×
×

Vision

Filtrage de Nouvelles par :

“Mon verre est un peu plus qu’à moitié plein”

Visionpar One04/08/2016

Un hôpital est un lieu consacré aux soins, à la recherche et à la chirurgie. Pourtant, rien de tout cela ne serait possible sans un véritable arsenal de solutions IT qui, même si elles sont invisibles, n’en sont pas moins cruciales. Christiaan Polet, CIO de l’UZ Gent, nous explique pourquoi.

L’importance de l’IT est énorme. Son rôle commence avant même que le patient ne soit admis
ou traité”, affirme Christiaan Polet. Un exemple : “Beaucoup de gens consultent notre site web pour
savoir quel médecin les soignera ou à quel endroit se rendre.” L’admission des patients se fait aussi de manière automatique, via des comptoirs équipés de lecteurs d’eID. “Lorsque le système est indisponible, ne serait-ce que pour quelques minutes, des files d’attente se forment immédiatement et nos patients et collaborateurs sont nombreux à être mécontents”, souligne Christiaan Polet. “Il y a alors du retard dans les rendez-vous.”

Mais l’accueil est loin d’être la seule activité qui repose sur l’IT. Au total, on trouve ici des centaines d’applications médicales et administratives. Vous l’aurez compris : un hôpital modern se doit d’avoir des solutions IT performantes.

Quatre départements IT

En tant que CIO, Christiaan Polet supervise quatre départements IT : Applications d’entreprise (comptabilité, administration des salaires, facturation...), Applications de santé (e-dossiers des patients, logiciels de laboratoire et de pharmacie, imagerie médicale...), Infrastructure et Exploitation(serveurs, réseaux et télécoms) et Support (service desk et contact center). “Le plus dur consiste à relier et coordonner toutes ces applications et tous ces systèmes”, poursuit-il. “Lorsqu’un patient hospitalisé change de service, cela a un impact sur la distribution des repas, la logistique des médicaments, le transport des patients, la facturation, etc. 

Nous vivons à l’ère du numérique : nos collaborateurs et nos patients attendent à juste titre que tout soit disponible à tout moment, où qu’ils soient.”

Intégration des applications

Le degré d’interconnexion élevé entre les différents systèmes d’un hôpital complique parfois quelque peu l’intégration d’une nouvelle application logicielle. “C’est tout sauf un jeu d’enfant ! Il est donc rare que nous développions nous-mêmes des applications. L’implémentation, l’intégration et la maintenance opérationnelle occupent déjà bien nos journées.” Vu le degré de spécialisation requis, les membres de l’équipe de Christiaan Polet ont presque tous suivi des études supérieures. 

“Vous trouvez ici toutes sortes de profils : ingénieurs logiciel, ingénieurs système, specialists réseau, gestionnaires d’applications, chefs de projets... De tels profils sont naturellement très recherchés,
mais l’UZ Gent a un taux de roulement étonnamment bas”, explique le CIO. “Nous proposons un salaire honnête et un système de congés intéressant. Avec la crise économique, de plus en plus de gens cherchent un emploi stable. Cette stabilité, nous sommes en mesure de la leur offrir.”

Sur le terrain

Christiaan Polet qualifie lui-même son style managérial de ‘positif et pragmatique’. “Avec moi, le verre est en général un peu plus qu’à moitié plein, ce qui ne m’empêche pas de garder les pieds sur terre. J’essaie de coacher, mais j’ai naturellement aussi des obligations à respecter. Ce qui n’est possible
qu’en allant sur le terrain. Je le fais donc tous les jours. Je ne suis pas du genre à m’enfermer dans mon bureau.”

Identitkit

Christiaan Polet est ingénieur civil, spécialisé en sciences informatiques. Il a entamé sa carrière à l’université de Gand, et est devenu chef du département Applications d’entreprise de l’UZ Gent en 2011. Depuis juin 2015, il est CIO et gère une centaine de collaborateurs. Durant son temps libre, il aime faire du jogging et du mini-foot. Il est également supporter de l’AA Gent. 

L’UZ Gent en chiffres :
  • L’un des principaux hôpitaux universitaires de notre pays
  • Un petit peu moins de 6.000 travailleurs
  • Un peu plus de 51.000 hospitalisations d’un jour et 36.000 hospitalisations par an
  • Environ 35.000 opérations par an
  • Un campus d’un peu plus de 43 hectares
  • Près de 14.000 connexions réseau fixes et 1.000 sans fil
  • Stockage de données : 1.820 TB, croissance annuelle : environ 400 TB
One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.