximus et Swift. Depuis 2007, il dirige le département IT de Wabco : une équipe de 200 collaborateurs IT, auxquels viennent s’ajouter 110 travailleurs actifs dans différents domaines fonctionnels au sein des Shared Service Centers de Wabco, en Pologne et en Inde. Il dirige en outre une équipe de 200 personnes du département développement de produits chez Transics, une filiale de Wabco qui propose des solutions de gestion de flotte. Peter Bal a reçu le Wabco Chairman’s Award pour le développement de son équipe et a été élu ‘CIO of the year 2015’ par le magazine Data News.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.