×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

Quand l’intelligence fait toute la différence

Témoignagespar One magazine14/06/2015

L’Internet of Things révolutionne la gestion des bâtiments et l’entretien des machines. MCS élabore des solutions qui convertissent les données en informations utilisables pour les prises de décisions.

MCS développe des logiciels et donne des conseils liés à la gestion des bâtiments et des lieux de travail. Dans ce contexte, l’Internet of Things (IoT) offre de nombreuses possibilités pour améliorer l’efficacité des activités et la gestion des coûts. “Pour cela, nous devons bien sûr avant tout connaître le niveau des prestations fournies”, déclare Koen Matthijs, CEO de MCS. “Une évaluation constante est donc nécessaire.” L’Internet of Things permet d’effectuer en permanence ces mesures et ces enregistrements. “Les capteurs, les moyens de communication et les solutions de stockage sont aujourd’hui monnaie courante”, poursuit Koen Matthijs. “Mais en soi, les données fournies par les capteurs ne suffisent pas à améliorer un processus. Il faut de l’intelligence pour analyser les données et en tirer les bonnes conclusions.”

Une intervention réglée par l’IoT
MCS démontre toute l’utilité des données et de son analyse dans le cadre de l’Internet of Things. Koen Matthijs : “Je pense à l’exemple du nettoyage basé sur l’activité. Dans les bâtiments publics et les entreprises, il est habituel de nettoyer les toilettes tous les jours. Nous adaptons le nettoyage en fonction de l’utilisation réelle, ce qui change totalement la perception des besoins en la matière.” Ce que fait MCS est en réalité très simple. L’entreprise place un capteur sur la porte des WC, qui enregistre la fréquence à laquelle celle-ci s’ouvre. “Vous pouvez y associer une commande : après un certain nombre de fois, le système donne l’ordre de nettoyer les toilettes. Il se peut donc qu’il faille le faire deux fois par jour… ou par semaine.

Attribution ciblée
Cela montre à quel point une entreprise de nettoyage peut cibler ses ressources.En termes de coûts et d’efficacité, l’im- iblée des ressources pact est énorme. Autre exemple : l’entretien technique. “À l’heure actuelle, les entreprises consacrent énormément d’argent à la maintenance curative des machines”, explique Koen Matthijs. “En cas de panne, un technicien se rend sur place pour réparer l’appareil. Il est plus judicieux d’en surveiller le fonctionnement à l’aide d’un capteur. Vous voyez ainsi quel est le lien entre l’utilisation d’une machine et les besoins en maintenance. Vous pouvez dès lors programmer les entretiens. Résultat : vous évitez les arrêts des machines, les dégâts potentiellement plus importants et les coûts additionnels.

Les données jouent les matières premières
MCS développe ses solutions sur myMCS, basée sur la m2m factory de Proximus, une plateforme qui fait que chaque objet connecté peut envoyer et recevoir des données de n’importe quelle application business. Le transfert de données se fait via une communication LoRa, une technologie qui utilise des capteurs très peu énergivores, mais à très longue portée. Les clients de MCS sont des fournisseurs de services qui améliorent leurs prestations grâce aux applications du développeur. Bien qu’elle permette ces applications, la technologie n’est pas l’élément le plus important. “Elle est même accessoire”, estime Koen Matthijs. “Les données ne sont rien d’autre que de la matière première. Tout consiste à en extraire de l’information, à l’appliquer aux processus d’entreprise et à en retirer un avantage.”

Atouts
  • L’analyse des données fournit des informations utilisables pour les prises de décisions, et une meilleure gestion des coûts.
  • Augmentation de l’efficacité grâce à l’attribution ciblée des ressources
À propos de MC

Depuis plus de 25 ans, MCS fournit à ses clients des logiciels et des conseils en matière d’immeubles, de lieux de travail et de facility management (catering, entretien, maintenance verte et technique, gestion de l’énergie).

Détenteur d’un diplôme d’ingénieur civil en électrotechnique décerné par la KU Leuven, Koen Matthijs est CEO de MCS depuis 2011.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.