×
×

Témoignages

Filtrage de Nouvelles par :

Adieu papier, bonjour la qualité intégrée

Témoignagespar One magazine21/06/2012

Le leader de la construction renforce son système qualité grâce à des formulaires dynamiques qui l’aident à gérer en une seule opération ses données, photos et remarques “terrain”, intégrables dans son application SQL interne.

Les contrôleurs qualité qui vérifient le respect des normes sur les chantiers de construction Thomas & Piron testent la gestion de formulaires électroniques. Un abandon du support papier qui renforce l’efficacité du système qualité du groupe.

Avec ses courbes de satisfaction client à la hausse, Thomas & Piron peut s’enorgueillir du système qualité mis en place entre 2007 et 2010. L’application SQL maison de suivi de qualité ‘wEVAL’ gère les contrôles de qualité effectués par les architectes et contrôleurs de qualité au niveau des chefs d’équipe gros-oeuvre et finitions ainsi que des sous-traitants. Les formulaires d’évaluation papier sont remplis sur le terrain, encodés sous Excel puis transmis au secrétariat qui les importait dans wEVAL, les demandes d’intervention étant transmises aux services intéressés via une liste de diffusion. “Au moins 3 intervenants et 5 à 10 jours pour le traitement, c’est beaucoup pour assurer une réactivité optimale. Depuis 4 ans et en collaboration avec le STC, nous cherchions une, ou la, solution pour éliminer progressivement les étapes entre la prise d’informations sur le terrain et l’envoi de rapports finaux”, explique Michel Dombret, Manager Organisation & Qualité chez Thomas & Piron.

 

À la recherche du support parfait

Le choix des outils mobiles (tablettes et smartphones entre autres) offrant le meilleur compromis aux différents profils d’utilisateurs (une centaine à moyen terme) est essentiel pour garantir l’acceptation du projet. “Nous venons d’une culture papier, où le format A4 est la norme. Pour les supports électroniques, chacun a son avis. Certains s’imaginent que l’électronique va éliminer toutes les contraintes. Le respect des séquences d’encodage des données et des photos traitées exige pourtant un temps d’adaptation et une bonne organisation. Il faut également tenir compte de la résistance aux chocs et à l’humidité pour ce type de matériel.

 

Encodage de l’info en une seule étape

La solution Belgacom Field Force Automation (en collaboration avec Praxedo, un partenaire de Belgacom) a été choisie suite à une démo proposée par l’opérateur. “C’était le seul outil interactif stable qui proposait du concret : un test d’un an, grandeur nature sur le terrain. Avec des formulaires flexibles, que nous pouvions éditer en interne et adapter rapidement à nos besoins. Actuellement, le groupe d’essai teste 6 formulaires, personnalisés par Praxedo, avec un contenu adapté aux besoins : listes déroulantes, options à cocher, champs libres pour commentaires et photos, etc. Une tablette est associée à un utilisateur. Celui-ci peut accéder à divers formulaires, qu’il sélectionne ou qui apparaissent en fonction de son planning. Après avoir encodé les données obligatoires (date, client, etc.) et choisi le type d’intervention (contrôle d’architecte, commande grue, etc.), l’utilisateur effectue son compte-rendu et le valide. Une version PDF est automatiquement créée, transmissible via GPRS, Edge, 3G ou wifi à une employée qui l’impute dans wEVAL.

 

Vers le traitement intégré de l’information

Une fois le choix des supports bien arrêté et validé, la seconde phase du projet pourra être envisagée, et ce avec les développeurs informatiques Thomas & Piron. Les données récupérées par la plateforme Belgacom Field Force Automation seraient immédiatement et automatiquement injectées dans l’application wEVAL. “Pour faire face à l’urgence d’une intervention constatée lors d’un contrôle, par exemple lorsqu’un élément n’est pas d’équerre, nous utilisons nos GSM. Demain, il suffira de cocher une case pour que la demande de résolution se fasse quasiment en temps réel.” Un conducteur de chantier constatant une avance sur un chantier pourrait ainsi envoyer immédiatement via Belgacom Field Force Automation une demande de grue au planificateur responsable et, ainsi, gagner jusqu’à une semaine sur la planning du chantier. L’intégration des photos depuis une tablette facilite aussi la constitution du Dossier DIU, ‘Dossier d’Interventions Ultérieures’, fourni lors de la réception provisoire et nécessaire en cas de revente de l’immeuble. “Téléchargement depuis un appareil photo, transformation en PDF, impression … c’est un travail énorme qui sera épargné aux assistantes !”

 

Business benefits
  • Gain de temps immédiat
  • Productivité accrue : 7 contrôles par jour au lieu de 5
  • Gain d’argent et minimisation de l’impact sur le client
  • Information exacte traitée en temps réel
  • Optimisation de la planification des circuits des contrôleurs qualité grâce à la géolocalisation

 

Company profile

Avec 500 maisons et 300 appartements ‘clé sur porte’ chaque année, Thomas & Piron est un leader de la construction de logements en Wallonie et au Grand- Duché. Également présent en France, au Maroc et au Rwanda, le groupe est aussi actif dans les projets professionnels et la rénovation.

 

Plus d’infos?

Visitez les sites web pour plus d’informations sur Belgacom Field Force Automation et Belgacom Mobile Applications, ou prenez contact avec votre Account Manager.

One

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 


Partagez votre avis sur cette nouvelle

Vous souhaitez partager votre avis ou commenter cette nouvelle?

Pour commenter veuillez vous loguer sur facebook.